Choisissez un nom, une race, un village et venez nous rejoindre dans les aventures palpitantes de Dark Uzumaki,
un forum RPG inspiré de l'univers de Naruto !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le moment du génocide est arrivé...

Aller en bas 
AuteurMessage
Kumi Inagaki
gamine amnésique perverti par sa famille
avatar

Grade : Chef
Féminin
Nombre de messages : 166
Clan : Aucun
petit(e) ami(e) : Aucun
village : Akatsuki
Date d'inscription : 06/07/2009

MessageSujet: Le moment du génocide est arrivé...   Lun 27 Juil 2015 - 16:51

Kumi était au courant de la tension palpable qui régnait en ce moment dans Konoha entre l'Hokage et les êtres des ombres. Elle savait aussi très bien où se trouvait son cher Kei qui croyait s'en sortir en se cachant dans le village. C'est pourquoi elle avait décidé d'ajouter son petit grain de sel à la partie. Quoi de mieux que d'informer l'Hokage de la présence de son déserteur préféré pour provoquer sa colère sur tout le village ? Elle profita de l'absence du petit Kage dans son bureau pour s'y rendre grâce à une brèche dimensionnelle. L'akatsukienne emprunta un stylo et une feuille de papier sur son bureau pour lui laisser un petit mot avant de repartir en rigolant. La suite des événements promettait d'être amusante...

"Cher Hokage,

Il se trouve que vous avez quelque chose qui m'appartient dans votre village... Je vous laisse le choix entre vous en débarrasser ou que je vienne personnellement le chercher avec mes petits camarades pour qu'il subisse le revers de ses actes. Attention si nous nous déplaçons, nous en profiterons pour éliminer tous les traîtres cachés dans ce village qui n'ont pas encore payé pour leur trahison, si vous voyez de quoi je veux parler... 
A bientôt ?
Kumi.

PS : Il n'est pas très bien caché !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazuki Aoki
nain de jardin
avatar

Grade : kage
Masculin
Nombre de messages : 664
Clan : Aoki
petit(e) ami(e) : Ayumi
village : Konoha
Date d'inscription : 04/12/2007

MessageSujet: Re: Le moment du génocide est arrivé...   Mar 28 Juil 2015 - 2:39

Avec la révolte qui grondais à Konoha, Kazuki devait souvent se déplacer. Il avait du faire taire par la force des contestataire qui accusait ses mesure d'équilibre d'être juste du racisme. Il n'y avait rien de raciste là dedans. Les vampires et les démons n'avaient apporter que des problèmes au village depuis leur arrivé. Ce n'était que justice qu'ils soient mis à l'écart. Ils avaient déjà la chance qu'ils le laissent tout de même travailler, soucieux de ce qu'ils deviendrais et causerais au monde si il les laissait dans la nature.


Il se retourna à son bureau après avoir "refroidis" les mœurs du peuple. Un message avait été laisser son bureau, les gardes ne lui ayant pourtant signaler aucun intrus. Ils étaient visiblement toujours aussi incapable depuis toutes ces année. Le message était d'une source véritablement dérangeante mais pas moins préoccupante et il compris très vite ce qu'il en ressortait. Le seul akatsukien qui avait pu "revenir" à Konoha était Kei Sano. Ce gamin était un problème depuis sa naissance, comme tout ta sa famille qui maquait de dévorer les civils humains à tout moment. L'Hokage entra dans une colère noir envoya valser l'intégralité de son bureau au sol. Sa marque s'éveilla et onde de froid traversa rapidement le village, givrant le sol et faisant tomber la neige sur tout le village. Un grand dôme de glace recouvris bientôt la zone civil bloquant tout accès et toute sortie.


"Il est temps d'exterminer la vermine cette fois."


Les ordres furent vite donner et les forces spécial qu'il avait monter pendant des année furent vite deployer dans un unique but: éliminé purement et simplement toute créature des ombres de Konoha. Le seul endroit ou il n'avait envoyer personne était la maison Sano, il comptait s'y rendre lui même. Il se rendis sur les lieu brisants portes et fenêtre par le gèle qu'il générais.


"Rendez-vous et donnez moi le traître, vous mourrez sans douleur."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hinata Hyuuga
timide qui finalement cache bien son jeu
avatar

Féminin
Nombre de messages : 241
Clan : Hyuuga
petit(e) ami(e) : Mon méchant préféré ♥
village : Konoha
Date d'inscription : 15/11/2008

MessageSujet: Re: Le moment du génocide est arrivé...   Mar 28 Juil 2015 - 14:36

Aujourd'hui était un jour comme les autres à Konoha dans le manoir des Hyuuga. Hinata était en train de faire le ménage pendant que Keisuke, Meiji et Mayumi s’entraînaient tous ensemble dans la cour. Tout était normal jusqu'à ce que qu'un courant d'air froid circule dans le village et que le ciel se recouvre d'un dôme de glace. Hinata abandonna tout ce qu'elle était en train de faire et courut dans la cour à toute vitesse. Elle avait un mauvais pressentiment, très mauvais...

Keisuke !! Prends Meiji et Mayumi avec toi et partez loin de la maison ! Le plus loin que vous pouvez ! Où es ton frère ?!

Lui ? J'en sais rien et je me fiche bien de ce qui peut lui arriver. Meiji, Mayumi, suivez-moi !

Ses trois enfants quittèrent la maison. Hinata se mordit la lèvre, le froid se sentait de plus en plus.

*Merde ! Où il est ?!*

A ce moment-là les vitres et portes de la maison volèrent en éclat. Elle se précipita à l'origine des bruits et tomba nez à nez avec Kazuki. Elle lui sourit mine de rien.

Le traître ? De qui vous voulez parler Hokage-sama ? Et puis que se passe-t-il ? On est en train de se faire attaquer par un village ennemi ?

*Fumio rentre vite de l’hôpital... Je vais pas pouvoir gérer ça toute seule...*

Pendant ce temps-là, les combats faisaient rage dans le village. Konoha semblait être le foyer d'une insurrection avec des émeutes et des embuscades dans toutes les rues. Mayumi et ses frères s'éloignaient de la maison en passant par les toits et voyaient donc toute la scene. La jeune fille se rapprocha de Meiji, un peu effrayée.

Onii-chan ? Que se passe-t-il ? Pourquoi on doit fuir ? On a laissé maman toute seule...

Ne t'inquiète pas pour maman, elle sait se débrouiller. Quant à ce qu'il se passe, je suis certain que ça a un rapport avec Kei. Qu'est-ce qu'il a encore fait pour déclencher la fureur de l'Hokage ! Je savais bien qu'il n'avait pas changé et qu'il nous apporterait que des problèmes.

Il serra son poing de colère. Pour l'instant il devait trouver Madoka pour lui demander si elle en savait plus et si c'était la même situation de son côté.

Une jeune femme se hâtait aussi dans la ville à la recherche de quelqu'un.

*Bordel qu'est-ce qui te prend papa ! Ne me dis pas que... il est peut-être déjà au courant ! Mais comment ?*

Soudain elle se fit attaquer par un garde. Elle sauta sur ses épaules et lui tordit le cou pour le tuer.

Je suis la fille de l'Hokage crétin !

Puis elle reprit ses recherches tout en évitant un maximum d'altercations.

*Kei où es tu...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazuki Aoki
nain de jardin
avatar

Grade : kage
Masculin
Nombre de messages : 664
Clan : Aoki
petit(e) ami(e) : Ayumi
village : Konoha
Date d'inscription : 04/12/2007

MessageSujet: Re: Le moment du génocide est arrivé...   Mar 28 Juil 2015 - 16:42

Le village était désormais en proie au chaos, les soldats ne faisaient en vérité pas vraiment la différence entre les démons, les vampires et ceux qui y ressemblait et ne montrait pas non plus de pitier en ce qui concernait l'âge de leur victime. Tout ceux qui ressemblait de près ou de loin à une de ces deux races étaient immédiatement tuer. Beaucoup se défendais et tentait de sauver leur famille, les pertes étaient déjà colossale des deux côte. Les effusion de sang et le froid rendait le contrôle de Meiji difficile. L'agitation autour de lui finissait par lui faire tourné la tête. Il alla rapidement d'aggriper à son grand frère à son tour.


"Keisuke... On va mourir? C'est ça qui va se passer hein? ça s'arrêtera que quand ils nous aurons tuer. On pourra pas partir."


Même à l'hopital, les soldat avaient lancer l'assault. Même les malades n'était pas épargné. Fumio avait d'abord tenter de protéger ses patients sans grand succès. Il avait été forcer de fuir et se precipitait maintenant chez lui. L'odeur de Kazuki y était déjà et c'était là que le froid était le plus fort. l'Hokage était face à Hinata, seule.


"Hinata! Ou sont les enfants... Kazuki si tu as oser leur faire quoi que ce soi..."


"Je suis là pour Kei, vous mourrez aussi ça va de soi mais c'est lui m’intéresse en premier. Si vous poser une résistance je serait cependant forcer de vous achever en premier. Soyez compréhensif, votre espèce est un fléau, je ne peu plus prendre le risque de vous laisser en vie."


Le sol se couvris doucement de glace à partir de ses pieds et bientôt il se hérissa de grand pic de glace qui forcèrent Fumio et Hinata à reculer.


"Vous ne pourrez pas vous échapper, Le dôme empêchera votre fuite et vous achèvera lorsqu'il sera complet."


Plus loin Ami essayait de se frayer un chemin à la recherche de l'origine involontaire de tout ces problème. Kei avait tenter de fuir lorsqu'il avait sentis la vague de froid, mais le dôme l'avait empêcher de sortir. Lorsqu'il vis Ami il la tira dans une ruelle ou il avait réussis à se camoufler. Il avait mis sa cape de façons à couvrir son nez et sa bouche pour ne mordre personne et ne pas être reconnu.


"Ne te promène pas toute seule, ils ont tuer des humains aussi. Tout ceux qui nous ressemble sont exterminé. On ne peu pas sortir."


Madoka avait reçue également les ordres malgré sa nature démoniaque, on l'avait du moins avertis. Elle était tout de suite partie à la recherche des deux autres ANBU mais ne trouva que Keisuke avec son frère et sa sœur.


"Keisuke! L'Hokage à été avertis de la présence de Kei, il à décider d'appliquer la mesure extrême. Il faut qu'on aille chercher la personne dont on avait parler. On cachera ton frère et ta sœur là bas ils sont pas en sécurité ici. Takiji essaie d'ouvrir une brèche pour faire sortir les jeunes."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hinata Hyuuga
timide qui finalement cache bien son jeu
avatar

Féminin
Nombre de messages : 241
Clan : Hyuuga
petit(e) ami(e) : Mon méchant préféré ♥
village : Konoha
Date d'inscription : 15/11/2008

MessageSujet: Re: Le moment du génocide est arrivé...   Mar 28 Juil 2015 - 17:24

Keisuke ébouriffera les cheveux de son frère et sa soeur pour les rassurer.

Ne vous inquiétez pas, aucun de nous ne va mourir, on va trouver une solution et vous mettre à l'abri. Moi et Madoka on pense peut-être savoir comment arrêter ça. En attendant calmez-vous je suis avec vous, je vous promets qu'il ne vous arrivera rien.

Puis il s'adressa à Madoka.

Je savais bien que ç'avait un lien avec lui ! Mais de là à déclencher une guérilla dans son propre village, l'hokage est devenu fou ! Je suis d'accord pour aller chercher Akiha, amène-nous là ou est Takiji. S'il y a une personne qui pourrait briser la glace de l'hokage, c'est bien lui ! Meiji, Mayumi, ne vous éloignez surtout pas et restez ensemble !

Mayumi restait encore effrayée mais elle avait pleinement confiance en son grand frère. Elle prit la main de Meiji dans la sienne avec un sourire pour qu'ils ne s'éloignent pas trop en courant. En plus ça la rassurait d'avoir un contact rassurant dans cette situation.

Hinata esquiva les pics d'un bond en arrière. Elle posa sa main sur celle de Fumio en le regardant dans les yeux pour lui faire comprendre qu'elle avait réussi a faire partir les enfants et qu'ils pouvaient se battre sans en prendre compte.

Tu perds ton temps Kazuki ! Kei n'est pas ici, tu sais très bien qu'il a fui le village et qu'on le recherche toujours. Et que veux tu dire par "le dôme vous achèvera lorsqu'il sera complet" ? Tu ne comptes quand même pas...

La Hyuuga n'osa même pas prononcer ce à quoi elle pensait.

Ami s'apprêtait à attaquer celui qui l'avait tiré dans la ruelle en le prenant par un ennemi mais s'arrêta en voyant que c'était un homme qui portait une cape.

Kei ! Tu es malade, j'ai failli te tuer ! Mais ça tombe bien je te cherchais. Et je sais bien qu'il tue tout ce qui ressemble, je suis la fille de l'hokage et pourtant je me suis déjà fait attaquer une dizaine de fois ! La situation devient grotesque... Malheureusement je ne peux rien faire, mon père ne m'écoutera jamais... Alors même si tu penses qu'on ne peut pas sortir, il faut tout de même essayer ! Tu ne peux pas rester ici, c'est bien trop dangereux pour toi ! On doit bien pouvoir se faire une sortie nous-même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazuki Aoki
nain de jardin
avatar

Grade : kage
Masculin
Nombre de messages : 664
Clan : Aoki
petit(e) ami(e) : Ayumi
village : Konoha
Date d'inscription : 04/12/2007

MessageSujet: Re: Le moment du génocide est arrivé...   Mar 28 Juil 2015 - 18:45

Madoka guida la groupe jusqu'à un endroit plus reculer. A cet endroit le dôme touchais directement le sol. C'était une des sorties de secours du village creuser à travers la partie de la montagne qui s'était effondré sur le bâtiment du kage lors de sa deuxième destruction. Il y avais des femmes et des enfants déjà dans le passage. au bout, Takiji était contre la parois de glace, sa marque activé et maintenait une brèche de son mieux une petite brèche de la taille d'un enfant. Il laissa passer de petit groupes chaque fois que la brèche était suffisamment stable causant de grand tremblement qui faisait gronder le dôme et crissé la glace comme si des choses se brisait à l'intérieur.


"Il faudrait qu'on passe en urgence Takiji. On doit aller chercher de l'aide. Est ce que tu peu nous faire passer rapidement?"


Le jeune homme hocha la tête et ferma les yeux. Sa marque s'activa plus fort et la brèche s'agrandis. Ses paroie brillait de la lueur bleutée caractéristique du clan Aoki. Il leur fit signe de se dépêcher. La jeune femme tira vite les deux plus jeune en dehors du dôme.


"Dépêche toi Keisuke, je sait pas si il tiendra longtemps."


Plus loin Kazuki réagissait aussi à cette brèche mais il était trop concentrer sur sa colère pour y faire plus attention. Il n'attendais que la question d'Hinata pour imprimé un sourire carnassier sur son visage et leva les yeux au ciel. au centre du dôme une sorte de flocon de glace se formais, ce n'était d'abord qu'une étoile qui s'étendais lentement sur tout le haut du dôme puis se divisait vers l'intérieur. Des centaines de branche était visible ou naissante et se dirigeait tous vers des points différents de l'intérieur du dôme. Leur évolution était lente mais pas mon menaçante. Tout le dôme grondais du son de leur mouvement et de tremblements d'une origine invisible.


"Le dôme est une technique puissante de mon clan. Normalement il n'est adapté qu'à un seul adversaire parce-qu’il se divise en plusieurs cercle. Je l'ai revisité pendant des année spécialement pour l'occasion. au lieu de faire partir les pics du centre à travers les phases je les fait partir du point d'attache, c'est à dire le sommet du dôme et je ne forme aucune phase. Chaque branche que vous voyez vise personnellement un être vampirique ou démoniaque présent dans le dôme. Quand elles seront toute à maturité elles fonderons toute en même temps sur leur cible, vous serez tous précipité contre le sol geler et transpercer. Le choc causera un blizzard dont les éclats déchirerons tout ce qui a réussis par miracle à échapper aux branches. Elles continuerais de se divisé également depuis le sol pour rattraper tout les fuyard à l'intérieur. La glace vise tout ceux dont le sang est corrompu par vos espèce. De ce fait..."


Il leva un bras brisant l'une des branches naissante. Il essaya de la faire tomber sur le couple.


"Il y en a une qui est condamné à ne jamais naître. Je ne laisserais pas l'influence de votre engeance détruire la mienne."


Fumio lui se jeta sur Hinata pour les mettre tout deux en dehors de la chute de la branche de glace.


"C'est complètement fou, c'est un génocide Kazuki. tu va tuer la moitier de la population"


"C'est une purification nuance."


Kei soupira et regarda l'étoile en haut du dôme.


"Comment tu compte faire? Ton père est puissant, je peu maîtriser un peu de glace mais pas autant que ton père Ami et les mort-vivants ne me seront pas de la plus grande utilité."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ami Aoki
grande soeur abusive
avatar

Grade : genin
Féminin
Nombre de messages : 215
Clan : Aoki
petit(e) ami(e) : Kei je me vengerai...
village : Konoha
Date d'inscription : 07/07/2009

MessageSujet: Re: Le moment du génocide est arrivé...   Jeu 30 Juil 2015 - 17:15

Keisuke s'élança dans la brèche avant qu'elle ne se referme.

Merci Takiji ! On compte sur toi pour prendre soin des habitants du village !

Il fit un signe de main à Takiji et le petit groupe de 4 s'élança en direction de Hollow.

J'espère qu'on arrivera pas trop tard à notre retour ! On y sera jamais à temps à ce rythme-là !

Chez les Hyuuga, la situation se dégradait. Hinata avait bel et bien deviné ce qu'il comptait faire. Lorsque le pic de glace éclata au sol, Hinata tournoya sur elle-même s'entourant d'un dôme de chakra pour se protéger elle et Fumio des éclats de glace. Elle s'arrêta une fois le danger passer et fixa Kazuki avec mépris. 

C'est insensé... Un kage ne ferait jamais une telle chose à son village ! Tu as bien changé depuis l'époque ou je siègiais au conseil Kazuki... Tu ne mérites plus d'être Hokage ! Tu entraînes tout ton village dans ta vengeance personnelle ! Si tu en veux à mon fils ou à ma famille très bien ! Mais réglons ça entre nous alors !

Elle ferma les yeux pour se concentrer et lorsqu'elle les rouvrit, byakugan activé, ses mains se recouvrirent de chakra prenant l'apparence de lions bleus. C'était la technique secrète des Hyuuga : Les paumes jumelles des lions agiles. Cette technique était bien plus puissante que le juuken. Les poings dévoraient le chakra qu'ils rencontraient et pouvaient même étourdir une cible si elle était touchée de plein fouet. La hyuuga se mit en position de combat et s'élança vers Kazuki pour lui asséner un coup.

Ami était sous pression et paniquée.

Je sais je sais ! Mais je sais pas quoi faire ! Je savais que ça arriverait mais pas que mon père nous enfermerait à l'intérieur du village ! Il a complètement perdu la tête !

Puis elle leva la tête en l'air pour voir ce que Kei était en train de regarder. A ce moment là elle se figea et ses yeux reprirent leur couleur ambré pour un court instant. Elle venait d'avoir une vision. Elle avait vu le moment ou toutes les branches de glaces tombèrent sur les habitants et mourraient. Mais surtout elle avait aussi vu Kei mourir. Il avait explosé en mille morceaux après avoir été complètement gelé pour un des pics du dôme. Une larme avait coulé sur son visage après sa vision. Elle tomba sur genou en revenant à elle.

Il... Il va tuer tout les vampires ou démons qui se trouvent à Konoha, sans compter les dommages et morts accidentelles que ça va causer aux autres habitants... Je dois l'arrêter mais comment ? Il n'ose même plus me regarder en face depuis que tu m'as transformé, je ne pourrais jamais arrêter ça... Alors que tout ça est de ma faute... C'est à cause de moi qu'il est devenu comme ça...

Elle serra ses poings et se retenait de pleurer. Elle était anéantie devant sa faiblesse et son incapacité à faire quoique ce soit pour changer ce qu'elle avait vu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ikuto Karu
petit nouveau
avatar

Grade : fifils a papa
Masculin
Nombre de messages : 86
Clan : Karu et Hori
petit(e) ami(e) : //
village : Oto
Date d'inscription : 17/04/2010

MessageSujet: Re: Le moment du génocide est arrivé...   Ven 31 Juil 2015 - 16:38

"Prend Mayumi sur ton dos Keisuke et toi et Meiji utilisez toutes vos forces, les vampires sont plus rapides si ils mettent leur chakra, moi je peu utilisé ma force démoniaque. Quand on sera à hollow j'imagine qu'un dragon voudra bien nous faire le retour ça sera plus rapide."


Elle laissa un peu le temps aux garçons s’exécuta. Le temps serait quand même long avant d'arrivé au village, ils devaient compter sur Hinata et Fumio pour leur faire gagner du temps en utilisant l’énergie de Kazuki. ils arrivèrent à hollow quelques heures plus tard. La jeune femme ne pris pas le temps de frapper pour entrer dans le studio d'Akiha, complètement essoufflée d'avoir usé autant d'énergie.


"On a besoin de toi Akiha, tu es notre dernière chance. Plus personne ne peu rien faire à Konoha, et il faudrait aussi que Mayumi et Meiji puisse rester ici pendant que tu nous rejoins, personne d'autre ne pourrais faire entendre raison à Kazuki maintenant. Tu es le seul qui a l'affinité, la force et qui asse important pour lui pour l'arrêter. Il va tuer tout ceux de notre espèce."


Kazuki poussa un soupire, et couvris l'intégralité de son corps d'une armure de glace. Il se contenta ensuite de glisser sur le sol geler pour se mettre hors de la porter d'hinata tentant d'hérissé le givre sous ses pieds de grands pics de glace. Fumio tenta de les tracher avant qu'ils ne devienne dangereux pour couvrir Hinata. La force du vampire était plus présente dans les armes et dans ses soins. Il n'était pas vraiment une gêne pour le moment.


"Je mérite plus que jamais mon titre, je sauve mon village d'une corruption qui le menait à sa perte. Kei n'est pas le seul problème même si s'en est un suffisant pour montrer à quel point les vampires sont encore une plus mauvaise graine que les démons. Il n'y a jamais rien eu de bon à tiré de vous tous. Regarde toi Hinata, ton clan n'existe plus uniquement pour ça. Et ce n'est même pas le faute de Kei. Chacun d'entre vous ne cause que la destruction. J'ai essayer de vous canaliser mais ça n'a rien donner. L'extermination est la seule solution."


Kei attrapa les épaules d'Ami, ça lui faisait de la peine de la voir comme ça. Elle s'en voulait, mais n'était responssable de rien, ni de la folie haineuse de son père ni de toutes les catastrophe qu'avais pu causer Kei.


"Rien n'est de ta faute Ami. Je suis le seul responsable de toute mes conneries et de ta vampirisation c'est moi qui t'ai mordu et c'était contre ta volonté. C'est aussi moi qui est rendu ton père dingue à faire n'importe quoi. Mais il est aussi responsable de son propre racisme. Ne pleure pas à cause de moi encore s'il te plait. On va trouver une solution, toi et Takiji vous avez les mêmes pouvoir que lui non? On pourrais commencer par essayer de ressembler les plus jeune pour ne pas qu'ils soient pris dans le givre."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hinata Hyuuga
timide qui finalement cache bien son jeu
avatar

Féminin
Nombre de messages : 241
Clan : Hyuuga
petit(e) ami(e) : Mon méchant préféré ♥
village : Konoha
Date d'inscription : 15/11/2008

MessageSujet: Re: Le moment du génocide est arrivé...   Lun 24 Aoû 2015 - 14:31

Akiha avait sursauté lorsque la porte s'était ouverte d'un coup. Puis Madoka, Keisuke et ses cadets furent une irruption soudaine dans le studio. La jeune femme sauta presque sur lui en déballant un monologue incompréhensible à cause de sa hâte et de son souffle coupé.

Olah ! Doucement Madoka, calme-toi d'abord s'il te plaît. Je suis la dernière chance de quoi ? Qu'est-ce qu'il se passe à Konoha ? Kazuki a des ennuis ? Et c'est quoi cette histoire de tuerie ? A part ça je ne vois aucun inconvénient à garder Meiji et Mayumi ici mais il va falloir m'expliquer avant !

Keisuke posa Mayumi au sol et s'adressa lui aussi à Akiha.

On t'expliquera en chemin, on a pas le temps là ! Mon père et ma mère risque leur peau en attendant ! Dépêche toi de venir avec nous je t'assure que c'est urgent !

Il tira Akiha par le bras pour l'emmener de force dehors. Akiha tourna la tête derrière lui tout en se faisant trainer.

Euuh Meiji, Mayu-chan, dîtes à Tatsuha que je suis parti à Konoha faire je sais pas quoi et que je reviendrais aussi vite que je peux pour lui faire des mamours ! Et surtout ne manger pas toutes les pizzas au frigo ! Allez voir Ren ou mon père si vous avez besoin de quelque chose !

Mayumi les regarda partir avec inquiétude. Elle leur cria quelques mots avant de ne plus les voir.

Onii-chan ! Madoka ! Faîtes attention et revenez vite s'il vous plaît !

Ayant raté sa cible, le poing d'Hinata finit dans le plancher, créant un gros trou dans le sol. Avec sa technique et sa force vampirique, Hinata possédait une puissance de frappe inhumaine. Elle tourna la tête pour fixer durement Kazuki du regard puis retira son poing du sol.

Foutaises ! La haine t'aveugle Kazuki ! Tu es en train de faire une grosse erreur ! Annule immédiatement ta technique ! Si tu continues comme ça tu ne feras que récolter tout le malheur que tu as répandu ! Et crois moi tu le regretteras ! Mais si tu refuses de me croire je me sentirai obligée de passer aux choses sérieuses et de ruer de coups mon Kage jusqu'à ce qu'il revienne à la raison ! 

Malgré la tentative de réconfort de Kei, Ami ne se calma pas, au contraire elle haussa même la voix.

Bien sûr que si c'est de ma faute ! Je n'aurais jamais dû tomber amoureuse de toi ! T'aimer ne m'a apporter que des malheurs ! Je n'aurais jamais fugué, je ne me serais jamais fait enfermer dans une tombe, ni enchainer dans une cellule de l'akatsuki, je ne t'aurais pas recherché pour au final me faire vampiriser, et je n'aurais jamais gacher ces dernieres années à te poursuivre dans le but de te retrouver et pour finir, mon village ne serait pas en danger ! Je te déteste tellement ! Et pourtant je n'arrive pas à arrêter de t'aimer... c'est vraiment énervant tu sais...

Elle avait baissé le ton de sa voix et eut un léger sourire triste et forcé à la fois. S'énerver lui avait permis de se calmer. Elle se releva alors, elle avait reprit son sérieux et un ton autoritaire.

Je suis désolée pour ces enfants mais te faire sortir d'ici est ma priorité. Tu es sous ma garde et tes parents ne me pardonneront jamais si tu venais à mourir tout comme moi je ne me le pardonnerai pas. C'est pourquoi tu vas te dépêcher de me suivre de l'autre coté de ce dôme.

A vrai dire, l'idée de laisser ces enfants mourir ne plaisait guère à la jeune femme. Cependant, elle voulait à tout prix éviter que sa vision ne se réalise, quitte à sacrifier d'autres personnes même si ça ne plaisait pas à Kei.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazuki Aoki
nain de jardin
avatar

Grade : kage
Masculin
Nombre de messages : 664
Clan : Aoki
petit(e) ami(e) : Ayumi
village : Konoha
Date d'inscription : 04/12/2007

MessageSujet: Re: Le moment du génocide est arrivé...   Ven 11 Sep 2015 - 3:40

Madoka partis sur les talons de Keisuke qui traînais Akiha derrière lui. Le photographe peinait à les suivre et posait beaucoup de question que le vampire, pressé de la ramener à Konoha, éludais rapidement. par chance la nature semi-démoniaque d'Akiha lui permettait quand même de suivre les deux ninja autour de lui. La jeune femme essaya quand même de lui expliquer la situation sur la route.


"Kazuki à des ennuis oui, mais c'est lui qui les causes. Cela fait quelques année qu'il à fermer les portes de Konoha et se montrais de plus en plus sévère avec les démons ou les vampires. Le racisme à pris une place importante à Konoha. Aujourd'hui il à decider d'y mettre fin en tuant tout les vampires et tout les démons de Konoha. Il a invoquer un grand dôme de glace au dessus du village, c'est Takiji qui nous as permis de sortir. Le dôme n'est pas là que pour nous bloquer, si on tarde trop, il embrochera dans des pics ou gelèra et détruira tout être portant du sang démoniaque à l'intérieur. Ayumi visiblement n'a rien pu faire et Yuki est également d'affinité Hyouton mais bien moins puissante. Il n'y a que toi qui ai l'affiliation et soi asser proche de Kazuki pour nous sauver sans faire couler de sang. Nous ne savons pas combien d'entre nous tomberons avant de le faire tomber, si nous y arrivons, si tu ne peu rien. Tu es notre dernier espoir Akiha."


Meiji voulu chercher à retenir son frère pendant quelque seconde. Il ne reviendrais peu-être pas avec ce que faisait l'Hokage. Mayumi semblait aussi inquiète que lui pour une fois. Malgré ce sentiment commun il n'arrivais toujours pas à avoir cet impression d'unité que Kei et Keisuke semblait partager malgré la colère de ce dernier. A cet instant il ne pouvait que se sentir plus seul que jamais.


Kazuki regarda Hinata sortir son poing de la glace avec une certaines déception. Elle était une gêne actuellement et ralentissait clairement l’évolution de son dôme en usant son chackra et sa concentration.


"Ton esprit à été corrompu par leur sang Hinata. Je ne prend pas de plaisir à vous éliminé et toi en particulière. Tu était une personne respectable et ton éducation tait exemplaire avant de recevoir son sang. Il à souillé ta nature et tu cherche à le défendre lui et son engeance. Soi raisonnable et laisse moi sauvé Konoha, tout s'arrangera et Konoha ne sera plus détruite par votre corruption après ça. Tu complique les choses. Je peu comprendre que tu veuille protéger le fruit de tes entrailles mais réfléchis un peu. Le premier nous a trahis à plusieurs à reprise et un monstre assoiffé. Le second ne vie que pour sa haine, quant au dernier au vu de sa soif ce n'est qu'une question de temps avant qu'il finisse mal à son tour. C'est mieux pour tout le monde que les démons et les vampires soient exterminé et purifié. Tu ne peu rien contre moi de toute façons et tu le sait."


Fumio serra les poings. Le vampirisme était une sorte de malédiction, mais de la à parler de corruption et traiter ses enfants de monstre. Kei avait fait des erreurs, ce n'était pas une raison pour que tout le monde paie.


"Comment peu-tu dire que tous doivent être éliminé. Sans nous, sans notre sang tu n'aurais jamais été libéré de Fudo. Nous avons combattu et donner notre sang pour ce village et pour toi qui lui servait de catalyseur. Tu as fait des erreurs toi aussi. Personne ne te l'a reprocher parmis nous. Nous somme les ninja les plus fidèle de tout Konoha Kazuki!"


Kazuki jura et envoya un blizzard coupant vers le couple.


"Il suffis disparaissez de ma vue ou vous serez les premier à mourir!"


Ami lui en voulait. C'était évident, il se doutait bien qu'il avait gâcher sa vie avec ses bêtises. La pauvre croyais quand même qu'elle en était responssable.


"Tu sait que tout est de ma faute. Ce qui arrive aujourd'hui aussi. Ton père n'en serait jamais arrivé à nous haïr si je n'avais pas été un traître et si je ne t'avais pas corrompu. Cesse de te mettre mes fautes sur le dos. Tomber amoureuse et suivre mon influence... si j'avais été plus responsable le fait que tu m'aime ne t'aurais jamais apporter autant de problème. Ce n'est pas comme si tu avais pu choisir. Je ne vais pas mourir Ami, je ne suis pas fragile, je peu combattre, je l'ai fait pendant des années. Aide moi à sauver les plus jeunes, ils n'ont pas à mourir pour moi, surtout si je peu faire quelque chose."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ami Aoki
grande soeur abusive
avatar

Grade : genin
Féminin
Nombre de messages : 215
Clan : Aoki
petit(e) ami(e) : Kei je me vengerai...
village : Konoha
Date d'inscription : 07/07/2009

MessageSujet: Re: Le moment du génocide est arrivé...   Mar 15 Sep 2015 - 17:38

Akiha continuait de se faire traîner tout en écoutant l'histoire.

Qu..Qu'est-ce vous êtes en train de me raconter ? Vous êtes sérieux ? Mais c'est du grand n'importe quoi ? Et pourquoi il ferait ça ? Et pourquoi vous pensez que je peux changer quelque chose ? Si sa femme et sa meilleure amie n'ont pas réussi à l'arrêter je vois pas pourquoi il m'écouterait moi... C'est pas comme si j'étais son père ou quelque chose comme ça... Et surtout je suis un demi-démon moi aussi je vous signale, logiquement il devrait me détester de la même manière que vous, je vais mourir aussi si vous m'amener là-bas ou si je meurs pas j'ai pas envie de combattre Kazu non plus ! Y a vraiment pas d'autre personne que moi qui serait mieux qualifié ? Je veux bien vous aider mais je pense vraiment que je serai inutile...

Il ferma les yeux puis soupira.


En voyant que son frère avait l'air triste, elle se mit devant lui et lui sourit naïvement. Elle voulait juste lui remonter le moral. 

Ne t'inquiète pas Meiji, je suis sûre que tout ira bien. Je crois en Keisuke et papa et maman, ils sont super forts ! Ils ne se feront pas avoir par l'Hokage.

Hinata ne bougea pas d'un millimètre lorsque Kazuki lança son blizzard. Son attaque déchiquetait ses vêtements et coupait sa peau à divers endroits mais elle n'y prêtait pas attention. Au contraire, elle se contentait de fixer haineusement Kazuki qui avait insulté ses enfants de monstres. Ses traits du visage s'étaient endurcis et ses sourcils ne pouvaient pas être plus froncés, on aurait dit une bête prête à attaquer sa proie.  

Tu ne me fais pas peur Kazuki, je suis une immortelle désormais et je vais me servir de cet avantage pour te faire regretter d'avoir traité mes enfants et mon mari de monstres ! Entre toi et nous, ici c'est toi le plus proche du monstre, c'est toi qui devrais mourir pour le bien de Konoha ! Alors voyons qui sera le premier à fuir ou à mourir !

A ce moment-là, elle s'élança sur lui malgré le blizzard et bondit pour lui asséner un puissant coup de pied dans le ventre qui le fit traverser plusieurs porte coulissantes en papier avant de s'arrêter dans un mur.

Viens te battre comme un homme plutôt que de te cacher derrière tes techniques de lâche ! Si tu veux vraiment me tuer il va te falloir plus qu'un petit vent coupant !

Hinata lécha son sang qui coulait d'une coupure au visage puis sourit pour le provoquer.

Ami, qui avait commencé à examiner la glace du dôme pour trouver un moyen d'y sortir, se retourna et chopa Kei par le col en l'engueulant.

C'est pas le problème ! Tu comprends rien ! Je dois te faire sortir de ce truc et maintenant ! Sinon...

Elle se coupa net. En faisant face à Kei, elle pouvait maintenant clairement voir que la position du soleil était la même que dans sa vision. Elle paniqua et se mordit la lèvre, elle n'avait plus le temps... Elle posa une main sur la paroi du dôme et se concentra de toutes ses forces pour forcer une ouverture assez grande pour pousser Kei dedans avec son autre main. Une fois son protégé de l'autre côté, elle fut soulagée mais fut incapable de laisser la sortie ouverte plus longtemps. Elle profita que l'ouverture ne soit pas complètement fermée pour lui dire quelques mots.

Kei je suis désolée... Promets-moi que tu partiras loin de mon père, si je fais tout ça c'est parce que je ne veux pas que tu meures...

A ce moment-là, le passage se referma complètement mais Ami continua de parler sans que Kei puisse l'entendre. Elle posa sa main contre le dôme et versa une larme mais on pouvait clairement lire sur ses lèvres "Je t'aime". Soudain une grosse quantité de sang éclaboussa la paroi. Ami venait de se faire transpercer dans le dos par le stalactite qui visait Kei. Comme ce dernier était passé derrière le dôme pile à temps, le pic de glace n'avait pas pu s’arrêter ni changer de direction. Son corps tomba lourdement à terre. La jeune femme n'était pas morte mais elle perdait beaucoup de sang et utilisait ses dernières forces pour empêcher que la glace ne se propage complètement sur son corps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazuki Aoki
nain de jardin
avatar

Grade : kage
Masculin
Nombre de messages : 664
Clan : Aoki
petit(e) ami(e) : Ayumi
village : Konoha
Date d'inscription : 04/12/2007

MessageSujet: Re: Le moment du génocide est arrivé...   Mar 22 Sep 2015 - 3:51

Akiha ne semblait vraiment pas convaincu. Si il n'y mettait pas toute sa volonté et n'y croyais pas lui même tout était perdu. Il fallait prendre le temps pour plus d'explication en essayant de ralentir leur progression le moins possible.


"tu es aussi proche que lui que Ayumi ou Yuki, tu le connais depuis longtemps tout en possédant une affiliation qui te permettra au moins de lui résister et de te défendre. Que tu soi un demi-démon n'entrera pas en compte dans ton cas, tu fait parti de sa vie et il ne t'en retirera pas. C'est facile pour Kazuki de tuer des gens qu'il connait à peine ou des personne qu'il déteste. Le problème c'est que Ayumi n'as que des pouvoirs de vision impossible pour elle de l'empêcher de faire quoi que ce soi dans la situation présente et Yuki sera vite dépasser. Kazuki ne le tuerais pas non plus mais il pourrait facilement la mettre hors d'état de nuire en s'appropriant son Hyouton. Toi qui est Katon et qui-plus est un demi-démon de cet élément sa glace ne passera par dessus tes techniques, ça l’empêchera de te neutraliser et le forcera à t'écouter. On ne te demande pas de le tuer mais de le raisonner si tu ne veux pas attaquer contente toi de te défendre ou d'annuler ses attaques. Je te l'ai dit tu es notre dernier espoir de ne pas avoir à tuer notre propre kage Akiha. Je sait que tu peu le faire, tu as déjà eu à neutraliser quelques fois Kazuki ce ne sera pas différent. Juste une chose, lorsqu'on entrera dans son dôme l'un de ses pics te prendra probablement pour cible, rechauffe ton corps de façons à ce que si ça s'approche de toi ça fonde. Les pics de glace de son dôme vise tout ceux portant de sang vampirique ou démoniaque sans qu'il les contrôle totalement."


Meiji sursauta un peu, il ne s'attendais pas vraiment à ce que Mayumi cherche à la rassurer. C'était pourtant plutôt son genre, elle n'aimais pas voir des gens triste en particulier sa famille. Il pensait juste que dans la situation présente elle moins réagis. Il lui sourie un peu, bien que ce soi nerveusement, pour la rassurée.


"J'espère Mayumi. On viens de retrouver notre autre frère et la situation à jamais été si terrible à Konoha. ça va bien plus loin que les gardes qui disent ne pas nous reconnaître. Tout avais l'air tellement plus simple quand on était petit."


Kazuki pressa son poings contre son estomac à l'endroit ou il avait reçu le coup d'Hinata. La vampire profitait de sa force sur-humaine en ajoutant des impulsion de chackra elle était bien trop dangereuse pour lui au corps à corps. Il ne pouvais pas se permettre de la combattre aussi directement. Il fendit l'air de son autre bras pour dresser un mur de pics de glace devant lui et préféras à nouveau glisser hors de sa porter. Il ralentis la progression des pics, qui commençait déjà à atteindre certaines cibles, pour augmenter localement son blizzard et rentre les éclats plus épais et plus dangereux.


"Je ne suis pas lâche je suis stratégique, ne crois pas que parce-que tu me provoque je te laisserais l'occasion de me neutralisé. Je suis peu être un monstre au yeux de ton espèce mais pour Konoha je suis un purificateur. ça ne sert à rien de gagner du temps, dans quelques heures il n'y aura plus personne à sauver Hinata."


Kei n'eu pas le temps de réagir et surtout pas la force nécessaire dans son hyouton pour contré Ami. Il ne pu que la voir pleurer, comme toujours, puis la voir disparaître derrière un rideau de sang. Ce qui c'était passer n'était pas dur à comprendre, mais à aucun moment l'idée que son sang vampirique puisse la sauver ne lui vint à l'esprit. Il commença à frapper sur le dôme de toute ses forces, sans succès, en hurlant son nom à plein poumon. Personne ne pouvais l'entendre à travers la glace épaisse et lui ne pouvais pas voir à travers la grande quantité de sang qui voulait de recouvrir le coter d'Ami. Il ne pouvais pas y retourner au moins pour voir dans quel état elle était, il avait juste finis par véritablement causé sa perte. Il ne pouvais pas la venger et tout était de sa faute. Tout ce qui arrivais aujourd'hui et finalement ce qui venais d'arriver à la seul personne qui avais toujours céder à ses caprices. Tout allais détruit à cause de ses conneries et tout ce qu'il pouvais faire et faisait, c'était frapper comme un forcené sur un dôme de glace qui ne céderais jamais sous aucun de ses coups, même en frappant à s'en brisé les phalange et en hurlant comme pour convaincre la glace de le laisser passer. Le faite d'hurler était surtout pour essayer d’évacuer le mélange de colère et désespoir qui déchaînais le chackra sombre dans son sang. Chacun de ses coups provoquais des ondes de chackra et déchargeais dans l'air une aura profondément noire tout autour de lui, faisant pourrir les quelques plantes qui avait survécu au gel. Après quelques minute, lorsque sa voix finis par se brisé il se laissa tomber à genou contre le dôme. son propre sang, s’échappant de ses mains avait tacher son coter et pas une seule fissure ou impacte n'était apparu. Il lui était toujours impossible de voir Ami. La glace avait cristallisé son sang à la surface l’empêchant de couler.


*Je t'en prie... Si quoi que ce soi dans ce monde à un peu de pitié... Ne la tuez pas... Par pitié, sort toi de là Ami.*

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keisuke Sano
vampire hyuuga cloné
avatar

Masculin
Nombre de messages : 83
Clan : Sano et hyuuga
village : Konoha
Date d'inscription : 05/07/2009

MessageSujet: Re: Le moment du génocide est arrivé...   Mar 22 Sep 2015 - 17:22

Akiha écouta attentivement Madoka et comprit enfin les enjeux et l'importance de son rôle.

Je comprends... je vais faire de mon mieux ! On fonce alors ! Madoka je compte sur toi pour nous suivre !

Le demi-démon fit apparaître des ailes dans son dos et attrapa Keisuke avant de décoller du sol. Il en profita aussi pour le serrer fort contre lui et contrôler le physique et la musculation du jeune vampire en le touchant un peu partout. 

Tu es vachement bien foutu Keisu-kun ! Bien qu'un peu maigre je suis sûr que tu serais très photogénique sur mes photos !

Keisuke bougea dans tous les sens, gêné par les gestes du photographe. 

Wow wow ! Arrête ça Akiha ! Je suis sûr que tu fais exprès de faire ça maintenant parce que tu sais très bien que je peux pas m'enfuir ! Un peu de sérieux, c'est pas le moment !

C'est justement tout à fait le moment de vous détendre un peu ! Vous allez avoir des rides à force de vous faire du soucis comme ça. Tout va bien se passer, je suis votre arme secrète après tout non ?

Il sourit au vampire qui finit par ne plus dire un mot. Arrivé près du dôme, Keisuke sentit du chakra de l'ombre et eut un mauvais pressentiment.

Désolé Akiha, Madoka, je vous quitte ici, je compte sur vous pour arrêter l'Hokage !

Il se laissa tomber des bras du démon et atterrit en fracassant le sol. Puis il courut dans la direction du chakra sombre et tomba sans surprise sur son frère. Il vit qu'il était en dehors du dôme et qu'une énorme quantité de sang avait été versé de l'autre côté. Il sentit le sang bouillonner en lui et sans se poser plus de questions, il agrippa son frère par les vêtements et le plaqua brutalement contre la glace. 

Salaud... Qu'est-ce que tu as encore fait pour pouvoir sortir d'ici ?! Tu voulais à ce point sauver ta peau que tu t'es servi de la vie de quelqu'un d'autre ?! Tu n'aurais jamais du revenir ici ! J'avais pourtant été clair avec papa et maman, je savais que ton retour mettrait tout le monde en danger ! Mais si j'avais su ce qu'il allait se passer, ça ferait longtemps que j'aurais jeté ton corps loin d'ici ! A cause de tes conneries Mayumi et Meiji se sont retrouvés en danger ! Heureusement qu'un de leur grand frère veille sur eux pour les protéger du monstre qu'est leur autre grand frère ! 

Lorsque Kazuki augmenta la puissance de son blizzard, Hinata remarqua les fluctuations de chakra et surtout celle des pics de glace qui commençait à diminuer. Elle se dit alors qu'elle pouvait réussir à limiter les morts et les blessés si elle obligeait Kazuki à utiliser plus de son chakra durant leur combat.

C'est faux, il y aura toujours des gens à sauver tant que je te ferais face ! Si tu veux tant "purifier" ton village, il faudra me tuer car je te jure que je t'en empêcherai ! Seulement pour ça il faudra que tu trouves une autre "stratégie" car ce n'est pas comme ça que tu pourras me blesser !

En effet, la Hyuuga pouvait voir chaque morceaux de glace arrivés sur elle grâce à ses yeux et les esquivaient tous avec une facilité déconcertante.

Et puisque tu préfères fuir que m'attaquer, ne t'étonnes pas si je te saute dessus !

Elle s'élança une nouvelle fois vers lui, en chargeant son poing.

*Allez attaque-moi ! Utilise ton chakra merde ! Me dis pas que c'est tout ce que peut faire un Hokage !*

Mayumi eut un doux sourire en voyant qu'elle avait réussi a faire sourire son frère.

Tu trouves ? Moi je préfère malgré tout être en âge de comprendre ces trucs d'adultes. Et puis ça m'étonne de toi, c'est pas toi qui te plains tout le temps que tu aurais voulu naître plus tôt ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazuki Aoki
nain de jardin
avatar

Grade : kage
Masculin
Nombre de messages : 664
Clan : Aoki
petit(e) ami(e) : Ayumi
village : Konoha
Date d'inscription : 04/12/2007

MessageSujet: Re: Le moment du génocide est arrivé...   Ven 25 Sep 2015 - 16:14

Madoka s’élança dans les air à la suite de Akiha sous sa propre forme démoniaque. Le pauvre Keisuke du supporter l'expression du sens esthétique du photographe, malheureusement ce ne fut que quelque minute de légère détente. Le chackra sombre de Kei se fit vite sentir dans les environs et força Keisuke à quitter le groupe. Madoka l'aurait bien suivit pour l'aider à contrôler sa colère mais elle ne pouvais pas laisser Akiha seul et le temps pressait. Le dôme devant eu était déjà remplis d'un violent blizzard et quelques pics était déjà tomber. Des survivants quittaient toujours le dôme et certain étaient blesser maintenant. L'ANBU fit rapidement passer Akiha à travers la faille que Takiji maintenait toujours ouverte. Le jeune homme semblait épuisé maintenant. Sa marque près de l’œil lui avait infligé des engelures, il en avait aussi sur les mains et on pouvais maintenant voir chacun de ses souffle via la fumé de glace qui sortait de sa bouche. Son corps entier devait être geler à l'instant présent. Il avait aussi probablement diminuer la protection de son propre corps pour pouvoir utiliser plus de chackra. Il ne disait toujours pas un mot, surement pour garder sa concentration il se contenta de leur sourire en les voyant arrivé.


"Surtout ne le touche pas Akiha tu va te geler les mains, on aura plus de temps après tout ça pour se félicité les uns les autres."


Elle tira le bras d'Akiha pour le faire sortir du tunnel. A peine à l'extérieur un son cristallin et un éclat de lumière se déclenchèrent et se suivit de l'arrivé rapide d'un pic de glace conséquent vers le duo de démon. La démone eu le temps de poussé un crie avant qu'un mur de glace ne vienne brisé le pic de glace avant de se brisé lui même. Leur éclats vinrent coupé la peau de leur sauveur et ce dernier s’écroulât au sol épuisé par ses efforts de la journée. Takiji ne tarda pas à sombrer dans l'inconscience, à court de chakra.


"Tout dépend de toi maintenant Akiha. Je vais m'occuper de ramener tout ceux que je peu dans le tunnel et du surveiller Takiji. Kazuki est au manoir Hyuuga, fait de ton mieux. Et ne te fait pas tuer par ces pics."


Kei, ayant totalement baisser sa garde n'avait pas senti l'arrivé de Keisuke. Il sursauta lorsqu'il le senti agripper ses affaire pour le plaquer contre le dôme de glace et lui hurler dessus. Bien sur que non il n'avait utiliser personne, il ne voulait pas sortir de là. Il n'avait jamais voulu que Ami prenne le pic pour elle. Il tenta de se justifier mais aucun son ne voulait sortir de sa gorge, tout ce qu'il pouvait faire c'est regarder son frère jumeau d'un air paniquer et agiter sa tête de droite à gauche en tentant de pousser sur sa voix brisée et ses corde vocal qui ne répondaient plus, sans aucun succès. Il fini par agripper à son tour le haut de son frère et se laissa tomber à genou en fondant en larme à nouveau sans un bruit. Le fait d'avoir tant hurler et pousser sur ses forces pour rien contre ce fichu dôme ne lui laissait même pas de quoi s'expliquer ou donner une chance à qui que ce soi de peu être sauver Ami de l'autre coter. Et tout ça arrivait par son unique faute au final.


Kazuki avait au moins l’avantage de terrain avec sa glace, mais Hinata était juste intouchable avec son Byakugan, il ne pouvais pas non plus déployer autant de moyen qu'il voulait. Le maintien du dôme et les pics lui prenait énormément de chackra plus il en utiliserait plus leur progression ralentirais et si il ne faisait pas attention tout se briserais. Il glissa sur le coter et sorti du bâtiment ou Fumio tenta de le prendre en embuscade avec des Sebon. Fumio! C'était lui la solution pour pouvoir atteindre Hinata. Il était rapide mais n'avais pas de byakugan, peu importe à quel point il pouvait anticiper. Il concentra son blizzard sur le vampire pour baisser sa concentration et son champ de vision. Il n'eu qu'a déployer un pic du sol au bon moment pour lui traverser les cotes et le clouer sur place. Il n'avais visé aucun point vital, tout simplement pour attiré Hinata à l'extérieur et la déconcentrer par la colère.


"Votre mort à tout les deux est prévue sans aucun doute. Même si ça m'attriste pour toi. Rendez vous et vous mourrez sans douleur. Mes techniques n'ont à ce stade pas d'impacte sur toi, mais sans byakugan ta famille à plus de difficulté visiblement. Tu ne les verra pas mourir comme ça si tu coopère."


Meiji pris une grande respiration pour garder son calme. Il préféra s'assoir sur un canapé au final pour essayer de tempérer sa panique.


"Je sait, mais c'est pas pour les même raison. Enfin ça peu se rapprocher. Si j'était plus âgé ça faciliterais des problèmes qui semblent négligeable maintenant. A quoi ça nous avance de comprendre qu'on va peu être tout perdre Mayumi? Je leur fait confiance mais l'Hokage est très fort, et il n'est pas seul, ils peuvent quand même mourir. Notre village est en guerre civil plus rien ne sera comme avant. C'est pas juste la guerre à Oto et Hollow on est plus à l'extérieur de tout ça. On est dedans et il ne restera peu être bientôt plus que nous. aujourd'hui comme ça pour rien. Si on était plus jeune on aurait pas à s'en inquiéter, ça serait moins dur."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hinata Hyuuga
timide qui finalement cache bien son jeu
avatar

Féminin
Nombre de messages : 241
Clan : Hyuuga
petit(e) ami(e) : Mon méchant préféré ♥
village : Konoha
Date d'inscription : 15/11/2008

MessageSujet: Re: Le moment du génocide est arrivé...   Mar 6 Oct 2015 - 16:20

Keisuke eut un petit sourire malsain en voyant Kei renoncer. Son état faisait qu'il n'éprouvait aucune compassion à voir son frère dans cet état. Il le remit debout en le tirant par son col.

Tu ne vois donc aucune objection à ce que je te ramène à l'intérieur pour tu paies tes crimes et pour que ta mort mette fin à ce drame et sauve tous ces innocents qui se font attaquer par une haine que tu as créée ? Tu n'as pas intérêt à résister, tu mérites ça.

Il le fixa avec dégoût puis regarda autour de lui.

Au fait où est passée Ami ? Elle n'est pas censée te surveiller pour que personne ne te fasse de mal ? Ma foi, elle a dû en avoir marre de toi et te laisser pour sauver son village plutôt que sauver celui est a causé cette guerre.

Il rigola de lui avant de l'emmener de force de l'autre côté du dôme où Takiji avait ouvert une brèche. Arrivé dans le tunnel, il vit Takiji allongé au sol, inconscient. Il se précipita sur lui pour lui procurer des soins et lui redonner un peu de chakra.

Takiji ! Takiji ! Réveille-toi ! On a absolument besoin de toi pour rentrer à l'intérieur ! Regarde ! J'amène celui qui mettra ça à tout ça ! Si je l'apporte à ton père, je suis sûr que tout cela prendra fin !

En racontant tout ça, Keisuke avait un sourire de psychopathe jusqu'aux oreilles et les yeux emplis de folie.

Fais nous passer tous les deux je t'en prie, un dernier petit effort ! Nous sommes les derniers je te le promets, ça sera bientôt terminé.

Pendant ce temps, Hinata continuait son combat contre l'Hokage. Malheureusement, le plan qu'elle avait imaginé n'avait pas fonctionné et Kazuki avait une nouvelle fois pris la fuite. Elle le poursuivit donc jusqu'à l'extérieur où elle vit son mari se faire littéralement empaler. Elle savait très bien qu'il n'en mourrait pas mais ça restait douloureux de jouer avec l'immortalité d'un vampire et surtout ce qu'il venait de faire était un acte très lâche. Elle serra les poings et fronça les sourcils de colère.

Espèce de sale enfoiré de lâche !! Laisse Fumio tranquille ! Ton adversaire c'est moi ! Et il est hors de question que je me rende si c'est pour mourir ensuite ! Dépêche toi de t'exécuter avant que je ne te mette en charpie.

Elle retroussa ses lèvres pour lui montrer ses crocs et lui faire comprendre à quelle point elle était sérieuse. Elle était prête à lui sauter dessus au moindre de ses mouvements.
C'est à ce moment-là qu'Akiha fit son apparition. Il arriva par le ciel et se posa entre les deux combattants.

Ca suffit vous deux ! Vous faîtes parti du même village oui ou non ? Vous êtes alliés et non ennemis je vous rappelle ! Et on ne s'entretue pas entre alliés ! Alors vous allez vous calmer et toi Kazuki tu ferais mieux de laisser Fumio partir, quoique tu penses ça ne servirait à rien de le tuer ! Ca vaut la même chose pour toi Hinata, tuer Kazuki n'est pas la bonne solution !

Tss, je ne me calmerai pas tant qu'il n'aura pas renoncé à tuer toute ma famille !

Akiha soupira, ça n'allait pas être facile...

Kazu, qu'est-ce qu'il t'a pris de faire ça ? Pourquoi tu veux tuer tous les démons et vampires de Konoha ? Keisuke et Madoka sont venus me chercher d'urgence en me disant que tu avais pété les plombs mais je n'ai toujours pas compris pourquoi ? Pourquoi toute cette haine ? Ou est-ce que tu penses que ça va t'amener ? Quoique tu penses, tu fais fausse route, je t'assure...

Mayumi prit place à côté de Meiji sur le canapé.

Tu t'imagines trop de choses Meiji et tu es toujours aussi pessimiste. Personne ne va mourir, papa et maman sont immortels après tout et Akiha arrivera à convaincre l'Hokage d'arrêter, j'en suis sûre. Je pense que cette guerre sera vite terminée, je pense que l'Hokage est en colère car en réalité il est triste. Si Akiha arrive à le réconforter, on ne risquera plus rien et tout sera redevenu comme avant. Et puis je pense aussi que si je n'étais pas en âge de comprendre, je pleurerais toute la journée et toi aussi, tu penses vraiment que c'est mieux ?

Elle plissa les yeux et lui fit un doux sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazuki Aoki
nain de jardin
avatar

Grade : kage
Masculin
Nombre de messages : 664
Clan : Aoki
petit(e) ami(e) : Ayumi
village : Konoha
Date d'inscription : 04/12/2007

MessageSujet: Re: Le moment du génocide est arrivé...   Mar 13 Oct 2015 - 2:54

Kei ne s'était jamais attendu à ce que Keisuke le prenne en pitié. Il espérait juste que quelque part leur lien existe encore et qu'il comprenne qu'il avait du se passer quelque chose de grave de l'autre coter du dôme, que quelqu'un aurait besoin de lui. Il ne lui opposa pas de force, d'une part paralyser par les dégâts qu'il avait lui même causer son propre frère et aussi parce-que retourner dans le dôme lui donnait une chance de venir en aide à Ami malgré le peu d'espoir qu'elle avait. Il aurait voulu tout de suite dire à Keisuke d'aller l'aider. Pourquoi avait-il fallut que sa voix se brise à cet instant? Pourquoi avait-il hurler comme un dégénéré sur ce dôme jusqu'à ne plus pouvoir émettre le moindre son? Ils se retrouvèrent cependant vite heurter au problème du dôme et Takiji était en piteux état.


Lorsque ce que dernier entre-vue le regard de Keisuke en sortant de sa torpeur il hocha négativement la tête. Il voyais tout le désespoir de Kei et la noirceur dans l'âme de son jumeau. Il ne pouvais pas laisser Keisuke entré dans cet état, et quand bien même il accepterais avec le chackra qu'on venait de lui donner il prendrait bien trop de risque pour aucun résultat. Executer Kei ne ferait qu'augmenter les convictions de son père et le reste de la famille entrerais dans une rage mortel, il pouvais le voir sans aucune vision. Ami lui en voudrais egalement tout le reste de son existance pour avoir permis de l'execution de l'homme qu'elle aimais.


"Je ne peu pas te laisser rentrer Keisuke. Pas comme ça, tu va causer encore plus de problème. Ami voudrais pas ça. Personne ne veux ça trop de sang à déjà couler aujourd'hui. ça réglera rien tu le sait. Il va vous tuer tout les deux et tout les autres. Si tu fait ça tout nos efforts n'aurons servis à rien."


Takiji craignait quand même de s'opposer comme ça à Keisuke. Dans cet état personne ne pouvais savoir comment il allait réagir et le jeune homme ne l'avais jamais vraiment combattu. Il savait que le vampire était rapide et précis et surtout qu'il ne retiendrais aucun de ses coups dans son hystérie. Il ne voulait pas non plus le blesser.


Kazuki laissa échapper un rictus en voyant la réaction d'Hinata devant ce qu'il venait d'infliger à son époux. Fumio tentait pourtant de lui faire signe que tout allait bien. L'hokage ne voulait pas s'arrêter là. Les pics du dôme était en plus suffisamment proche pour qu'il puisse les contrôler séparément.


"Je ne suis pas lâche je suis stratégique. Ho... regarde ce que vois là. Votre rédemption est enfin sous mon contrôle. Je ne te toucherais pas directement mais avec un peu de chance tu te mettra devant au moment ou la glace l'atteindra. Je ferait d'une pierre deux coups."


Il précipita alors un des pics vers Fumio, seulement un imprévu le força à stopper net le pic juste derrière son dos. Mais pas celui du vampire, celui d'Akiha. Kazuki l'avais vu se précipiter entre lui et Hinata et arrêta d'un coup toute la progression de tout ses pics et par la même son blizzard. Il tendais ses mains devant lui comme si il cherchait à arrêter sa glace à main nu.


"Akiha! qu'est ce que tu fait ici! sort de là tu veux te faire tuer ou quoi?!"


Il rabaissa ses bras mais fu obliger d'abaisser son armure de glace. son chackra ne faisait plus que maintenant le dôme et les pics en position statique. Le sang d'Akiha était bien plus fort que les autres démons à Konoha, ils ne pourraient pas empêcher tout ses pics d'essayer de le toucher.


"Ils sont le cancer de Konoha, et il n'y a qu'une solution pour soigner mon village. J'ai essayer de les contenir mais ils ont fini par tout détruire. L'Akatsuki sera bientôt à nos portes à cause de son engeance traîtresse. Je ne fait pas fausse route Akiha. Parfois laisser couler le sang est un mal nécessaire. Part d'ici je ne veux pas que tu soi tuer toi aussi."


Kazuki ayant briser son contrôle Fumio pu se libérer et en profita pour se soigner en rejoignant Hinata.


"Je vais bien, je préfère que ça soi moi que toi. Je t'assure je me sent bien. L'important c'est qu'on à réussi à gagner asse de temps pour que la situation soi moins critique."


Meiji gonflat un peu les joues vexer qu'on lui dise qu'il était pessimiste. Ce n'était pas faux en vérité, mais il ne pensait pas que Mayumi voyais aussi clair le concernant. Il s'adoucie un peu et soupira.


"J'espère vraiment que personne ne va mourir. Je sait que Akiha est très persuasif juste... je m'inquiète. Je sait que l'hokage doit probablement être triste. Sa famille va pas au mieu et cette guerre est un vrai poids. Mais de là a tuer tout le monde... ça ne le consolera pas. Et j'imagine que oui je pleurerais aussi... mais moins que toi! Je suis pas une fille."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keisuke Sano
vampire hyuuga cloné
avatar

Masculin
Nombre de messages : 83
Clan : Sano et hyuuga
village : Konoha
Date d'inscription : 05/07/2009

MessageSujet: Re: Le moment du génocide est arrivé...   Mar 13 Oct 2015 - 18:30

Keisuke serra le poing de colère en voyant que Takiji ne voulait pas coopérer. Il attrapa brusquement son T-shirt à deux mains pour soulever légèrement son buste du sol.

Ah ouais parce que t'as peut-être une meilleure idée sale morveux ?! Je te signale que pendant que tu t'amusais à sauver quelques personnes, nous on a mis tous nos moyens pour trouver une vraie solution pour sauver tout le monde ! Et la mort de Kei fait aussi parti de ce plan. On se fiche bien de ce que peut penser Ami, elle ne représente rien face à la survie de tout le village ! 

Puis son visage prit un air doux et apaisant. Il fit un sourire effrayant à Takiji en plissant les yeux.

Alors maintenant tu vas être gentil et m'ouvrir ce putain de passage sinon je te frappe jusqu'à ce que tu perdes connaissance puis je te soignerai et ensuite je recommencerai jusqu'à ce que tu l'aies fait. C'est bien compris ? Alors maintenant au boulot !

Il le releva de force et l'envoya valser contre le dôme de glace.

Oh, et puis même si tu refusais après tout ça, ça ne m'arrêtera pas car je crois que nous avons parmi nous un super nécromancien. Il me suffira donc de te tuer et de demander à mon cher frère de te raminer pour utiliser ton pouvoir. Tu peux faire ça Kei, n'est-ce pas ? Après tout tu étais le disciple de Fudo puis l'esclave de Kumi si je ne me trompe pas ?

Il se tourna alors vers son frère et plissa les yeux avec le même sourire que celui qu'il avait adressé plus tôt à Takiji. Le genre de sourire que seule la folie peut faire faire.

Hinata fut rassurée de voir Fumio intact et l'enlaça très fort, les larmes aux yeux.

Je suis désolée Fumio, si j'avais plus attention tu n'aurais pas eu à souffrir comme ça. J'ai eu si peur ! Heureusement que Akiha est arrivé sinon je pense que j'aurais commis un meurtre. Mais je m'arrangerai quand même pour qu'il paie ce qu'il a fait...

Elle serra alors le tissu du dos de Fumio de rage.

Une fois que la situation s'était un peu plus calmée, le démon avança lentement vers Kazuki. Il restait tout de même à l'affut si un de ces pics lui fonçaient dessus.

Mais qu'est-ce que tu me chantes Kazu ?! Youhou ! Je suis un démon moi aussi ! Alors pourquoi est-ce tu ne veux pas me tuer ? Moi je sais pourquoi, parce que tu sais très bien que tous les être démoniaques et les vampires ne pas méchant. Alors pourquoi ce carnage ? Pourquoi tu fais ça ? Il n'y a nulle besoin de faire couler le sang ! Si tu as peur que l'Akatsuki vienne, tu n'as qu'a demander de l'aide à tes amis, tu sais très bien qu'on ne te laissera pas seul si ton village ou ta vie était en danger ! Mais la c'est toi qui mets ton village en danger ! Ca ne te ressemble pas Kazu, toi qui es toujours en train de rire ou de gueuler sur les gens... Ceci n'est pas ta vraie nature et tu le sais autant que moi. Quelque chose te pousse à faire ça j'en suis persuadé, alors arrête ce carnage et raconte moi tout. Ca irait beaucoup mieux si tu en parlais tu ne crois pas ? Je suis sûr que tu ne veux pas redevenir comme avant ta mort alors calme toi je t'en prie sinon c'est ce que les gens vont penser...

Mayumi rigola un peu et son visage s'adoucit, rassurée d'avoir pu changer les idées de son frère.

Héhé, oui sûrement. Et je suis sûre qu'ils seront bientôt de retour, c'est mon optimisme qui me le dit !

Elle lui adressa un grand sourire bête.

Ca va mieux ? Tu veux qu'on profite d'être ici pour aller dire bonjour à Ren ? Je sais que tu traînes toujours papa ici pour le voir. Et puis qui sait, peut-être qu'Akie est là aussi ! Je ne l'ai pas revu depuis l'examen Chuunin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takiji Aoki
gnome fils du nain de jardin
avatar

Grade : Junnin
Masculin
Nombre de messages : 145
Clan : Aoki
petit(e) ami(e) : Misako
village : Konoha
Date d'inscription : 06/07/2009

MessageSujet: Re: Le moment du génocide est arrivé...   Ven 30 Oct 2015 - 16:20

Takiji sentait vraiment la peur lui serrer le ventre face à la folie meurtrière de Keisuke et devant toute la noirceur qu'il pouvais voir dans son âme à cet instant. Malgré tout il soutenait son regard. Le vampire mettrait Konoha encore plus en danger en assouvissant la soif de sang de son père il executerais juste Kei avec plus de cruauté que les autres. Il encaissa le choc contre le dôme de son mieu malgré sa faiblesse physique.


"Tu ne sauvera personne comme ça Keisuke, surtout en me brutalisant. Je ne joue pas j'ai passer ma journée à faire sortir tout ceux que je pouvais parce-que chaque goutte de sang tomber pour cette folie est inutile et ne fait que renforcer la folie qui s'est emparer de mon père. La mort de Kei ne va pas le calmer, il continuera à tuer tout le monde, ça le renforcera dans sa folie, il te tuera toi aussi et toute ta famille. Il ira tous vous traquer jusqu'à hollow si il le faut. Le carnage n'aura alors de fin que si quelqu'un est là pour l'éliminer, il y aura beaucoup de morts avant ça tout ça pour que le calme retombe et qu'on essaie d'oublier. Même si tu t'en sortait tout ce que tu aurait gagner c'est de perdre au moins la moitié de ta famille et de tes amis et d'avoir l'impression de porter tout le sang qu'il a fait couler sur toi. Tu sait parfaitement que ce que je dit est vrai parce-que tu connais l’étendu de mes pouvoirs, tu sait que j'ai ces visions depuis que tu es arriver. Alors va y, frappe moi autant que tu veux mais je ne te laisserais pas rentrer."


Kei lui cherchait à reculer, il hauchait la tête de droite à gauche pour signaler son refus. Evidemment qu'il était hors de question qu'il utilise la nécromancie sur Takiji. Il essayais justement de se débarrasser du chackra sombre au maximum.


"Personne ne va tuer qui que ce soi d'autre Keisuke. Si je doit maintenir une prison de glace pour toi le temps que tout ça soi fini je le ferait, même si je dois me retrouver en soin intensif après. JE suis celui qui protège Konoha actuellement. ressaisie toi ou je sera obliger de devenir violent, ce n'est pas ce que je veux."


Fumio serra un peu plus sa femme contre lui. Il sentait clairement sa colère, Kazuki avait insulter et menacer sa famille, il pouvais comprendre la rage qui l'habitait et tentait de l'apaiser.


"Il souffre bien plus que ce moi je viens que ressentir, je suis un ninja j'ai déjà connu pire comme douleur. On a combattu tous ensemble, j'ai déjà été blesser. C'est terminer maintenant, il va bien asser payer lorsqu'il sera revenu à son état normal."


La présence d'Akiha ne faisait pas parti de ce qu'il avait prévu. Il ne voulais pas le tuer avec les autres. Le manque de chackra l'obligeait à stopper toute la progression de son dôme. Le blizzard avait cesser, tout comme l'agrandissement et la division des piques. Un silence morbide s'abattis rapidement sur Konoha et tout redevenais petit à petit visible à travers la glace du dôme.


"Je... tu... Ce n'est pas la même chose... T'as été élever par une humaine, t'as jamais vraiment été... Je veux pas te tuer. Ce sont eux qui..."


Tout son résonnement était couvert de faille. Ou plutôt, il n'était motiver que par la haine.


"Ce n'est pas de ma faute! Ils détruise tout tu... Tu es bien placer pour comprendre pourquoi c'est nécessaire. Regarde ce qu'ils ont fait de Kumi. Ce que ton père à pu tous nous faire même si tu pense le contrôler pour l'instant et qu'il te veux juste du bien. Regarde dans quel état est Konoha, ils m'ont pousser à le faire! Ce n'est pas de ma faute Akiha! Je n'ai pas peur de l'Akatsuki et je me fiche bien de ce qu'ils peuvent penser je suis leur kage ils comprendrons que je l'ai fait pour que leur bien avant qu'ils ne viennent détruire leurs foyer."


Meiji sourie quand même un peu, Mayumi était surement aussi inquiète que lui mais elle semblait le gerer un peu mieu. Il rougie légèrement lorsqu'elle parla de Ren.


"Je... hn... De toute façons il est en couple en ce moment j'essaie de pas être trop envahissant, mais j'imagine que j'irais le voir si tu veux aller parler avec Akie. J'espère juste qu'il est pas avec Okura là."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keisuke Sano
vampire hyuuga cloné
avatar

Masculin
Nombre de messages : 83
Clan : Sano et hyuuga
village : Konoha
Date d'inscription : 05/07/2009

MessageSujet: Re: Le moment du génocide est arrivé...   Mar 10 Nov 2015 - 18:38

Keisuke regardait par terre pendant que Takiji lui parlait. Ses cheveux recouvraient son visage et on ne pouvait pas distinguer ses réactions. C'est alors qu'un rire s'éleva doucement dans le passage. Le vampire releva enfin la tête en plaquant ses cheveux en arrière d'une main afin de pouvoir rire comme un démon à gorge déployée.

Toi le héros de Konoha ? Quelle bonne blague ! Tu n'es qu'un morveux simplet et naïf qui a toujours eu tout ce qu'il voulait. Tu as toujours vécu ta vie bien tranquille à Konoha sans te poser de questions. Je ne doute pas que tu as du sauver beaucoup de vie dans ton existence mais combien en as-tu supprimer de tes propres mains ? Aucune n'est-ce pas ? Et tu crois vraiment être en mesure de m'arrêter en devenant violent ? Je suis un tueur Takiji, et pour parvenir à mes fins je ne m'arrête devant rien...

Il eut un sourire malsain et attrapa son frère qui avait reculé de plusieurs pas. Il le ramena devant lui comme un otage en bloquant tous moyens pour lui de s'enfuir. Il eut un sourire mauvais et plaça un scalpel contre son cou.

Peut-être que comme ça on va pouvoir négocier. Tu me laisses passer ou je le tue, c'est valable aussi au moindre mouvement douteux venant de toi. Je ne contenterai pas de lui tailler la jugulaire, je ferais tomber sa tête. Au final, ça revient au même pour moi de le tuer ici ou de le donner à ton père. Il faudra juste trouver un autre moyen pour arrêter ton père mais apparemment tu as un autre plan en tête puisque tu refuses d’exécuter le mien alors tout va bien. En tant que héros de Konoha, tu n'aimerais pas être la cause de la mort d'un de tes citoyens n'est-ce pas ? Même si j'avoue qu'après ce qu'il a fait je ne suis plus très sûr de quel village ou organisation il appartient... Et puis le but de ta vie c'est de sauver des gens hein ? Alors laisse moi entrer avec lui maintenant !

Il fixa le jeune homme aux cheveux verts avec son regard dément. Il appuya un peu plus sur son arme contre le cou de son frère pour montrer qu'il ne rigolait pas.

Hinata se laissa faire dans les bras de Fumio mais refusait toujours de pardonner à Kazuki.

Je m'en contrefiche qu'il souffre ! Ca c'est lui qui l'a voulu ! Alors que moi j'ai jamais voulu qu'il s'en prenne à toi et à mes enfants ! De toute façon il ne nous a jamais aimé ! Ca ne m'étonnerait pas qu'il recommence ! Je me débrouillerais pour qu'il souffre encore plus que nous ! Et je ferai tout pour que le village le destitue de son grade de Kage !! Je n'ai jamais vu de Kage massacrer ceux qu'il avait juré de protéger en acceptant son grade !

Akiha finit enfin par être en face de Kazuki. Il posa energiquement ses mains sur ses épaules en haussant un peu la voix.

Je suis comme eux Kazuki ! C'est juste que j'arrive mieux à controler mes pulsions qu'eux ! Et encore pas autant que je le voudrais, tu peux demander à Tastuha si tu ne me crois pas ! Les êtres des ombres comme tu les appelles luttent tous les jours pour se controler et vivent parmi les humains ! C'est parfois difficile, c'est pourquoi certains font des erreurs mais ils sont tous heureux de pouvoir vivre en paix dans un village comme Konoha crois moi ! Alors ne gaspille pas tous leurs efforts par ce que tu es en train de faire je t'en supplie arrête ça tout de suite ! Quant à Kumi ça n'a rien avoir avec eux ! Ce qui lui arriver est entièrement de ma faute ! Je n'ai pas su la comprendre c'est pourquoi elle est partie et a préféré écouter son père biologique car elle pensait qu'ils se comprennaient. Mais ce n'est en aucun cas leur faute tout ce qu'il arrive en ce moment à Konoha, c'est ta faute à toi Kazuki ! C'est toi qui a fait tout ça ! Regarde autour de toi ! Qui a saccagé le village et blessé des centaines de personnes ? C'est eux peut être ? C'est ça ton excuse ? Tu es le seul responsable Kazuki mais tu peux encore tout arrêter maintenant et tout rentera dans la normale je te le promets...  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazuki Aoki
nain de jardin
avatar

Grade : kage
Masculin
Nombre de messages : 664
Clan : Aoki
petit(e) ami(e) : Ayumi
village : Konoha
Date d'inscription : 04/12/2007

MessageSujet: Re: Le moment du génocide est arrivé...   Lun 29 Fév 2016 - 11:27

Keisuke avait définitivement perdu la tête. Les dégats que la douleur de la trahison de son frère avait causer était bien plus important que tout ce Takiji avait pu imaginer en voyant son âme se noircir au fil des année. Son retour n'avais que ré-ouvert une cicatrice qui se vidait encore de son sang. Si il le combattait non seulement Kei serait tuer dans l'immédiat mais il y avait de forte chance que la folie du demi-vampire le fasse aussi éliminé l'Hokage et tout ceux qui lui reprocherais un peu trop le meurtre de son frère. Sans compté qu'il le tuerais lui aussi bien que c'était ce qui inquiétait le moins le jeune homme. Il ne pouvais pas prendre le risque de se confronter directement à la noirceur de Keisuke. En y réfléchissant il y avait aussi de forte chance qu'il se retourne contre Konoha au complet qui avait aussi provoquer sa chute, le tout en prenant à son tour ses forces dans du chackra sombre. Il devais gagner du temps pour l'instant.


"C'est vrai je n'ai jamais tuer personne Keisuke. Je ne suis pas non plus un héro, je me contente de protéger ce qui me semble juste et bon de protéger."


*Sans compter que tuer quelqu'un qui ne se défend pas même si on lui en veux est lâche et indigne d'un combattant*


"Cependant... Je vois des gens mourir à chaque minute de mon existence. Je suis loin d'être aussi naïf que tu ne le pense. Je sait à quel point ce monde est noir et à quel point chaque être est capable de faire souffrir leur semblable. Non je n'ai jamais retirer la vie de quelqu'un de mes mains parcequ'il y a suffisamment d'être pour noircir encore plus notre monde pour que je m'y mette aussi. Seulement il n'y a pas que le mal en chacun et c'est ça que tu ne vois plus depuis des année et aussi pour ça que tuer est devenue une fierté pour toi. Tu pense que ce monde mérite de tomber n'est ce pas? Parcequ'on t'as pris tout ce qui te rendait heureux. Parceque toutes ces âmes noirs t'ont voler ton enfance et ton innocence. Ils t'ont voler ton frère en le corrompant. Ils t'ont voler ta famille qui à du en subir les conséquence. Ils t'ont voler ta vie, car ta seule raison de vivre maintenant est de voir ce qui t'a fait souffrir et ce monde sombrer. Tu ressent certe l'amour et tu tien à ta famille et ta petite amie, mais tu sait comme moi que si tu réussis à accomplir ta vengeance ta vie n'aura plus aucun sens non? J'ai grandis en regardant avec horreur à quel point le monde était corrompu, à le voir corrompre ceux que j'amais. La haine grandir dans le coeur de mon père, la douleur chez ma soeur, la rancune chez ma mère. Ma famille aussi à été brisé et ne sera probablement plus jamais ce qu'elle à été par le passer. Mais je vois aussi parmis toute cette noirceur ce que toi tu es incapable de voir. Il y a encore des êtres qui porte de la lumière entre eux, ce n'est pas parceque tout est sombre qu'il n'y a plus de futur Keisuke."


Takiji tenta alors de s'approcher un peu de lui pour pouvoir quand même réagir si il tentait quoi que ce soi contre Kei.


"Je vois à quel point tu as peur et à quel point tu as mal. Je te propose un autre marché qui nous arrangera tout les deux. Actuellement le dôme de glace au dessus de Konoha est statique, il n'y a plus de blizzard et les pics ne bougent plus non plus, ça veux dire que mon père se contente de le maintenir mais ne l'utilise plus. Attendons ensemble ici, si le blizzard reprend et qu'on ne peu plus voir à travers Je te ferait entrer dans le dôme et je tuerais même ton frère de mes mains et ramènerais sa tête à mon père en lui disant bien que c'est toi qui le lui offre et je combattrait pour ta cause et sous tes ordres si besoin pour arrêter cette folie. Par contre si le dôme se brise ou fond tu lâchera Kei et le laissera tranquille. Je suis prêt à me mettre du sang sur les mains pour sauver Konoha Keisuke, mais uniquement si c'est la dernière solution. Laisse une chance à Akiha d'arranger les choses."


Fumio ne comprenait que trop bien le discourt d'Akiha et Hinata, si il s’écoutait il se serait déjà jeter à la gorge de Kazuki pour tout ce qu'il avait fait à sa famille et toute les horreur qu'il avait pu dire. La trahison de Kei n'était certe pas de son fait mais il n'y était pas pour rien non plus. Sa haine et son racisme avait jouer dans ses doute et son insécurité. Mais comme l'avais dit Akiha, il se contrôlait, parce qu’il aimait Konoha et ne voulait pas s'abaisser à la même violence. Il était médecin, ninja également, mais avant tout médecin. Son rôle consistait à sauver les gens, pas à les tuer et il avait choisi cette vois précisément pour cette raison. Pour contré sa nature destructrice.


"Kazuki s'en fiche du pouvoir et tu le sait Hinata. Il va payer et paie déjà un prix bien plus fort que le fait d'être déchu de son rôle. Tu n'aura pas besoin de nous venger, sa haine l'a déjà fait. Sa haine à brisé sa famille avec sa raison. Lorsqu'il retrouvera cette dernier il ne pourra que constater les dégats irréparable qu'il a lui même causer. Plus rien ne sera comme avant, même si c'est ce que dit Akiha. Kazuki le sait, c'est pour ça qu'il a attaquer. C'est pas la haine qui à frapper Konoha aujourd'hui, c'est son désespoir. Il s'inflige déjà tout seul le châtiment de ses crimes. Il est le monstre qu'il tentait d'exterminer dans ce village et maintenant il va s'en rendre compte. Il n'a jamais cesser d'être le monstre souillé d'âme qu'on a vu voler au dessus de Konoha il y a 17 ans jusqu'à aujourd'hui. On avait juste détruit son apparence, c'est aujourd'hui seulement qu'on s'en débarrasse. Ne te fatigue pas plus que ça. Il ne recommencera pas, il le disait souvent à l'époque: "C'est à la fin de l'agonie que la douleur se fait la plus forte, c'est pour ça ce sont les mourants dans leur dernier souffle qui se débâtent le plus". Fait moi confiance. C'est justement aujourd'hui qu'il va vraiment commencer à veiller sur Konoha comme il aurait du le faire depuis le début."


Kazuki tenta de reculer. Mis en face de ses propres crimes de tout ce qu'il voulait nier. Akiha ne le laisserait plus juste se camoufler derrière sa haine et se cacher en coupant son village du reste du monde. Il venait de tuer tout ces gens. Pas les vampires ou les démons, c'était sa glace qui avait fait couler tout ce sang. C'était lui qui avait à nouveau détruit une bonne partie du village. Il l'avait fait volontairement. Rien ne reviendrais à la normal. Il n'avait aucune excuse pour les parents qui avait perdu leurs enfants, pour les enfants qui était à présent orphelin, pour les survivant qui n'avait plus aucun foyer. Sa marque s'illumina brûlant de sa glace sa peau qui n'était désormais plus protégé, émettant cette lumière bleu cristalline dans ses yeux qui ne pouvais plus laisse tomber des larmes silencieuse.


"C'est faux, c'est... ça ne peu pas être moi! Jamais ne l'aurais fait sans raison! Je... Je voulais juste protéger ma famille! Ils ont trop souffert à cause de... de... Tant qu'ils sont vivants je... "


*Tant qu'ils sont en vie ma haine ne cessera pas de grandir.*


"Je ne peu pas les laisser... A cause d'eux je..."


*C'est de ma faute.*


"Je pouvais plus le supporter! Tout ce qu'ils ont fait mais..."


*C'est moi le monstre!*


Le kage se laissa tomber au sol prenant sa tête entre ses mains, le dôme commença lentement à être parcourue de grande fissure.


"Vous auriez du me tuer il y a 17 ans... J'ai jamais mérité tout ce que j'ai c'est pour ça que j'ai tout brisé... J'aurais du accepter mon premier châtiment. C'est faux plus rien ne reviendra à la normal. C'est moi la corruption de ce village. ça à toujours été moi. Je n'ai toujours penser qu'à moi. C'est à cause de moi pour Katsumi. C'est à cause de moi pour Ayato. J'ai détruit le village deux fois maintenant. Je t'ai fait souffrir à cause de mes préjuger et pour m'amuser et ensuite j'ai réclamer ce que tu avait donner à quelqu'un qui le méritait vraiment. Je t'ai laisser le trahir par égoïsme. J'ai trahis Ayumi qui m'a toujours soutenu. Je l'ai tyranniser et je l'ai considérer comme acquise. Je n'ai pas pu lui pardonner ce que j'avais moi même causer et même alors que je sombrais elle est rester avec moi, ses sentiments n'ont pas faiblis. J'ai brisé ce que ces sentiments ont créé. Je n'ai pas permis à Ami d'être heureuse, J'ai laisser Takiji voir les ombres s'emparer de sa famille et de Konoha et j'ai ignorer les visions qui torturais son esprit. J'ai brisé Kei parce-qu’il faisait un parfait coupable à mes fautes et à ce que je ne pouvais pas contrôler. J'ai mis à la rue un homme qui cherchait juste à se racheter et qui aurait pu obtenir une rédemption sans moi. J'ai laisser ceux qui m'avais offert leur amitié sombré sans leur apporter la moindre aide juste pour enfermer ceux qui m'avaient choisi et accepter pour les protéger dans ma haine. J'ai brisé la famille de Fumio et Hinata qui s'était donner tant de mal pour me sauver la vie tant de fois. J'ai fait de leur deux fils des monstre de haine et de peur comme je le suis. J'ai fait de l'enfance de deux autres un enfer comme l'a été la mienne. Namiko à combattu toute sa vie pour moi et je n'ai fait que la repousser même si je l'avais vu. J'ai laisser son fils orphelin grandir dans le crime alors que j'aurais du lui venir en aide. J'ai laisser Naruto souffrir égoïstement parce-que je voulait être un héro. J'ai détruit Konoha et tout ce qui m'a entouré depuis le début. rien ne sera jamais normal tant que ce village sera corrompu, sauf que la corruption c'est moi qui l'ai créé. Le véritable cancer de ce village c'est moi. Je suis trop lâche pour éliminé cette corruption. Je t'en supplie Akiha... Hinata à raison... Sauve Konoha. Sauve les de moi je t'en supplie. Ils t'ont appeler pour ça. Purifie la glace souillé du village, c'est la que ce cache le racine du mal qui le ronge. Tue moi s'il te plait, avant que je ne soi plus capable d'accepter mes fautes à nouveau. C'est la seule façons pour que tout redevienne normal définitivement."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keisuke Sano
vampire hyuuga cloné
avatar

Masculin
Nombre de messages : 83
Clan : Sano et hyuuga
village : Konoha
Date d'inscription : 05/07/2009

MessageSujet: Re: Le moment du génocide est arrivé...   Lun 29 Fév 2016 - 17:20

Keisuke s'apprêtait à répondre à Takiji lorsqu'il vit le dôme se fissurer.

Tss...

Il lâcha son frère avant de le projeter violemment par terre. Il avança vers Takiji et le dépassa pour être face à l'entrée bloquée par la glace désormais fragile.

Tu peux remercier ton père, il t'a surement évité de te salir les mains et de trahir ta pureté.

Il asséna un puissant coup de pied dans la glace pour la briser et ouvrir une brèche afin d'entrer.

Faites ce que vous voulez moi je vais aller voir ce qu'il se passe à l'intérieur. Ca pourrait être intéressant de voir ton taré de père pleurer comme une fillette en se rendant compte qu'il a tué plein d'innocents.

Il fit un sourire mesquin et entra enfin dans le village en laissant les deux autres en plan.

Hinata écouta Fumio plus ou moins tranquillement en se disant quand même qu'il l'avait bien mérité. Seulement elle resta bien moins calme lorsque Kazuki fit ses aveux.

Et c'est maintenant que tu t'en rends compte sale monstre ! A cause de toi mes enfants ont souffert le martyre et sont profondément blessés pour toujours ! C'est pas tes aveux ni tes excuses qui vont les guérir ! T'as raison t'as qu'à crever ! Et si Akiha refuse de le faire je me ferais un plaisir de t'enlever la vie de mes mains !

Elle essaya alors de se dégager des bras de Fumio pour lui sauter dessus.

Lâche moi Fumio ! Il a fait bien trop de mal à mes enfants pour que je le pardonne ! Il ne mérite pas de vivre !

Akiha eut un soupir discret de soulagement. C'était déjà un bon début qu'il reconnaisse ses torts. Maintenant il ne manquait plus qu'à le convaincre de ne pas mourir... L'homme roux s'agenouilla à côté de l'hokage et enleva ses deux mains de son visage pour qu'il puisse le regarder.

Kazu-kun... N'écoute pas ce que dit Hinata, elle aussi n'est pas dans son état normal et surtout elle n'est pas objective du tout. Par contre moi je le suis, et je ne compte pas te tuer. Tu ne dois pas mourir Kazuki. Ta mort causera le chagrin de beaucoup de personnes tu sais, moi y compris. Et puis pense un peu à ta femme et tes enfants. Tu ne peux pas les laisser sans mari ni sans père, ce serait encore pire que le tout le mal que tu as fait. Ecoute moi bien, je ne vais pas y aller par quatre chemins. En effet tu as fait des choses horribles, beaucoup de personnes risquent maintenant de te détester et de quitter le village mais c'est justement parce que tu as fait de graves erreurs que tu dois les réparer, chose que tu ne peux pas faire une fois mort. Pour te repentir tu dois vivre avec tes erreurs et essayer de les réparer. Mais tu es sur le bon chemin. Je t'assure que le plus dur est de prendre conscience des ses fautes. Mais tu l'as fait et tu ne les oublieras pas. C'est ta seule chance de prendre un nouveau départ. Tu dois vivre avec ce fardeau et te racheter en faisant de bonnes actions. Les gens n'oublieront peut-être pas mais ils reconnaîtront tes efforts j'en suis persuadé. Alors c'est d'accord ? Tu arrêtes de me supplier de te tuer et tu acceptes de prendre un nouveau départ ?



Akiha lui adressa alors son plus beau sourire pour essayer de le convaincre et surtout lui remonter le moral.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le moment du génocide est arrivé...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le moment du génocide est arrivé...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arrivée de Houille
» La Reine est arrivée. Prosternez-vous. (Dante)
» Quel moment vous a le plus marque dans l'annee electorale USA?
» Henriette d'Angleterre . Madame est arrivée
» Chapitre ll : L'Installation (suite de l'arrivée de C.) [PV: Siparti]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dark Uzumaki :: Konoha :: Bureau de l'Hokage-
Sauter vers: