Choisissez un nom, une race, un village et venez nous rejoindre dans les aventures palpitantes de Dark Uzumaki,
un forum RPG inspiré de l'univers de Naruto !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Akiha & cie dans: un sociopathe à la maison

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Okura Jisei
petit nouveau
avatar

Grade : combattant errant
Masculin
Nombre de messages : 71
Clan : Jisei
petit(e) ami(e) : Le monde m'appartiens
village : Akatsuki
Date d'inscription : 21/04/2015

MessageSujet: Re: Akiha & cie dans: un sociopathe à la maison   Jeu 9 Juil 2015 - 3:44

Okura laissa retomber sa colère. Ren semblait jouer à la résistance parce-qu’il voyais que ça l’intéressait et que le tempérament dominateur du dragon lui plaisait énormément. Il était en vérité d'autant plus enclin à obéir docilement à son amant. Pendant son analyse il fût quand même un peu surpris du contacte froid accentué de la peau du jeune homme, et frissonna d'un coup sec avant de reprendre le contrôle de son corps humain. Sans ses écailles, son hyouton était un véritable supplice.

"Commence par libéré mes bras, ensuite je te donnerais mes ordres puisque tu semble tant apprécier mon autorité."


Il attendis que Ren lui obéisse et se redressa légèrement de façons à garder de la hauteur sur lui. Il passa doucement une main dans ses longs cheveux vert avant d'en empoigner la racine, pour se rapprocher et murmurer au creux de son oreille.


"Je récompenserais comme il se doit ton obéissance mon beau. On va voir jusqu'où tu peu aller je te rendrais dans ce plaisir qui te plait tant ce que tu m'aura procurer, mais on va établir certaines règles. Premièrement tu laisse toute partie de ton corps à l'extérieur du mien, ensuite tu ne joue pas sur les mots obéis docilement et tu aura ta récompense. Tu ne me met en position de faiblesse sous aucun prétexte, enfin je ne répéterais pas mes ordres alors écoute bien et tâche de retenir ton excitation. Tu as tout de même le droit de disposer de tes capacité de froid si tu l'estime nécessaire."


il repris ses ronronnement précédent et lâcha les cheveux de Ren.


"Comme tu n'as pas l'air familier avec les amants dans mon type, je vais me montrer clément et t'accorder le choix pour le moment entre deux manière, je ne te cache pas préféré la visions de celles qui te force le plus à pousser certaines limites. Les humains ont diverses point sensibles, différent pour chacun et ce n'est pas forcement le plus évident, je ne t'empêcherais pas de tenter tout de même la facilité ça peu être amusant. Ton but est simple et pas forcement trop rabaissant, du moins ça dépend du point de vue et de tes choix, tu va devoir trouver ou sont mes points les plus réceptifs, avec une petite difficulté. Tu n'aura le droit d'essayer qu'un endroit à la fois et si tu pense avoir trouver n'utilise que ta langue. Si tu à raison je te le rendrais à ma manière, si tu te trompe celons ton éloignement je frapperais ou mordrais plus ou moins fort sur une partie de ton corps, pas avec ma force draconique mais je te ferais mal. Si tu me rend mes coups ou me fait mal d'une quelconque façons, j'irais jusqu'au sang et aux dégâts interne si il le faut."


Akihisa sourie doucement, profitant sans se caché du contacte de la femme contre lui.


"Je n'ai pas d'aversion pour les vieilles femmes, et mes sentiments pour toi n'ont rien à voir avec ton apparence, tu es séduisante mais il existe des tas de femmes séduisante, tu es la seul pour qui j'ai ces sentiments et à qui je réserve mes faveurs désormais, peu importe ton age. Mais si tu continue de me provoquer il n'y a pas que Ren qu'on va entendre crier tu le sait?"


Meiji fit un peu la moue. Evidement qu'il ne pourrais pas exercer tout sur Ren. Dans un sens c'était comme le trahir, mais Ren n'était pas receptif du tout et maintenant il sortait avec quelqu'un.


"Je suis pas forcer de tester sur d'autres non plus... J'aime Ren, même si que ce soi à sens unique me pèse parfois et que je me sent seul à le voir flirter avec des hommes pendant que moi je reste seul avec mes sentiments. Je veux bien apprendre mais je ne pense pas pouvoir tout exercer pour Ren. Apprend moi ce que tu sait même si ça ne me donne aucune chance. Je veux quand même savoir, si jamais Ren choisi un autre, je pourrais l'accepter si il est heureux, mais je ne sait pas si sans ça j'arriverais à passer à autre chose. Enfin... à défaut de me faire draguer moi même j'aurais les bases pour essayer."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ren
petit nouveau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 65
Clan : Aoki
village : Hollow
Date d'inscription : 24/08/2009

MessageSujet: Re: Akiha & cie dans: un sociopathe à la maison   Jeu 9 Juil 2015 - 16:23

Ren souriait, il était de nouveau excité grâce à la violence et à l'autorité de Okura. Mais surtout il aimait l'idée de ce petit jeu. Il allait pouvoir jouer avec le corps de son amant. 

Je te préviens, si la seule partie réceptive de ton corps se trouve à l'intérieur de toi, je considérerai que tu triches ! Mais je te fais confiance, tu n'as l'air d'être un tricheur, du moins j'espère...

Le jeune homme débuta alors le jeu. Il commença d'abord par se régaler de la vue du corps parfait de son partenaire. Puis il fit glisser ses mains gelées le long de son torse histoire de tâter le terrain. Il se dit que son endroit sensible n'était pas forcément le premier auquel il penserait c'est pourquoi il s'attarda sur un point un peu moins évident. Il utilisa son souffle glacée sur le téton de Okura avant de le lécher et le titiller avec le bout de sa langue. Pendant qu'il fit ça, il leva les yeux vers Okura pour attendre son verdict...  

Katsumi eut un sourire sincère et doux en etendant les paroles d'Akihisa. Aparemment elle se faisait du soucis pour rien, il était vraiment amoureux d'elle. Elle le savait déjà mais ça fait toujours plaisir d'entendre ce genre de choses, même après plusieurs années. Sauf que lorsqu'il insinua des choses perverses elle fit mine de s'énerver un peu.

Mooh ! Akihisa t'es vraiment qu'un pervers !

Puis elle arrêta son cinéma et rapprocha son visage du sien en se mettant sur la pointe des pieds pour lui voler un baiser.

Mais c'est aussi pour ça que je t'aime mon amour.

Elle lui sourit en plissant les yeux, d'un air tout mignon.

Tu verras c'est toujours utile de savoir draguer ! Bon comme on a pas trop le choix pour l'instant tu vas t'entraîner sur moi. Ne t'inquiète pas tu n'as pas à te sentir mal à l'aise ou quoique ce soit, c'est juste de l'entrainement. Etape numéro une : les compliments ! Sans compliment, la drague tombe complètement à l'eau mais attention, dire des compliments à quelqu'un n'est pas aussi facile qu'on le pense. Il faut savoir choisir les bons mots pour ne pas tomber dans les compliments lourdingue. Compris ? Alors je commence et tu me feras plein de jolis compliments lorsque ce sera ton tour.

Akiha se mit à la hauteur du jeune et plongea son regard dans le sien.

Jeune homme vous êtes très beau. Mon regard s'est arrêté sur vous lorsque j'ai aperçu votre peau blanche comme neige jurer avec vos magnifique cheveux d'ébène. Et vos yeux... vos yeux vifs et perçants ne quittent plus mes pupilles. Ils sont d'un rouge si pur et brillant qu'ils me donneraient presque envie de goûter votre sang. S'il vous plait me laisseriez-vous vous inviter à venir boire un verre avec moi ?  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Okura Jisei
petit nouveau
avatar

Grade : combattant errant
Masculin
Nombre de messages : 71
Clan : Jisei
petit(e) ami(e) : Le monde m'appartiens
village : Akatsuki
Date d'inscription : 21/04/2015

MessageSujet: Re: Akiha & cie dans: un sociopathe à la maison   Jeu 9 Juil 2015 - 20:53

Okura sourie un peu voyant que la situation plaisait particulièrement à Ren. Il aimait vraiment l’espèce de violence passive du dragon et ne le cachait pas. Il ne cachait pas non plus à quel point son corps l'attirais, encore plus maintenant qu'il pouvais le regarder à loisir. Okura appréciait beaucoup la situation, l’intérêt de Ren flattait son ego. Il le voyais le détailler et le dévorer du regard. Il frissonna en sentant à nouveau ses mains froide. Le jeux n'avais pas pour intérêt juste d'amuser le dragon, il lui permettait aussi de voir ou été les limites de son corps humain, qu'est ce qu'il pouvais permettre à Ren de faire pour garder le contrôle et ce qu'il fallait absolument qu'il arrête rapidement, il avait l'habitude que la peau des humains soi chaude, pas froide comme celle du jeune-homme les effets n'était pas les même.


"Si je trichais j'aurais sorti mes écailles, ça aurait été beaucoup plus dur. Mais je peu t'assurer que tu peu me faire confiance sur ce jeux. Le but n'est pas de te molesté la violence n'est là que pour rajouter un peu de piquant.


Il frissonna à nouveau lorsque Ren choisi son premier point. Les humains avait tendance à être sensibles ici effectivement. Le froid accentuais, comme depuis le début, tout contacte. Cependant comme il le pensait ce n'était pas beaucoup plus que d'habitude. son corps humain était plus sensible, mais pour les endroit qu'il avait en commun avec ces deux formes les points restait bien les mêmes. Il eu un petit sourire en regardant Ren qui attendais sa réaction. Il l'arrêta et l'attrapa à nouveau par les racines pour la rapproche de son visage.


"Dommage, ce n'est pas suffisant ici. Mais pas mal."


Il ne s'était pas non plus totalement tromper, Okura respectais ses propres règles et se contenta de lui mordre l'oreille. Il le mordis suffisamment fort pour lui faire mal mais pas asse pour le faire saigner.


Akihisa sourie à nouveau. Il savait bien que sa perversité et son franc parler n'était en rien un freins à sa relation avec sa compagne. C'était cet attitude qui lui avait plu à l'époque, le démon n'était pas un homme délicat ni très romantique mais il s'exprimais sans gêne même pour ses sentiments.

"Je sait que c'est ce que tu aime, puis tu le sait depuis longtemps que je suis pervers de toute façons, si tu me disait que tu n'aimais pas ça je te traiterais de menteuse au vu de tes réactions habituel."


Meiji hocha un peu la tête, même si ça lui faisait bizarre de s'entrainer à la séduction sur un homme déjà pris et de l'âge de Akiha. Il répetait sans cesse qu'il se fichais de l'âge mais contrairement à Ren qui était un peu plus jeune que son grand frère, Akiha avait l'âge de son père. Lorsqu'il lui donna l'exemple le jeune vampire se mis à rougir d'un coup et commença à begayer n'osant plus regarder Akiha directement.


"j-je... Si Tatsuha t'entendais il... je vois ce que tu veux dire mais... je pourrais jamais parler à qui que ce soi comme ça moi.."


Fumio grogna un peu. Il avait bien entendu que c'était juste un exemple, mais Meiji était quand même son fils.


"Relax Fumio, c'est pas malsain, c'est juste pour lui montrer c'est pas comme si il lui apprenais des technique pour embrasser ou plus."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ren
petit nouveau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 65
Clan : Aoki
village : Hollow
Date d'inscription : 24/08/2009

MessageSujet: Re: Akiha & cie dans: un sociopathe à la maison   Mer 15 Juil 2015 - 1:01

Ren serra les dents en se faisait mordre l'oreille. Ca ne ressemblait pas à un petit mordillement de lobe gentillet. Mais il était prévenu et ce n'était pas pour lui déplaire non plus. D'ailleurs cette morsure lui donna une idée.

Hmm, d'accord c'était trop facile alors... Je vais essayer quelque chose de moins évident mais c'est risqué, ce point n'est pas sensible chez tout le monde...

Il s'allongea un peu plus sur lui et souffla dans son cou. Puis il parsema son cou de baisers glacés en le léchant parfois. Il remonta un peu plus haut ses baisers pour s'emparer de son lobe d'oreille entre ses dents. Il le mordilla un peu avant de le lécher délicatement.

Katsumi se colla encore plus contre lui pour lui faire les yeux doux en clignant des paupières.

Ah bon ? Quels réactions ? Je vois pas de quoi tu parles ? Je suis aussi pure que la glace voyons.

Akiha sourit en tapotant l'épaule de Meiji. 

Mais si mais si tu peux y arriver !! C'est une question d'entrainement, après ça, il n'y a rien de plus simple ! Eh pis Tatsuha et pas là et en plus ce n'est qu'un entrainement il comprendra. Bon, comme je suis gentil je vais te donner un exemple de plus. Je vois bien que ton père est jaloux.

Akiha se mit alors face à Fumio et plongea son regard dans le sien en prenant une de ses mains dans la sienne.

Monsieur vous êtes très beau. Mon regard s'est arrêté sur vous lorsque j'ai aperçu votre peau blanche comme neige jurer avec vos magnifique cheveux d'ébène. Et vos yeux... vos yeux vifs et perçants ne quittent plus mes pupilles. Ils sont d'un rouge si pur et brillant qu'ils me donneraient presque envie de goûter votre sang. S'il vous plait me laisseriez-vous vous inviter à venir boire un verre avec moi ?  


Akiha était très sérieux et ne se rendait pas compte qu'il disait la même chose. Il faut croire que c'était la phrase type qu'il sortait à tous les beaux vampires qu'il avait croisé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ikuto Karu
petit nouveau
avatar

Grade : fifils a papa
Masculin
Nombre de messages : 86
Clan : Karu et Hori
petit(e) ami(e) : //
village : Oto
Date d'inscription : 17/04/2010

MessageSujet: Re: Akiha & cie dans: un sociopathe à la maison   Mer 15 Juil 2015 - 2:12

Okura sourie un peu en voyant la réaction de Ren à sa morsure, étonnamment ça semblait plutôt empirer son état d'excitation. C'était plutôt plaisant pour le dragon de voir que sa violence avait tendance à l'attiré plus qu'à le faire fuir. Quand il eu terminer de le mordre Ren commença son tour de jeu. Il préféra attaquer beaucoup moins évident. Il frissonna encore en sentant son souffle froid au niveau de son cou. Beaucoup plus que précédemment cette fois. il emis un grognement lorsqu'il senti sa langue. Sous sa forme de drake son cou était une des parties, avec sa queue, les plus souples et les plus long de son corps, son système nerveux n'en était que plus actif en suivant leur axe. Sous son corps humain c'est comme si toute l'activité nerveuse présente sur son vrai corps était localiser dans un endroit beaucoup plus petit son cou, et probablement toute sa colonne vertébrale jusqu'à son bassin devais être aussi sensible si ce n'était encore plus au niveau des omoplates et des racines de ses ailes. Ren tricha un peu en attaquant son cou puis son oreille mais l'oreille lui arracha également un grognement et il ferma les eux quelque instant en se mettant à ronronner. Ce n'était pas vraiment plus sensible mais c'était extrêmement agréable, il en relâcha même un peu sa poigne sur Ren semblant se détendre un peu. Il laissa donc passer la tricherie de son compagnon pour profiter encore un peu de cette sensation vraiment plaisante en ronronnant comme un gros chat.


AKihisa lui envoya un sourire équivoque à la jeune femme en descendant une main sur le bas de son dos.


"Tu veux vraiment que je parle de tes petits cries et de tes gémissement quand on couche ensemble devant un petit garçons, son père et mon fils?"


Meiji ne savait pas trop comment réagir, il savait que c'était un exemple mais ça lui faisait bizarre de se faire draguer et de voir son père se faire draguer exactement de la même façons juste après lui au mot près. Est ce que akiha le faisait expret? la situation devenait compliquer et surtout dangereuse. Si Tatsuha descendais ça pourrais devenir vraiment violent. Surtout que lui encore était un enfant mais son père était bien adulte et plutôt bel homme. Cela metterais vite l'homme blond en colère.


"tu viens de lui dire exactement la même chose Akiha... je suis pas sur que ça marche tant que ça..."


Fumio soupira, se faire draguer par un homme n'était pas gênant en soi pou lui, il ne faisait que peu la différence et il ne s’intéressait qu'à sa famille et dans ce domaine juste Hinata qui était aussi la seul personne pour qui il avait senti de l'attirance et de l'amour. Il retira sa main de celle d'Akiha doucement


"Tu en fait juste trop Akiha, et j'avoue que ça me dérange un peu de te voir envoyer ce genre de phrase à mon fils quand même."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ren
petit nouveau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 65
Clan : Aoki
village : Hollow
Date d'inscription : 24/08/2009

MessageSujet: Re: Akiha & cie dans: un sociopathe à la maison   Jeu 16 Juil 2015 - 16:11

Ren sourit, content de lui. Il lécha une dernière fois le cou d'Okura de bas en haut jusqu'à son oreille dans laquelle il chuchota.

Ca a l'air de te plaire, je suis plutôt surpris. Je ne savais pas les dragons aussi sensible à cet endroit là. Ca veut dire que j'ai gagné ? A moins que tu préfères que je continue, je connais plein d'autres zones érogènes du corps humain...

Il se redressa pour s'éloigner de son oreille. Il passa la langue sur ses lèvres en pensant à tout ce qu'il allait pouvoir faire au corps d'Okura.

Katsumi rougit de gêne.

Bien sûr que non, c'était juste pour te provoquer que je disais ça moi... Je voudrais pas choquer ces pauvres personnes innocentes avec nos ébats tumultueux.

Akiha posa un doigt sur ses lèvres.

Je lui ai dit la même chose ? Tu es sûr ? J'étais pourtant persuadé que c'était adpaté à son physique ! A moins que... HA mais je sais c'est parce que vous êtes père et fils que mes phrases accrocheuses se ressemblent. Mais je t'assure Fumio que ça ne veut absolument rien dire ! Je complimente tous les jours tous mes mannequins et tout se passe toujours très bien, c'est pas pour autant que c'est de la drague. Dis toi que ton fils est devenu un de mes mannequin si tu ne peux pas accepter que je le complimente sans raison. Comme ça tu te sentiras mieux !

Il leva son pouce vers Fumio avec un sourire étincelant, tout fier d'avoir trouvé une solution au problème. 

Et pour toi Meiji, je peux t'assurer que ça marche ! Je te l'ai déjà dit je suis le meilleur dans ce domaine ! Comment crois-tu que j'ai fait pour que Tatsuha tombe amoureux de moi ? Je lui ai sorti le grand jeu bien sûr !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ikuto Karu
petit nouveau
avatar

Grade : fifils a papa
Masculin
Nombre de messages : 86
Clan : Karu et Hori
petit(e) ami(e) : //
village : Oto
Date d'inscription : 17/04/2010

MessageSujet: Re: Akiha & cie dans: un sociopathe à la maison   Ven 17 Juil 2015 - 2:03

Okura frissonna un peu et rouvris les yeux lorsque Ren se stoppa arrêtant doucement ses ronronnement. La réussite de sa tentative semblait encore plus motivé Ren que le jeux en lui même. Son esprit était remplie de ce type d'action, Okura était vraiment peu habitué en vérité à ce qu'on s'occupe plus de son plaisir et c'était plutôt une bonne chose, il ne laisserais certainement pas sa place de dominant mais laisse un peu son partenaire se démener pour que ce soi lui qui s'y plaise était aussi quelque chose d'agréable, à condition de garder le contrôle.


"J'imagine que ça doit être lié à mon corps naturel cette partie est plutôt musclé chez nous. Mais je vois que ton esprit fourmille et que mon physique semble beaucoup t'inspirer. Je m'assurerais de récompenser ce que tu fera si ça te plait de continuer. Montre moi donc ou vont tes connaissances puisque tu aime tant ça. Je te l'ai dit tant qu'aucune partie de ton corps ne rentre dans le mien et que tu me garde en position de force tu ne risque rien."


Akihisa eu un sourire satisfait. Le studio d'Akiha était devenu vite la maison des pervers avec ses trois habitant masculins et surtout depuis que le démon avait commencer à en rajouter même en parole dans toute la maisonnée. ça ne le gênait pas particulièrement lui, là d'ou il venait personne se souciait vraiment de la pudeur, Katsumi qui venait d'une bonne famille était plus réserver et ça l'amusait de la gêner en faisant des référence à ce genre de chose ou juste en faisant en sorte qu'on l'entende. Akiha qui avait plus de finesse dans sa façons de parler et un coter dragueur plus prononcé était tout le contraire de son père qui allait droit au but la plupart du temps.


"Tu sait que si tu me provoque dans ce domaine tu me trouve très vite. Je n'ai jamais été du genre à me faire désiré surtout avec toi. Je ne vois pas pourquoi je me retiendrais et pourquoi j'aurais honte de faire ça avec une belle femme dans ton genre qui plus est par amour."


Fumio croisa la bras et soupira et hochant la tête, c'était surtout son côter protecteur qui le poussait à autant couvé Meiji et à se mefier des compliments d'Akiha, il n'avais rien contre le photographe. C'était le principal soutien et exemple pour le jeune vampire.


"Tu en fait peu être un peu trop quand même je suis pas sur que des garçons de l'âge de Meiji ou même une fille apprécierais ce genre de drague, vous n'avez pas le même age."


"Je suis pas aussi extravertis j'arriverais jamais à parler comme ça à un garçons moi, si j'arrive à aligné deux mots devant Ren c'est déjà un miracle."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ren
petit nouveau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 65
Clan : Aoki
village : Hollow
Date d'inscription : 24/08/2009

MessageSujet: Re: Akiha & cie dans: un sociopathe à la maison   Ven 17 Juil 2015 - 17:38

Le sourire de Ren s'étira un peu plus. 

Alors si c'est une partie de ton corps qui rentre dans le mien et que tu reste en position de dominant ça marche aussi ? Je connais quelque chose qui va te plaire...

Le jeune homme s'allongea un peu plus sur Okura pour lécher le bas de son ventre et même un peu plus loin...

Katsumi rougit de plus belle et donna une petite frappe sur le haut de la tête de Akihisa.

Idiot arrête un peu de me dire toutes ces choses, je meurs de chaud après moi à force de rougir !

Elle s'en prenait à lui mais c'était uniquement pour cacher sa gêne en réalité elle était très heureuse d'entendre ça. 

Akiha se sentit de nouveau perdu.

Ah bon ? Ce n'est pas comme ça qu'on drague les jeunes de nos jours ? Qu'est-ce que t'en sais toi toute façon Fumio ? A moins que tu ne dragues des petites jeunes dans la rue ? Et Meiji arrête de te rabaisser, si t'essaies pas c'est sûr que tu ne réussiras jamais ! Tu as besoin d'entrainement ! E-N-T-R-A-I-N-E-M-E-N-T tu comprends ce que ça veut dire ? Allez c'est à toi, dis moi quelque chose sur mon physique, tu peux dire ce que tu veux même si c'est pas vrai ! 

Il regarda sur le côté en se raclant la gorge pendant qu'il parlait pour ne pas que ce soit compréhensible.

Des fois faut exagérer un peu les choses...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ikuto Karu
petit nouveau
avatar

Grade : fifils a papa
Masculin
Nombre de messages : 86
Clan : Karu et Hori
petit(e) ami(e) : //
village : Oto
Date d'inscription : 17/04/2010

MessageSujet: Re: Akiha & cie dans: un sociopathe à la maison   Ven 17 Juil 2015 - 19:00

Okura chercha tout de même un peu à protester, mal habituer à ce genre de pratique, mais il laissa finalement Ren faire. Il n'avais pas à demander pour être contenter par l'humain et il arrivait bien à le garder en position de force malgré le fait qu'il prenne l'initiative. Pendant que l'activité au rez-de-chaussé restait forte il laissa Ren jouer avec son corps à loisir, attendant en même temps le moment ou il pourrait tenter à nouveau de le faire entendre pour le remercier à sa manière.


Pendant que les deux amants s'amusait Akiha continuait son petit cours de drague et Akihisa laissa volontiers Katsumi lui donner sa tape sur la tête. Il était parfaitement conscient qu'il la gênait avec ses paroles un peu déplacer, mais dans le même temps ça semblait la rassurer sur ses sentiment. Le démons avait mis beaucoup de temps à les lui prouvé et il se doutait bien que si il ne le rappelait pas régulièrement elle finirais par ne peu être plus le croire.


"Tan mieux si tu as chaud ça te poussera à retirer des affaire et de mon point de vue ça vaut largement le coup rien que pour regarder un peu."


Fumio croisa les bras et siffla un peu. Effectivement il n'y connaissait rien, fallait dire qu'il était pas presser non plus de voir son petit dernier draguer et se faire draguer n'importe quand.


"Si tu le dit, c'est toi l'expert moi je drague personne."


Meiji espérait presque qu'on l'ai oublié dans l'histoire, c'était tout de même étrange pour lui. akiha avait bien plus d'assurance dans sa façons de parler et s'exprimer. Il n'osait même pas le regarder en face et jouais avec ses doigts en regardant au sol pour essayer quand même de faire son compliment.


"Je... bah... Tu... tes cheveux sont bien... enfin ils sont beau. Ils sont... orange. un peu comme... comme une orange quoi... C'est bon les oranges. Désolé je suis nul pour les compliments."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katsumi Aoki
tortinaire de nain de jardin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 351
Clan : Aoki
village : konoha
Date d'inscription : 27/09/2008

MessageSujet: Re: Akiha & cie dans: un sociopathe à la maison   Lun 20 Juil 2015 - 10:39

Katsumi eut un sourire taquin et fit tomber la couverture de ses épaules.

Tu es vraiment sûr de vouloir me voir retirer mes affaires devant tout le monde...?

Elle prit le bas de son débardeur dans ses mains et commença à le remonter lentement jusqu'à son nombril en surveillant la réaction d'Akihisa.

De son côté, Akiha regardait Meiji avec des yeux tout brillant.

Trop mignon !!!

Il prit alors le garçon dans ses bras en le serrant fort.

Je suis conquis ! Tu n'as pas besoin de faire de belle phrase, tout ce qui sort de ta bouche est tellement mignon que ça ferait vibrer le cœur de n'importe qui !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meiji Sano
petit nouveau
avatar

Grade : chunin
Masculin
Nombre de messages : 10
Clan : Hyuuga et Sano
petit(e) ami(e) : //
village : Konoha
Date d'inscription : 17/04/2010

MessageSujet: Re: Akiha & cie dans: un sociopathe à la maison   Mar 21 Juil 2015 - 2:07

Akihisa eu un petit sourire en coin. Il n'avais jamais été quelqu'un de particulièrement jaloux, de manière général il faisait confiance à Katsumi et ça ne le dérangeait pas qu'on la regarde, ça lui assurais juste d'avoir choisi une belle femme. Il était fier qu'elle plaise, et puis dans cette pièce appart Fumio personne ne risquait de vraiment la regarder. L'autre homme de la pièce, Akiha aimait les hommes et c'était aussi le cas de Meiji qui en plus était un jeune garçons. aucun intérêt pour lui non plus.


"Je n'ai rien contre regarder un peu, c'est pas comme si je craignais que qui que ce soi te regarde ici, et puis tu sait bien qui si ça ne tenait qu'a moi je ferait ça devant tout le monde juste pour montrer que c'est moi qui t'ai eu. Si ce n'est pas en plus parce-que je n'ai pas vraiment de pudeur et que je suis quelqu'un d'impatient. Je ne fait que respecter ta pudeur et ton intimité, mais je vais pas me privé si tu m'offre ce spectacle maintenant. De toute façons c'est pas comme si Akiha et Meiji allait y faire attention et Fumio est bien trop occuper à dorloter son gamin pour faire attention à toi."


Meiji sursauta. La vivacité d'Akiha restait surprenante même si il en avait l'habitude depuis tout petit. Fumio avait tenu à emmener systématiquement ses enfants avec lui lorsqu'il se rendait à hollow et le photographe avait vite craquer sur le nouveau duo du jumeau du couple de Konoha. Il s'était encore plus attacher à Meiji il y a quelques année lorsque le garçons avait commencer à assumer ses préférences. L'acceptation  de son orientation avait été bien plus facile que de gérer ses sentiments actuellement. Le contacte avec la famille de ce studio, lui avait vite fait comprendre que ce n'était pas quelque chose de mal. Depuis qu'il était petit Akiha le prenait tout le temps dans ses bras. Meiji avait pris l'habitude et il devait bien être le seul garçons que Tatsuha laissa serrer contre lui comme ça. Peu être parce-qu’il pouvais voir le père que Akiha avait peu de chance de devenir un jour en vu de leur mauvaises expériences. il agrippa le dos du T-shirt de AKiha profitant quand même de cette marque d'affection qu'il n'avais pas vraiment de son père.


"Je veux pas être mignon... ça intéresse personne. Qu'est ce que je suis si plus tard je suis incapable de protéger et de prendre soin de l'homme que j'aime. J'aurais jamais personne en étant mignon, encore moins Ren."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katsumi Aoki
tortinaire de nain de jardin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 351
Clan : Aoki
village : konoha
Date d'inscription : 27/09/2008

MessageSujet: Re: Akiha & cie dans: un sociopathe à la maison   Mar 21 Juil 2015 - 17:05

Katsumi retira ses mains de son débardeur et tourna la tête pour bouder.

C'est bon j'ai bien compris que ce que je faisais était inutile à par pour ton propre plaisir. De toute façon c'est définitivement pas ici que j'arriverais à te rendre jaloux. Mais méfie toi, je suis pas si pudique que tu ne le penses, je pourrais très bien enlever mon haut en plein milieu de la rue. Peut-être qu'alors tu penseras à autre chose que de te rincer l'oeil ! T'es pas drôle, t'es jamais jaloux, je peux même pas te taquiner un peu ! Au moins Archer lui il...

Elle s'arrêta net de parler et posa la main sur sa bouche. Contrairement à ce qu'on pourrait croire ce n'était pas intentionnel. Un souvenir lui était revenu en tête et c'était sorti tout seul. Elle tourna la tête très lentement vers Akihisa de peur de voir son visage énervé. 

Akiha eut un sourire et serra Meiji encore un petit peu avant de le lâcher et de se mettre à sa hauteur pour lui parler franchement.

Ne dis pas ça Meiji. Les filles ou les garçons mignons intéressent beaucoup de personnes. Et je ne vois pas le rapport entre ça et le fait d'être incapable de protéger quelqu'un ! Je connais beaucoup de personnes mignonnes qui sont redoutables ! Au contraire je pense que pour un garçon de ton âge, être mignon pourrait être ta force ! Juste en attendant que tu deviennes un peu plus vieux ! Mais je t'assure que tu charmer n'importe qui avec ton charisme et ton côté mignon. Même Ren ne pourra pas résister bien longtemps à ta bouille, crois moi, tu ne le laisses pas aussi insensible que tu ne le penses. 

Il tapota le dessus de sa tête et plissa les yeux avec un sourire pour le rassurer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meiji Sano
petit nouveau
avatar

Grade : chunin
Masculin
Nombre de messages : 10
Clan : Hyuuga et Sano
petit(e) ami(e) : //
village : Konoha
Date d'inscription : 17/04/2010

MessageSujet: Re: Akiha & cie dans: un sociopathe à la maison   Mer 22 Juil 2015 - 2:39

Le regard d'Akihisa changea rapidement, Archer était un sujet sensible, mais ce n'était pas la colère qui prédominait.


"Archer était peu être jaloux mais c'était aussi un lâche. Il t'as laisser tomber avec Ren, il t'a fait un enfant sans pouvoir s'en occuper il était même pas au courant. Moi au moins je n'ai pas eu le choix de laisser Akiha j'était au courant de sa naissance mais on m'a tuer. Archer s'est jamais soucier du fait que votre relation puisse donner autre chose de problèmes pour toi. Je ne suis pas ce type qui s'est jeter sur la première jeune femme désespérée et manipulée, quand je suis aller vers toi c'était pour de réel sentiments et j'ai toujours été sincère avec toi même à l'époque ou je me comporter comme le dernier des enfoiré. Je suis peu être pas jaloux et ça ne t'amuse pas, mais c'est parce-que je te fait confiance et que je suis fier de t'avoir à mes coter je n'ai pas de raison de tuer tout ceux qui te regarde parce-que je sait que tu les enverras balader de toute façons. On dit que je suis indélicat mais tu me bat largement sur ce sujet. Je ne t'ai jamais comparer à aucune de mes conquêtes."


Il était rare que le démons montre quand il était blessé, sauf devant Katsumi, il cherchait à rester transparent au maximum avec elle. Sa franchise ne faisait pas de lui un homme à qui on faisait facilement confiance, il fallait qu'il prouve ses bonnes intentions à chaque instant. Dison que c'était le prix à payé pour ses habitudes de manipulateur.


Meiji rougie un peu à nouveau. Akiha avait une façons différente de voir les choses, mais pas forcement fausse, même si le vampire n'avais pas l'impression que Ren soi sensible au moindre de ses présumé charme. Il semblait avoir une large préférence pour les hommes beaux que les garçons mignons.


"Je suis loin de son type, peu être que d'autre aime ce que je suis actuellement mais c'est pas son cas. Je vois pas ce qu'il me trouverais celons ses goûts de toute façons. Ren sort toujours avec de beaux et séduisants hommes et en général des personnes extraverties. Il dit que les choses d'adultes sont pas ce qui l’intéresse mais c'est toujours ce côté provocateur que je revois chez ses conquêtes. Il essaie juste de ne pas me faire de mal. Parfois j'aimerais qu'il soi pas aussi gentil avec moi, ça me fait l'aimer encore plus, si il m'envoyais balader une bonne fois pour toute je pourrais peu être passer à autre chose. ça serait douloureux mais moins que de passer tout ce temps et de perdre toute cette énergie à tout essayer pour qu'il partage mes sentiments un jour. Je suis désolé tu essaie de me faire sentir mieux mais j'arrive pas à oublier à quel point je suis juste pas à la hauteur de la personne que j'aime et que le jour ou je grandirais enfin il sera surement trop tard."


Le garçons fini par plaquer ses mains sur son visage commençant vraiment à sangloter cette fois.


"J'en ai marre d'être comme ça. D'embêter tout le monde avec mes histoires. Je suis juste complètement obséder par ça, j'ai vraiment un problème avec cette histoire sans aucun sens. Je veux juste plus souffrir, je m'en fiche que Ren soi pas avec moi si ça le rend heureux d'être avec quelqu'un d'autre, je le dit et je le pense mais j'arrive pas à le supporter. J'arrive pas à supporter de le voir avec un autre et de le voir faire autant attention à moi alors que je le harcèle sans arrêt. C'est normal qu'il veuille pas de moi. Je vois même pas pourquoi vous êtes tous là à m’écouter envoyez moi chier à la fin! je vous embête et je l'embête aussi. Je pourrais pas vous en vouloir. C'est ton petit frère tu devrais pas me défendre tu devrais le défendre lui et m'empêcher de le revendiquer comme ça sans aucune raison. Je l'aime et alors? dois y en avoir plein d'autre qui voudrait l'avoir pourquoi je serait plus légitime qu'un autre? Je suis qu'un gamin, un gamin capricieux qui ne peu pas supporter de ne pas avoir ce qu'il veux même quand c'est une personne. Je veux plus pleurer pour lui comme ça... aidez moi..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katsumi Aoki
tortinaire de nain de jardin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 351
Clan : Aoki
village : konoha
Date d'inscription : 27/09/2008

MessageSujet: Re: Akiha & cie dans: un sociopathe à la maison   Mer 22 Juil 2015 - 11:48

Katsumi baissa la tête, se sentant honteuse d'avoir blessé Akihisa avec ses mots.

Je... Excuse moi Akihisa je ne voulais pas te faire de mal et en aucun cas te comparer à lui, je te jure que ce n'était pas mon intention. Tu as raison je suis bien plus indélicate que toi. J'ai parlé sans réfléchir... Je sais déjà tout ça d'ailleurs je l'ai oublié depuis longtemps, maintenant je suis avec toi et je suis la femme la plus heureuse du monde. Je te promets de ne plus jamais recommencer. Ca n'a pas d'importance que tu ne sois pas jaloux, je sais que ce n'est pas parce que tu ne m'aimes pas au contraire. J'arrête avec ce caprice, promis. Je ne veux plus te faire de mal... Tu veux bien me pardonner ?

Elle se mit face à lui et leva la tête et les yeux pour le regarder, étant bien plus petite que lui. Son visage était encore rose de gêne et attristé.

Akiha prit un air attristé en voyant dans quel état cet amour mettait Meiji.

Meiji... Tu ne m'embêtes pas du tout avec tes histoires de cœur, et les autres non plus. On est tous là pour toi alors c'est normal d'écouter tes problèmes. Et je te supporte dans ton amour c'est parce que je sais que tu es quelqu'un de bien qui peut apporter beaucoup de chose à mon petit frère contrairement à tous ces hommes séduisants comme tu dis. Tu ne dois pas pleurer pour lui, pour le moment il ne le mérite pas. Allez calme-toi et accroche-toi ! Il faut se battre contre le monde et contre soi-même pour accéder à l'amour ! Bien sûr si c'est trop dur pour toi tu peux abandonner mais... est-ce que c'est vraiment ce que tu souhaites Meiji ?

Il profita que Meiji ait les mains devant ses yeux pour faire de grands signes à Fumio pour le faire venir. Il chuchota le plus bas qu'il pouvait pour ne pas que le jeune garçon l'entende.

Psst ! Fumio ! Ramène-toi ici et prends-le dans tes bras ! C'est aussi ton job de le réconforter en tant que père. Même si tu comprends rien à rien fais lui au moins comprendre que t'es là pour lui et que tu veux l'encourager. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meiji Sano
petit nouveau
avatar

Grade : chunin
Masculin
Nombre de messages : 10
Clan : Hyuuga et Sano
petit(e) ami(e) : //
village : Konoha
Date d'inscription : 17/04/2010

MessageSujet: Re: Akiha & cie dans: un sociopathe à la maison   Jeu 23 Juil 2015 - 3:25

Akihisa poussa un long soupire. Il voyais bien que Katsumi s'en voulais et même si il avait été vraiment blesser il ne pouvais pas lui en vouloir plus longtemps. La jeune femme était souvent maladroite dans ses paroles mais ce n'était pas véritablement dans le but de lui faire du mal. Il oubliait parfois que même si elle était maintenant une véritable femme adulte elle n'avais pas ses centaines d'année pour faire des erreurs.


"ça va ne t'inquiète pas, c'est vexant mais je suis pas si fragile que ça. Ne t'en veux pas pour ça je t'en veux déjà plus moi. Je me doute que ce n'était pas volontaire. J'ai confiance en toi et même si je suis pas l'homme parfait, je n'ai pas vraiment de galanterie je suis très cru et je fait beaucoup de blague mais je vais juste de mon mieux, pour toi, pour Ren et pour Akie, Akiha il s'en fiche il est grand mais ça c'est pas grave."

Fumio envoya un regard de détresse à Akiha. Il avait toujours du mal à gérer les problème de ses fils. Kei et Keisuke n'avait pas non plus bénéficier d'un soutien très efficace de sa part bien qu'il essayais d'être proche d'eux et de leur donner toute l'affection possible.


"Je sait mais ça va peu être lui faire bizarre il à pas l'habitude de ma part comme ses frères. Me regarde pas comme ça c'est pas de faute je veux pas non plus trop les couvé."


Malheureusement pour lui Akiha soutenais son regard insistant. Il ne le lâcherais visiblement pas tan qu'il ne serait pas intervenu comme il lui avait demander. Il avait raison de toute manière, le vampire préféra céder, Meiji ne sembla pas réagir négativement ou être surpris il se laissa juste faire.


"Hey Meiji, ça ira. C'était pas facile avec ta mère non plus tu sait, tout viendra en son temps, il faut juste que tu soi fort, je n'ai aucune idée de comment fonctionne les hommes mais l'amour doit fonctionner pareil pour un peu tout le monde. La seul chose qui me gêne c'est de te voir te faire aussi mal parce-que c'est très dur d'aimer à sens unique. Tu n'es pas tout seul et on te laissera pas tout seul quoi que tu fasse, que ce soi moi, Akiha, ta mère ou ton frère et ta sœur personne ne te laissera tout seul parce-que tu souffre. Tout le monde à le droit de ne pas se sentir bien ce n'est pas de ta faute. Soi fort mon garçon."


Meiji n'avais pas forcement l'habitude que son père lui parle comme ça, d'habitude il comptait plutôt sur Keisuke pour parler de ce genre de chose. Tout ce qu'il voulait pour le moment c'était arrêter de pleurer et de culpabiliser sur ses sentiments.


"Non c'est pas ce que je veux... Pardon. C'est juste difficile, ça fait si longtemps que je suis là dedans, que je sait que j'ai pas les même gouts que les autres garçons, c'est pas difficile à accepter pour moi, c'est juste difficil d'avoir l'impression de n'être qu'un gamin à ses yeux. et d'être constament sous tension avec ma soif"


"tu n'es pas bizarre, Je vois pas pourquoi tu devrais préfèré les filles, et pour ta soif tu sait bien que tes crocs se developpe c'est normal que tu soi stresser la soif est comme une sorte d'addiction et la douleur n'aide pas. Tu n'a rien pour ça Akiha? Comme de la glace ou quelque chose dans le genre, ou quelque chose de froid à mâcher. ça le detendra peu être déjà un peu."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mayumi hyuuga
petit nouveau
avatar

Grade : Genin
Féminin
Nombre de messages : 73
Clan : Hyuuga
village : Konoha
Date d'inscription : 17/04/2010

MessageSujet: Re: Akiha & cie dans: un sociopathe à la maison   Jeu 23 Juil 2015 - 12:16

Katsumi eut un grand sourire de bonheur et prit Akihisa dans ses bras.

Je t'aime tellement !

Pendant ce temps-là, Akiha avait été voir dans son congélateur s'il n'avait pas quelque chose de glacé à donner au petit Meiji. Il revient alors vers le père et le fils avec un truc rond et congelé avec un grand sourire innocent.

Et une pizza surgelée ça marche aussi ?

(Fin ?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Akiha & cie dans: un sociopathe à la maison   

Revenir en haut Aller en bas
 
Akiha & cie dans: un sociopathe à la maison
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Lieux hanté en 1692 dans l'ain
» Dans le chateau de la Maison Picaban
» [ROSA] La Maison des Pièges.
» Haïti: un camion plonge dans une rivière, des dizaines de victimes
» ET LA VERITE SORT DU PUIT/SOU MENSONGE DANS GNB CONTRE ATTILA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dark Uzumaki :: Hollow :: Studio photo d'Akiha-
Sauter vers: