Choisissez un nom, une race, un village et venez nous rejoindre dans les aventures palpitantes de Dark Uzumaki,
un forum RPG inspiré de l'univers de Naruto !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les palpitantes aventures de Ryosuke: La mission

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Taka Umeda
petit nouveau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 177
Clan : aucun
petit(e) ami(e) : si seulement tu pouvais etre a moi seul Ayumi
village : Oto
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Les palpitantes aventures de Ryosuke: La mission   Sam 13 Juin 2015 - 4:47

HS: oui j'aime les titres à la con

Sa mauvaise aventure à Hollow avait valu à Taka un retour bred et sans détour à Oto. Il arrivais parfois à voir son frère en cachette, avec qui il s'entendais maintenant bien mieux. il avait pu voir le petit Ren grandir et devenir un vrai bourreau des coeurs également. En même temps il retournais régulièrement à Oto ou Ryosuke continuais de l'humilier par pur homophobie et parce-que c'était un connard.


Aujourd'hui il l'avais appeler soi disant pour une mission très importante. L'homme s'attendais à un boulot de larbin pour sa progéniture psychopathique ou une mission de seconde zone juste pour l'humilié un peu plus en compagnie de cette fille qu'il traitait également comme un espèce d'étron sorti de l'arrière train d'un dragon particulièrement sale. Il se présenta quand même à son bureau ou le kage, comme à son habitude, ne foutait absolument rien si ce n'était feuilleté des magazines ou glander. Ryosuke l'énerva et il decida de simplement prendre un ton provocateur pour lui rendre la pareil.


"Voici donc mon kage, toujours aussi sexy et resistant toujours à mes charmes et mes avances. Pourtant chercher autant le plaisir avec des femmes ça sent l'homosexualité refouler. Qu'est ce que je doit faire pour son bon vouloir? Il veux toujours pas que je lui montre le vrai plaisir?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryosuke Karu
tortionnaire de dragon qui sait pas s'occuper de ses affaires
avatar

Masculin
Nombre de messages : 107
Clan : Karu
village : Oto
Date d'inscription : 19/05/2009

MessageSujet: Re: Les palpitantes aventures de Ryosuke: La mission   Mar 16 Juin 2015 - 15:00

Ryosuke fusilla Taka du regard.

Tu me parles encore comme ça une fois de plus et je te jure que je t'envoie faire un petit tour en prison. C'est à ton Kage que tu parles alors refrène un peu tes pulsions de pédale, ça me dégoûte.

A ce moment-là, on toqua à la porte du bureau. Une jeune fille habillée d'une robe de gothique lolita entra silencieusement pour se mettre aux côtés de Taka. Elle avait des grosses cernes et paraissait en plus mauvais état que d'habitude.

Oh enfin te voilà Yuya ! Alors comment était ton petit séjour en prison ? C'était agréable ? La prochaine fois rappelle toi bien que c'est à moi que tu dois la vie. Tu es donc sous mes ordres et tu ne disposes pas de ton libre arbitre quand ça te chante. Je me fiche bien de tes plans de vengeance débile, tu obéis point. J'espère que tu auras retenu la leçon cette fois-ci.

Oui Ryosuke-sama...

La vampire se contenta de baisser la tête. Elle n'avait pas le moral mais ce ne l'empêchait pas de le détester encore plus. Ryosuke sourit, content de lui d'avoir pu rabaisser la jeune fille et posa ses avant bras sur son bureau pour énoncer sa mission.

Bien, on va pouvoir commencer maintenant. Etant donné que mon fils est actuellement occupé...

*Dis plutôt que tu as enfermé ton propre fils dans cet endroit glauque...*

...et que vous êtes les deux seuls dont personne n'a besoin à Oto, j'aurais besoin que vous vous rendiez à l'Akatsuki. Je voudrais que vous fassiez un rapport sur ce nouveau membre. Je veux connaître sa personnalité, ses pouvoirs et ses intentions. Essayez de voir s'il est du côté de Naoka ou de Kumi. Voyez aussi à quel point il est proche de Naoka. C'est bien compris ?

*Et maintenant dis tout de suite que tu as peur de devenir cocul ! *

Yuya hocha la tête.

Evidemment vous serez payé si les informations que vous me rapportez me conviennent.

L'Otokage posa une grosse bourse remplie d'argent sur le bureau qui attira le regard de Yuya. Elle allait pouvoir vivre décemment pendant une semaine avec tout cet argent. Nouveau sourire de Ryosuke qui connaissait très bien le moyen de motiver Yuya mais aussi Taka. Il lança une plus petite bourse à Yuya qui la receptionna avec étonnement.

Vous pouvez utiliser cet argent pour votre voyage. Je suis un bon Kage, je ne voudrais pas que vous mourriez de faim pendant une mission...

Ryosuke eut un nouveau sourire, hyprocrite cette fois-ci. Yuya prit sur elle pour se retenir de l'insulter. Puis il tourna son attention vers Taka.

Taka, tu as quelque chose à rajouter ? Si non, vous pouvez romper.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taka Umeda
petit nouveau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 177
Clan : aucun
petit(e) ami(e) : si seulement tu pouvais etre a moi seul Ayumi
village : Oto
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Les palpitantes aventures de Ryosuke: La mission   Mar 16 Juin 2015 - 15:31

Taka soupira, plus les année passait moins il pouvait supporter ce kage et encore moins ce qu'il infligeait aux enfant d'Oto, un jours il allait finir par clairement baisser la démographie du village. La population commençait à vieillir, du moins c'est ce qu'elle ferait si ce tyran ne gardait pas en vie que "les forts" au final ils étaient de moins en moins nombreux au sein du village.


"La prison, tout de suite la prison. C'est ta réponse à tout ça la prison. Ce type là il m'énerve: met le en prison. La femme que je veux, me refuse parce-qu’elle va se marier: met les en prison. J'arrive pas à ouvrir ce bocal de cornichon: met le en prison. Faudrait voir à se renouveler aussi. Enfin bon on va aller le chercher ton Akatsukien si t'y tien tan."


Avant de se retrouver enfermer à son tour il tira Yuya à l'extérieur avec lui.


"Quel connard celui-là. Laisse moi deviner il a encore confiner le pauvre petit Ikuto dans une cellule personnel ou il pourra le surveiller jusqu'à ce qu'il perde toute notion d'humanité pendant un certain temps. Il va encore nous l'envoyer en mission avec nous pour qu'on l'observe et il va encore garder un air stoïc, ne rien dire et se contenter d'éliminer sèchement tout ce qui passera devant nous. Pauvre gamin, et toi t'en j'en parle même pas. Enfin, même moi j'ai pas réussi à m'échapper d'ici. Les gens veulent pas des habitant d'Oto. On est même pas asser nombreux ou suffisamment en bonne santé pour que le peuple se soulève."


Pendant ce temps un surveillant se précipita dans le bureau de Ryosuke bousculant les deux ninja pour pouvoir entrer dans la batiment. Il pris même la liberté d'entrer sans frapper dans le bureau du chasseur, l'urgence l'exigeait.


"Pardonnez moi Otokage-sama, Je vous promet que nous n'y somme pour rien mais un homme est entrer dans votre prison. La section que vous avez réservé à Ikuto-sama. Il a tuer les hommes qui l'on empêcher de passer. On viens de retrouver les corps, on pense qu'il est cannibale ou que c'est un monstre certain membre ne sont plus sur leur corps et impossible de les retrouver. Nous avons essayer de le faire sortir mais tout ceux qui ont essayer de le déloger par la force se sont également fait tuer."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryosuke Karu
tortionnaire de dragon qui sait pas s'occuper de ses affaires
avatar

Masculin
Nombre de messages : 107
Clan : Karu
village : Oto
Date d'inscription : 19/05/2009

MessageSujet: Re: Les palpitantes aventures de Ryosuke: La mission   Mar 16 Juin 2015 - 18:01

Yuya prit peur en entendant les paroles de Taka. Heureusement elle se retrouva à l'extérieur en un rien de temps. Elle soupira un grand coup de soulagement. Ils commencèrent alors leur périple jusqu'à l'akatsuki en quittant le village.

T'es fou de lui parler comme ça ! J'ai vraiment cru que j'allais y retourner ! Et puis bien sûr que Ikuto est là-bas. Tu veux qu'il soit où d'autre ? Pas chez sa mère en tout cas... Enfin au moins quand il est dans cet état il me fiche la paix vu qu'il n'adresse la parole à personne et se contente d'obéir comme un vrai petit chien. Mais ne le prends pas en pitié, il n'a que ce qu'il mérite... Quant au village, c'est fait exprès de laisser le peuple mourir de faim, justement parce qu'il veut que personne ne se révolte, crois moi je suis bien renseignée là-dessus... Mais je préfère encore vivre misérablement ici plutôt que dans les autres villages. Surtout Konoha avec ce connard d'Hokage !!

Elle s'énerva en serrant son poing devant elle. Puis d'un coup son ventre se mit à gargouiller très fort. Elle rougit en posant ses mains sur son ventre comme pour essayer d'arrêter le bruit.

Du côté d'Oto, Ryosuke vit rouge en apprenant la nouvelle. Il tapa un grand coup son poing contre le bureau.

Comment ça un monstre est entré dans la prison ?! Tu te fous de ma gueule ? Et les gardes du village et de la prison ne l'ont pas empêché d'entrer ?! Quel bande d'incapables... 

Puis il regarda le garde qui se tenait dans son bureau.

Qu'est-ce que tu fous encore là ! Retourne là-bas et bats-toi pour protéger ton village abruti !

Le garde balbutia un "à vos ordres" et partit en courant. L'Otokage attrapa sa veste en cuir et sortit lui aussi de la tour Kage pour rejoindre le champ de bataille.

*Un monstre on aura tout vu... Dire que mes ninjas ne font même pas la différence entre un cannibale et un dragon ! Franchement quelle armée d'incompétents je me tape moi... Bon, au moins je pourrai voir Ikuto à l'oeuvre...*

Arrivé dans la prison, il suivit les cadavres à moitié dévorés afin de trouver le responsable. Il se trouvait en effet dans la zone isolée réservée à Ikuto.

Hey toi là-bas ! Tu serais pas un peu cinglé de venir foutre la merde dans un village de chasseurs ? A moins que tu ne cherches à te suicider, dans ce cas là je crois que je peux t'aider...

Il eut un rictus sadique en faisant apparaître son fouet de chakra. Puis il le fit claquer à terre afin d'intimider l'homme qui se trouvait devant lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Okura Jisei
petit nouveau
avatar

Grade : combattant errant
Masculin
Nombre de messages : 71
Clan : Jisei
petit(e) ami(e) : Le monde m'appartiens
village : Akatsuki
Date d'inscription : 21/04/2015

MessageSujet: Re: Les palpitantes aventures de Ryosuke: La mission   Jeu 18 Juin 2015 - 4:54

Taka eu un petit sourire, Yuya était une des seules personnes qu'il appréciait à Oto. Comme lui elle en voulait à la terre entière pour son sort actuel, elle passait sa douleur en provoquant les autres et essayais de garder la tête haute par de la nonchalance devant les humiliation qu'on lui faisait subir. En dehors de ça elle était une des seules personne logique du village.


"Je suis d'accord avec toi pour la majorité. Mais tu sait, même si Ikuto se comporte comme un connard avec toi c'est pas forcement sa faute. Ryosuke l'a élever comme ça. Regarde le, à 14 ans il est passer sur plus de gens à Oto que moi et pourtant lui il accepte pas et tout n'importe quoi pour un peu d'argent. Il se rend même pas compte que c'est pas normal, son père lui détruit l'esprit depuis qu'il est né. Je dit pas qu'il faut te laisser faire et le prendre en pitié, mais avoue quand même dans l'histoire c'est pas forcement le coupable."


Il soupira un peu à la suite des paroles de la jeune fille. Il était au courant pour Konoha et lui même n'avais pas beaucoup de bon point à accorder à l'Hokage.


"Hollow est un bon village pour s'échapper, même si c'est un virage à 180° et qu'ils viendrons nous tuer, cela ce serait seulement si on était pas aussi mal vu à Oto. J'ai essayer de m'échapper moi, d'abord à Konoha, mais comme toi l'Hokage m'a jeter dehor. Je l'avais un peu chercher sa femme est tomber amoureuse de moi, et à hollow je suis un ennemis. Il y a bien mon frère et sa famille, mais mon frère serait bien le seul à accepter et il aurais tord. Même si j'ai tourner la page je garantis pas que voir ce qu'il à construit pendant que moi je souffrais à l'écart, j'essaie pas à nouveau de le tuer. Enfin on va peu-être s'autoriser une pause pour manger, moi aussi j'ai faim. J'offre la tourner les affaires sont bonne en ce moment, garde les pièces qu'il t'as donner t'en à plus besoin que moi."


Okura s'occupa d'éliminer le dernier garde qui essayais de l’empêcher de sortir, sa tenue était couverte de sang. Il semblait guetter devant la cellule de Ikuto qui restait au fond dans la pièce sans le regarder. Il lui jetait encore un membre arracher et à moitié dévorer lorsque Ryosuke arriva. Le dragon se tourna immédiatement vers l'Otokage et en sondant son esprit son regard sembla s'illuminer et il se tourna vers lui en remettant ses cheveux en place.


"C'est toi leur chef! je sait que c'est toi. C'est toi que je voulais voir, même si je m'attendais à un homme plus vieux j'avoue que ça me déplaît pas. Tes gardes on rien sur les os, ni à manger ni à regarder c'est triste."


Ryosuke était hostile, mais il s'y attendais, il était venu pour attaquer son petit. Le jeune ne réagissait pas depuis le début, malgré ses provocation, il n'arrivais pas à le faire sortir de sa cage. L'Otokage avait déjà sorti son arme Okura sourie et sorti à son tour son fouet en le faisant claquer entre ses mains.


"Je vois qu'on à un point commun, j'adore ça mais je te préviens c'est moi qui mène le jeux mon tout beau. Il est hors de question que je laisse un humain me dominer. Après de quel façons je profiterais de ta chaire dépendra de mon humeur. Je peu l'utiliser ou la dévorer, ou même les deux tien. Devant ton petit pour qu'il sorte de sa torpeur, j'aurais éliminer deux beaux chasseur et j'aurais pu en profiter un peu."


En entendant la voix de son père, Ikuto était sorti de son vide et son esprit s’éveillait enfin, Okura pouvais lire en lui. Son sourie s’étira avant qu'il éclate de rire.


"Seigneur! mais c'est toi! Son esprit est ravager c'est pour ça que je pouvais pas lire! C'est toi qui l'a démolis, la tête de ton propre petit tu as tout détruit. Y a rien, le mépris, la peur, y en a pas. Il réagis qu'à ta voix comme un appareil électronique. Ton petit à même pas d'âme parce-que tu l'as détruite. J'adore les humains, j'aurais jamais penser tout seul à élever mon propre esclave de cette façons, votre sadisme et votre cruauté dépasse tellement toute mes espérance. Dieu j'adore ça~ Je vais tellement m'amuser avec vous deux. Je suis sur que si je te torture il fera tout ce que je veux, même les choses les plus dégoûtantes juste pour te servir. Montre moi ce que tu sait faire chasseur, joue avec moi on va voir qui fait le plus mal."


Sur ses mots il utilisa sa force draconienne pour tordre les barreau de la cellules d'Ikuto et resta devant lui. Ikuto cherchait son père du regard mais ne bougeait pas. Okura savait qu'il ne bougerais pas sans ordre de son géniteur. Le regard de l'enfant semblait habituer à l'obscurité et le vide dans son regard était surement due à l'épuisement de ses pleures depuis longtemps. Le dragon semblait beaucoup apprécier la situation et ronronnais bruyamment devant se déluge de pensées douloureuse soudain et le comportement de son adversaire. Il s'approcha un peu de Ryosuke sifflant légèrement et recommençant à parler avec sa voix chuchotante, presque reptiliennes. Dans le même temps il s'assurais de garder Ikuto hors de la porter de son père.


"Qu'est ce que tu va faire? C'est embêtant quand sa proie s'en prend à se progéniture non? Vous me voyez comme un monstre, mais je suis bien plus que ça. Dans quelque minute je serais votre dieu, vous me supplierez. Je te dégoûte, par mes paroles et ma nature. Je suis de l'espèce que tu hais et tu sent à mes paroles la perversion que tu craint tant, toi qui te limite aux femelles. Je te ferais crier, hurler sous mes griffes et je soumettrais ton petit au même traitement, je lui ferais aimer ce contacte que tu hais tant, avec une bête et un homme à la fois. Qu'est ce que tu fera si tu vois ton propre enfant prendre ce plaisir que tu méprise tan devant tes yeux. tu l'éliminera? Tu essaiera de le purger dans son sang. ça serait amusant, je sentirais ta souffrance et son souffle faiblir, au moins il profitera un peu de la vie avant de mourir et peu être que je te ferais le même plaisir. Ensuite je ramènerais vos corps à sa génitrice et peu être bien que je finirais de profiter de la famille, faut pas gâcher."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryosuke Karu
tortionnaire de dragon qui sait pas s'occuper de ses affaires
avatar

Masculin
Nombre de messages : 107
Clan : Karu
village : Oto
Date d'inscription : 19/05/2009

MessageSujet: Re: Les palpitantes aventures de Ryosuke: La mission   Ven 19 Juin 2015 - 18:45

Et alors l'éducation ne fait pas tout ! Il pourrait très bien réfléchir de lui même à son âge pour remettre en question les agissements de son père ! Si tu savais toutes les crasses qu'il m'a faites, tu n'essaierais pas de lui trouver d'excuses. Mais ne t'inquiète pas, un jour on trouvera le bon moment pour s'échapper ! Je ne passerai pas ma vie à Oto sous les ordres de ce connard ! On trouvera un village décent où on ne sera pas obligé de survivre en mendiant de l'argent et de faire le sale boulot ! On vaut plus que ça, j'en suis certaine !

Elle tourna la tête vers lui et lui offrit son plus beau sourire. Il n'y avait bien que l'idée de sa désertion qui pouvait la rendre si heureuse. De plus elle appréciait elle aussi Taka. Il était plus ou moins dans le même cas qu'elle, à détester ce village et son Kage et à survivre comme il pouvait en vendant son corps par exemple. Elle s'était toujours refusée de faire une telle chose, car sa pudeur et sa virginité était la seule fierté qui lui restait. Néanmoins elle éprouvait quand même du respect envers Taka qui arrivait à garder la tête haute malgré ses activités peu orthodoxes. Lorsqu'il lui proposa de payer à manger avec ses propres économies elle s'indigna et agita ses mains devant elle pour refuser.

Non non non ! Je ne peux pas accepter ! Tu as gagné durement cet argent, tu dois le garder ! Ne te préoccupe pas de moi s'il te plait. Après cette mission, j'aurai suffisamment d'argent pour un moment. Et puis Ryosuke-sama nous a donné cet argent pour nous deux, je refuse de tout garder pour moi ! Je ne suis pas aussi désespérée que ça pour voler l'argent d'un autre... Garde ton argent et utilisons celui de ce bon à rien d'accord ?

Elle lui sourit puis aperçut une échoppe de restauration sur le côté de la route. Elle tira sur la manche de Taka pour attirer son attention et pointa du doigt sa découverte.

Regarde Taka ! Faisons une pause ici ! Mais promets moi de ne pas payer à ma place !

Du côté de la prison, Ryosuke ne peut que sourire devant les paroles stupides du dragon qui se trouvait devant lui. 

J'en ai vu des dragons dans ma vie mais jamais des aussi inconscient que toi. J'ai l'impression que tu n'as pas très bien compris ou tu te trouvais et qui se dressait devant toi. Tu peux bien dire ce que tu veux ou essayer de m'effrayer je ne m'abaisse pas à écouter les déblatérations de ton espèce. Tu es venu ici pour jouer avec nous ? Très bien, mais je te préviens, c'est un jeu mortel... Enfin, seulement pour toi bien sûr. Ikuto, lève-toi et montre lui de quelle manière on accueille son espèce à Oto... Dans quelques minutes on verra bien qui sera le jouet de qui... 

Son sourire s'étira avec un air sûr de lui puis il s'appuya contre un mur les bras croisés.

Je te laisse faire connaissance avec mon fils. Je n'aurai même pas besoin d'intervenir pour un dragon de bas étage comme toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Madoka Horobi
illusion d'optique vivante
avatar

Grade : ANBU
Féminin
Nombre de messages : 130
Clan : Horobi et Uchiwa
petit(e) ami(e) : Sora~
village : Konoha
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Les palpitantes aventures de Ryosuke: La mission   Lun 22 Juin 2015 - 4:41

Taka sourie légèrement. Yuya était plutôt gentille avec lui depuis qu'elle était dans le village, il l'avais grandir la coupe de Ryosuke que seul son gout pour les femmes adultes avait pu préserver. Il se demandais pourtant comment ça se faisait qu'il n'est jamais forcer Yuya à avoir un rapport avec son fils, surement par fierté, il devait la considérer comme une moins que rien et elle servait plus de defouloir à son garçons que d'entrainement pour sa transformation en clone amélioré de son père.


"Je n'ai jamais dit que c'était des excuses. Je dit juste qu'il ne peu pas se rendre compte que ce qu'il fait est mal ou bizarre, c'est normal pour lui, tout comme à une époque c'était normal pour moi de faire ce genre de chose avec des personne plus agée et très jeune. Je n'avais jamais vu l'extérieur. Tout ce que connais Ikuto du monde extérieur et ce qu'on lui à inculquer c'est que son père à toujours raison que tu ne vaux absolument rien, même pas un chat et que tout ce qu'il fait de si horrible est la normalité et une preuve de force. Il doit à peine commencer à se rendre compte qu'il vie isolé des autres. Il doit commencé à se poser des questions, mais Ryosuke le fait vivre dans la peur alors il ne s'en posera pas plus tant qu'il n'aura pas le courage de l'affronter. Comme je te l'ai dit tu as raison de ne pas te laisser faire, mais c'est pas lui qui est à blâmer. Tu peu justement d'estimer bien mieu que lui, tu tu vois ce qu'il se passe et tu te rend compte que tout ça est de l'abus de pouvoir lui ne le verra surement pas avant longtemps et quand il le verra il le regrettera le reste de sa vie. Te casse pas la tête à haïr ce gamin, quoiqu'il puisse te faire, c'est son père le seul responsable et il se chargera lui même par son éducation de venger tout tes mauvais traitement."


Yuya évidement ne voulait pas qu'il paie, il se doutais bien qu'elle n'aurais pas eu ce scrupule avec un autre ninja du village. La plupart était des dévots qui traiterais Ryosuke comme un dieu et le prierais si il le déclarais.


"Je n'insiste pas, mais tu sait je suis pas si malheureux à gagner cet argent comme ça. C'est pas simple tout les jours mais je mange à ma faim y a beaucoup de pervers en tout genre à Oto. Pour aujourd'hui on va pas se gêner effectivement pour dépensé l'argent de notre kage adoré, mais s'il te plait un jour accepte que je t'invite ça me ferais plaisir."


Taka se rendit à l'échope, evidemment avec le manque de nourriture tout était asser chère, mais autant tout depenser pour un bon repas pour une fois. Il se permis de prendre de la viande grillée pour eux deux et de la boisson.


"Tien, on va trainer un peu pour manger puis après on ira voir ce que Kumi et Naoka ont encore foutu et quel taré à été engagé. J'espère juste que cette fois ça sera pas un petit d'un autre village. Vaux mieu que ce soi des types sans attaches ils se feront vite tuer de toute façons, elles sont tellement occuper avec leur rivalité à la con qu'elles s'occupe pas du tout de la survie des membres en général. Chacune à les siens, c'est ridicule."


Okura sonda à nouveau l'esprit de Ryosuke. Il était tellement confiant de son pouvoir et de l'entrainement de son petit. Il ne lui faisait absolument aucun effet, si c'était une sorte de dégout mais pas suffisamment pour rendre la situation amusante. Cet homme n'était vraiment pas amusant. En revanche l'esprit du petit était bien plus intéressant. Seul son père semblait être présent dans son esprit. Il ne voulait que le satisfaire et être à la hauteur de ses attentes. Sous les ordres de son père il était rapidement sorti de sa torpeur et avait commencer à attaquer mécaniquement. Okura qui ne s'était pas asser méfier et penssait qu'il serait plus lent pris une première attaque de son fouet de chackra lui marquant le bras qu'il avait mis en protection et un peu la joue. Il se décala rapidement en grognant pour eviter d'en prendre un deuxieme. Ce chackra était dangereux pour lui. Heureusement le petit était trop affaiblis pour envoyer une décharge suffisante du premier coup. Il allait surement vite s'épuiser et il voyais bien moins bien que lui dans cet endroit. Le dragon passa rapidement derrière son père mais le petit ne semblait pas s'en soucier. Il devais savoir comment réagirais l'homme. Il pris un deuxième coup au niveau de l'épaule cette fois. Il se plaça à nouveau hors de sa porter, du moins, trop loin pour qu'il puisse le visé. Ikuto cherchait quand même à se rapprocher pour l'atteindra, Okura devrais vite le désamorcer. il récupéra son fouet et s'arrangea pour l'enrouler en le lancant autour du bas de Ikuto qui tenais le fouet de chackra, profitant de son avantage dans le noir pour l'atteindre et tira un grand coup pour lui déboîter le bras.


"C'est tout? Faut donner à manger à ton petit tu sait. Il est trop faible pour combattre une drake adulte. Et je ne suis pas un dragon de bas étages. Ce n'est pas parceque ta cible est l'alpha actuel que ça fait de vous deux des êtres très puissants. Je fait quoi maintenant? Je lui arrache le bras? je peu le faire tu sait? Il deviendra inutile pour le restant de ses jours. Il ne maitrise pas son fouet de l'autre main, je l'ai vu dans son esprit. Et depuis quand on attaques ses allier, la jolie humaine immortel qui m'a recruté m'a dit que cet endroit était lié à eux malgré elle. Je suis scencer être ton inviter. Et on doit bien acceuilir ses invité. J'ai été bien mieux accueillis quand je suis passer faire un tour un hollow et pourtant ce n'était pas des dragons. Je veux bien que vous soyez des chasseurs mais ça ne vous dispense pas de politesse. Plus sérieusement, supplie moi de lâcher ton gamin ou je vais le dévorer. Je suis venue pour éliminé la menace sur ma tête à la base. Je ne voudrais pas finir en trophé quand il aura grandis, mais si je peu m'assurer votre soumission je m'en contenterais gracieusement."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryosuke Karu
tortionnaire de dragon qui sait pas s'occuper de ses affaires
avatar

Masculin
Nombre de messages : 107
Clan : Karu
village : Oto
Date d'inscription : 19/05/2009

MessageSujet: Re: Les palpitantes aventures de Ryosuke: La mission   Jeu 25 Juin 2015 - 11:35

Yuya se sentit gênée et rougit lorsque Taka lui proposa de l'inviter à manger un jour.

Je... Je veux bien à condition que ça ne te coûte pas trop cher... Je ne voudrais pas abuser de ta gentillesse...

Puis, lorsque Taka ramena à manger, Yuya avala sa salive en regardant son assiette. C'était de la viande, pas un substitut de protéine mais de la vraie viande cuisinée. Elle ne se souvenait même plus depuis combien temps elle n'en avait pas manger. Si ç'avait été elle qui avait commandé, elle n'aurait jamais osé en prendre. Elle posa ses yeux tout brillant sur la nourriture.

Ittadakimasu !!

Elle se risqua d'avaler une bouchée et à ce moment-là, elle se sentit fondre de l'intérieur tellement le plat était délicieux. Elle s'empressa de manger la suite, doucement quand même pour ne pas vomir à cause de son estomac vide, les pommettes toutes roses de plaisir. Ce repas lui avait redonné le sourire.

Je suis totalement d'accord avec toi ! C'est vraiment ridicule. Je ne comprends pas pourquoi elles ne se sont toujours pas entretuées... Ou pourquoi Kumi ne tuerait pas Ryosuke. Ça arrangerait tout le monde et en plus Naoka serait vulnérable et n'aurait plus le soutien d'Oto. Mais j'ai entendu des rumeurs bizarres sur le nouveau membre. Il aurait les cheveux longs, blancs, tout habillé en cuir avec une blouse blanche, très fier de lui mais complètement idiot. C'est assez contradictoire tout ça... Je suis assez curieuse de ce qu'on va découvrir. 

Ryosuke s'énerva en entendant que ce dragon pensait les soumettre mais surtout qu'il venait de l'akatsuki. Il voyait bien que malgré ses efforts, Ikuto était fatigué, il préféra donc prendre la relève. Il envoya un Kunai bien placé qui s'enfonça dans le poignet du dragon qui tenait le fouet pour lui faire lâcher prise. Il se mit face à Okura avec son fils derrière lui.

Tu t'es bien débrouillé Ikuto, je suis fier de toi mais je vais régler cette affaire rapidement, ce dragon est un peu trop fier à mon goût... Alors comme ça tu viens de l'akatsuki ? Et tu dis que tu n'es pas là sous ordre de Kumi. C'est très bien alors... Je vais pouvoir me débarrasser de toi sans que l'akatsuki ne m'en veuille. Toi aussi tu es en train d'attaquer un allié après tout... Si tu tiens à ta vie, tu ferais mieux de fuir et ne jamais remettre les pieds ici. Mais il est évident que je ne te laisserai pas fuir. 

Il eut un sourire malsain et fit claquer son fouet en direction d'Okura pour le toucher. Cependant, son fouet était si puissant que lorsqu'il touchait le sol, du chakra anti-dragon s'échappait du fouet sous forme d'onde pour continuer son chemin sur la trajectoire de l'arme. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katara Korusakima
gamine trop serieuse
avatar

Grade : Kage
Féminin
Nombre de messages : 1741
Clan : Emano
petit(e) ami(e) : Je ne suit pas fonçierement rancunière mais ce que tu a fait a Toshi tu le paillera Ryosuke
village : Suna
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: Les palpitantes aventures de Ryosuke: La mission   Ven 26 Juin 2015 - 23:35

Taka regarda Yuya manger avec appétit sa viande. Lui aussi n'en profiter pas tellement à Oto, seul la famille de Ryosuke mangeait à profusion. Les plats d'Ikuto devais être garnis en sur-enchère bien plus que ce qu'il ne pourrait jamais manger et beaucoup de leur nourriture étaient surement gâcher. Mais leur ordures ne pouvais bien nourrire que des rats ou des animaux de compagnie errant, personne ne pouvais s'approcher de leur habitation appart quelques femmes éventuellement. Yuya avait grandis là dedans, en étant à demi-vampire elle avait du grandir en se passant totalement de la moindre goutte de sang excepter sur ses ennemis. Sa force était bien plus grande, il la savait capable de résister à tout les appels de son corps de la douleur jusqu'aux besoin primordiaux comme boire, manger ou dormir.


"Je ne sait pas pourquoi elle ne se contente pas juste de se combattre une bonne fois pour toute. Et surtout Ryosuke à pris le pouvoir mais pourquoi la fille de l'ancienne kage ne l'a pas contré. J'ai plutôt l'impression que tout les camps ont un interêts à ce que Oto reste aussi délabré et que la population soi asservie comme du bétail mal-nourris. Enfin dit toi que peu-être dans un ou deux Ikuto t'embêtera surement plus autant, pour le moment il se fait condition mais il sert de taureau dans ce troupeau, bientôt il sera asser grand pour essayer de créé un bétail plus fort élever au combat. Ce village va devenir une armée de consanguins du clan Karu. Et puis dit toi qu'a vivre comme ça plutôt que dans le grand luxe tu es bien plus résistance que ces fils à papa de Konoha ou ton coéquipier. Il tiendrais pas trois jours à l'extérieur en assurant comme tu le ferais. Quand Oto tombera au mains de l'ennemis il sera à ta place. Pour l'Akatsukien j'en sait rien. A vrai dire je me renseigne pas trop sur les effectifs en général, les psychopathe c'est pas mon délire, j'ai pas envie de tomber sur un type ou une femme qui à la syndrome de la mante religieuse."


Okura essayait de son mieu de lire dans l'esprit de Ryosuke pour prévoir ses coups, il avait vu qu'il allait prendre la suite et se doutait bien quel e danger était réel avec lui. Ce n'était pas le cas avec l'enfant, même si il avait été en état de le combattre il n'aurais jamais représenter plus qu'un chat toute griffes sorti pour lui. Mais Ryosuke était plus du calibre d'un ours grizly à comparé. Beaucoup plus dangereux et beaucoup plus agressif, surtout que maintenant il cherchait à protéger son petit. Okura retira rapidement le Kunaï et déploya ses ailes dans son dos pour s'éloigner du sol. Le plafond était bas c'était plus difficile de manœuvrer mais il réussit à éviter la première vague. Il devrais par contre vite riposter. Il cherchait donc à viser les jambes de son adversaire pour le désarçonner cette fois.


"Allons c'est pas parce-que j'ai essayer de manger ton petit que tu doit m'en vouloir comme ça. C'est de l'instinct naturel j'essaie juste deme débarrasser d'un potentiel prédateur, tu sait bien que nous somme des bêtes voyons, et sans me vanter je le suis de bien des manière. Un jeune de Hollow peut en témoigner, je ne cherche pas à te provoquer juste à vous humilier et potentiellement vous tuer, mais tu fait pareil et tu le forme à la même chose. On est de la même espèce tout les deux."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://delireland.forumgratuit.org/
Ryosuke Karu
tortionnaire de dragon qui sait pas s'occuper de ses affaires
avatar

Masculin
Nombre de messages : 107
Clan : Karu
village : Oto
Date d'inscription : 19/05/2009

MessageSujet: Re: Les palpitantes aventures de Ryosuke: La mission   Mar 30 Juin 2015 - 11:20

Yuya remit une de ses couettes derrière son épaule et prit un air hautain.

Hmpf ! C'est évident que je suis bien plus résistante que lui ! Mais pas que ! Je suis aussi bien plus forte que lui, je pourrai le tuer quand je veux si son père n'était pas l'Otokage... On verra bien s'il continuera de faire son malin lorsque son père se fera tuer par je ne sais quel village ! Enfin si ce jour arrive...

Elle soupira, elle n'attendait qu'une chose c'était de pouvoir mettre la raclée à son coéquipier, même si pour le moment elle ne devait pas y compter... Elle finit sa tasse de thé et descendit du haut tabouret de l'échoppe pour se remettre en chemin.

Bon ! Allons voir ce qui nous attends à l'akatsuki ! De toute façon on est quasiment sûrs de tomber sur des tarés...

Elle lui sourit puis ils se remirent en route, le ventre plein et en pleine forme. Après quelques heures de marches, ils arrièvrent dans un coin perdu devant un grand rocher qui semblait cacher l'entrée d'un grotte.

Euh qu'est-ce qu'on fait ? Tu crois qu'on devrait toquer ?

Du côté d'Oto, le combat continuait toujours entre Ryosuke et le dragon. Cependant, malheureusement pour Okura, Ryosuke avait beacoup d'expérience les combats de fouets notamment grâce aux entrainements intensifs qu'il avait subit ainsi que ceux qu'ils faisaient subir à son fils. De ce fait, il connaissait tous les points faibles de cette arme et notamment comment s'y prendre pour ne pas se faire prendre dedans. Plutôt que de chercher à esquiver Ryosuke attendit simplement que la pointe du fouet se rapproche de lui. Puis il attendit le moment oppurtun pour écraser le bout du fouet sous son pied et ainsi le bloquer de tout mouvement. Il regarda son pied pour releva la tête vers Okura avec un large sourire. Il attaqua à son tour mais plutot que de s'en prendre directement au dragon il décida de donner un violent coup dans le plafond au dessus duquel Okura volait. Une partie du toit de la prison s'effondra sur le corps et les ailes d'Okura immobilisant complètement le dragon sous sa forme humaine. Ryosuke s'avança dangereusement mais calmement vers lui.


Nous sommes de la même espèce tu dis ? Je ne crois pas... Je vais te montrer un peu qui domine l'autre entre nous deux.


Il leva son pied puis le posa violemment contre la tête d'Okura pour la lui plaquer au sol. Il eut un nouveau grand sourire, assez ironique.


J'espère que tu ne m'en voudras pas après tout c'est l'instinct naturel pour un chasseur de dominer et chasser les bêtes. Mon pauvre tu te surrestimes beaucoup trop, tu pensais vraiment pouvoir quelque chose contre moi ? Sans ta forme bestiale en plus ?


Il rigola méchamment pour se moquer de lui avant d'appuyer un peu plus sur sa tête.


Désolé mais ce n'est pas aujourd'hui que tu pourras te débarrasser de moi ni de mon fils d'ailleurs. Mais je ne me débarasserai pas de toi aujourdh'ui non plus. Tu m'amuses bien et je pense qu'on risque de se recroiser, en plus tu feras un bon entrainement à mon fils, ce serait trop simple de te tuer maintenant.


Il se courba un peu pour le regarder au sol avec un regard supérieur.


Tu diras à Kumi qu'il faudra faire plus que de recruter un dragon pour réussir à me perturber et ainsi devenir vulnérable pour se débarasser de moi.


Il retira son pied et lui tourna les talons sans se soucier de ce qu'il pourrait faire. Ryosuke savait que qu'il n'oserait pas se remontrer devant lui avant un petit moment avec cette humiliation. Il ordonna à ses garder de le laisser ici et de le laisser sortir du village avant de s'enfoncer dans un autre couloir avec Ikuto.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Okura Jisei
petit nouveau
avatar

Grade : combattant errant
Masculin
Nombre de messages : 71
Clan : Jisei
petit(e) ami(e) : Le monde m'appartiens
village : Akatsuki
Date d'inscription : 21/04/2015

MessageSujet: Re: Les palpitantes aventures de Ryosuke: La mission   Mar 7 Juil 2015 - 4:08

Taka sourie un peu, c'était évident que Yuya n'aurais en vérité aucune difficulté contre Ikuto, mais plus à cause de son orgueil qu'autre chose. Le petit était quand même très puissant et il avait été conditionner pour l'être. en arrivant à l'Akatsuki il inspecta un peu le rocher, ne voyant pas trop quoi faire. Oto était bien leur allier mais ils n'avaient pas non plus le moyen d'entré. Il ne se voyais pas non plus frapper à un rocher. Il decida de faire passer un peu de chackra à travers le rocher pour au moins activé un système de défense ou d'alerte. Etonnament cela ouvris le rocher. Naoka devais tout simplement utiliser ses holograme de chackra pour capter l'énergie devant la grotte et avait ouvert le mécanisme d'ouverture. Taka haussa les épaule puis s'avança avec Yuya.


"Euh... on vien rencontrer votre nouveau membre, nous somme envoyer par l'Otokage, Ryosuke Karu, nous voulons juste parler à votre recrue rien de plus, pourrait-il se présenté ou pourriez vous nous y guider."


La grotte semblait presque déserte, mais les membres devaient être embusqué de façons à ce que tout semble normal, c'est seulement en avançant dans l'entré que les torches aux parois s'allumais sur leur passage.


"Toujours aussi acceuillant cet endroit. Je préfèrerais 100 fois êtres envoyé en espionnage, au moins on est à l'extérieur là ou ça sent pas la rouille de partout."


Okura ne pensait pas que le chasseur pourrais bloquer son fouet, et le temps qu'il se rende compte qu'il ne pouvait pas le tiré le plafond lui tomba dessus dans un fracas de débris et d'os brisé, ses propres os, en particulier ceux de ses ailes. Il tenta de se relever, mais son corps humain était trop faible et les rocher qui avaient brisé les os des ses ailes et surement d'autre parties de son corps l'empechere de se relever. Ryosuke en profita pour lui frapper le crâne avec son pied, l'appuyant contre la roche. Le coup volontairement violent sembla brisé une partie de son crâne, ce qui le sonna pendant quelque seconde. Il se douta bien qu'un coup pareil aurais tuer n'importe quel mortel, Il tenta de pousser son corps à la relever et de repousser le pied du kage malgré la douleur. Les son semblait resonner et lui faisait mal, il pouvais sentir du sang qui coulait de son nez et de ses oreilles, indiquant que son crâne avait été réellement endommagé. Pire encore, il était en position de faiblesse face à l'homme au cheveux blancs, il ne pouvais pas se relever, et il ne pouvais pas le repousser. il ne pu que grogner. Visiblement il avait juste chercher à l'humilier.


c'est lorsqu'il retira son pieds que la colère du dragon pris le dessus, il recouvris son corps d’écailles et utilisa toute sa force draconique, malgré la douleur pour se relever en poussant un long rugissement. Il laissa son corp de transformer entièrement causant l’écroulement du reste de la section et fonça dans le mur pour le détruire et attaquer plus directement le kage qui semblait vouloir l'ignorer crachant ses flammes sur tout le couloir. Ses ailes cassées trainaient au sol, deployées, au lieu d'être ramassées dans son dos et son équilibré était précaire, mais il n'ecoutais que sa colère.


"Tu ne m'échapera pas."


Ikuto lui suivait passivement son père, il ne savait si il l’amènerais à l'extérieur ou l'enfermerais dans une autre cellule et semblait peu s'en soucier, il présenta juste poliement et docilement ses excuses pour ne pas avoir eu l'énergie de combattre correctement le dragon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryosuke Karu
tortionnaire de dragon qui sait pas s'occuper de ses affaires
avatar

Masculin
Nombre de messages : 107
Clan : Karu
village : Oto
Date d'inscription : 19/05/2009

MessageSujet: Re: Les palpitantes aventures de Ryosuke: La mission   Mar 7 Juil 2015 - 17:35

D'un coup Yuya se sentit mal. Elle s'arrêta et s'appuya contre une paroi tout en mettant sa main sur sa bouche.

Ce n'est pas de la rouille...

L'odeur du sang provoquait parfois des nausées à la jeune vampire à cause du manque. Elle se redressa et s'éloigna du mur en se reprenant.

Ca ne sentait pas aussi fort que ça la dernière fois où je suis venue... Ils s'amusent à charcuter des corps ou quoi ?

Les deux compères continuait de suivre le chemin allumé par les torches bleues. Yuya avait la main posée sur son nez pour essayer d’atténuer l'odeur qui devenait de plus en plus forte. Ils arrivèrent alors dans une vaste pièce circulaire. Une table d'opération se trouvait au centre de la pièce. En voyant se qu'il se trouvait dessus, la jeune fille se retint de vomir. En effet, il y avait un cadavre sanguinolant découpé et charcuté dans tous les sens. Ses boyaux étaient à l'air et certains trainaient même par terre. Ses membres avaient été sectionnés net pour qu'on puisse voir une vue en coupe de sa chair, ses veines et ses os. Son visage desséché avait encore les traces d'effroi qu'il avait du ressentir surement lorsque ses orbites furent inoculées. Ses organes vitaux étaient posés un peu partout dans des plateaux en métal recouverts de sang coagulé. A ce moment-là, un homme en blouse blanche sorti d'un couloir tout joyeux.

Mais que vois-je ? Des invités ! Naoka-chan ne m'en a pourtant pas parlé ! Désolé pour le bazar, je ne vous attendais pas !

Il prit un grand drap blanc et recouvrit le cadavre avec. 

Oh mais quel impoli je fais ! Ne bougez pas je vais vous chercher du thé !

Il partit chauffer de l'eau dans des tuyaux étranges et posa des tasses, l'eau et du thé sur un plateau un métal, qui était identique à ceux qui servaient a contenir les organes. Il apporta le plateau vers les deux ninjas d'Oto sauf qu'arrivé au milieu de la piece, il trébucha sur l'instestin grêle du cadavre et tomba en cassant tout ce qu'il y avait sur le plateau. Il se redressa et se tira les cheveux, dégoûté de sa bêtise.

Oh nooon ! Comment je vais faire maintenant ?! Je suis vraiment désolé, vous voulez que j'aille en refaire ?       

N...Non non merci... ça ira pour moi...

Elle grimaçait toujours de dégoût et l'odeur du sang coagulé ne l'aidait pas beaucoup...

*Qui c'est ce type... Il est complétement taré...*

Elle ne risqua même pas à regarder le reste de la pièce. La vue de ce pauvre cadavre lui avait amplement suffi.

Ryosuke, qui ne s'attendait pas à ce qu'Okura contre-attaque, attrapa Ikuto pour se refugier dans un couloir perpendiculaire à celui envahit de flammes. Il attendit que le souffle du dragon s'éteigne pour revenir dans le précédent couloir et faire face à son ennemi.

Reste ici et apprend Ikuto. Je vais lui régler son compte une bonne fois pour toute.

Il s'avança un peu plus pour s'adresser à Okura.

Tu n'en as pas eu assez ? Tu es plutôt maso pour quelqu'un qui cherche à dominer les autres avec son fouet. Enfin je vois que tu veux passer aux choses sérieuses... Dans ce cas moi aussi...

Il eut un petit rictus de satisfaction. Il fit apparaître son fouet de chakra et enchaina direct en l'enroulant autour du coup de la drake. Il laissa circuler une violente décharge le long de son fouet pour l'affaiblir puis tira un grand coup sec pour faire tomber le dragon à terre.

Couché sale bête !

Il rigola un peu de ses paroles tout en maintenant fermement sa poigne.

Qu'est-ce que tu vas faire dans ton état hein ? Me manger tout cru ? J'attends de voir ça.


Dernière édition par Ryosuke Karu le Mer 8 Juil 2015 - 9:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Okura Jisei
petit nouveau
avatar

Grade : combattant errant
Masculin
Nombre de messages : 71
Clan : Jisei
petit(e) ami(e) : Le monde m'appartiens
village : Akatsuki
Date d'inscription : 21/04/2015

MessageSujet: Re: Les palpitantes aventures de Ryosuke: La mission   Mer 8 Juil 2015 - 2:01

Taka essaya de rassurer un peu Yuya, il lui aurait bien offert son sang pour la calmer mais il savait qu'à son âge elle le vampiriserais immédiatement et l'homme ne penssait pas pouvoir survivre à la douleur avec son souffle. L'homme qui se trouvait devant eux semblait étudier les corps mais de façons plutôt désordonné, ou alors, il cherchait tout simplement des organes bien particulier et se fichait des autres. le ninja d'Oto en était moins choqué et moins affecté que la vampire, lui même avait tendance à être plutôt gore lorsque l'humeur lui venait au combat. En général il s'en prenait plutôt au système respiratoir. Cela-dit il n'avais pas vraiment confiance dans les ustensil et même ce qu'il utilisait pour chauffer l'eau du thé. Cet homme qui était surement le nouvel akatsukien sur lequel il devais se renseigné, correspondait peu à ce qu'il avait entendu, il n'avais ni de long cheveux noir, ni des vêtement de cuir, en revanche il portait une blouse et une grande cicatrice. Peu-être qu'il s'amusait à changer d'apparence de temps à autre.


"Je pense que je pourrais également m'en passer ne vous donnez pas de mal. De ce que vous avez dit vous êtes sous les ordres de Naoka, nous somme envoyé par son compagnon et allié Ryosuke Karu, l'Otokage. Nous somme des allié et nous cherchons à voir qui à rejoins notre allié. Cependant, on vous à décris à nous d'une façons qui fait que vous ne corresponder qu'a la moitier de la description. On nous as dit que le nouveau membre était un homme, au long cheveux noir, portant une cicatrice et une blouse blanche ainsi que du cuir noir. On ne nous avais pas non plus dit que nous aurions affaire à un disséqueur fou. Si vous pouviez d'ailleur éloigné toutes ces choses sanguinolente, ma coéquipière et une vampire, j'aimerais évité qu'elle vous morde."


Okura poussa un nouveau rugissement sous la décharge, suivis d'un encore plus puissant lorsqu'il fut attiré couché au sol et ainsi traité par le chasseur. Il le fusilla du regard et tenta de s'avancer, il était maintenu au sol par le fouet de ryosuke, sa taille imposante l'empêcher d'avancer. Il cracha alors de nouveau des flammes vers lui, essayant de le forcer à le lacher.


"Je vais non seulement te dévorer, mais je vais aussi dévorer ton petit! et je le dévorerais pendant ton agonie saleté. Et je l'humilierais devant toi pour toute ta tribu consanguine et leur orgueil non mérité."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryosuke Karu
tortionnaire de dragon qui sait pas s'occuper de ses affaires
avatar

Masculin
Nombre de messages : 107
Clan : Karu
village : Oto
Date d'inscription : 19/05/2009

MessageSujet: Re: Les palpitantes aventures de Ryosuke: La mission   Mer 8 Juil 2015 - 11:37

Faust dessina un gros "O" avec sa bouche lorsqu'il comprit qui étaient ses invités. 

OOoh alors comme ça vous êtes des ninjas d'Oto ? Et vous vous êtes déplacé rien pour moi ? Comme c'est gentil il ne fallait pas ! J'aurai pu me déplacer.

Il se mit à faire sa mijoré en se trémoussant et en faisant des gestes ridicules et maniérés avec ses mains.

Mais au fait ! Je manque à tous mes devoirs ! Je ne me suis même pas présenté ! Je m'appelle Faust ! Ravi de vous rencontrer !

Il attrapa la main de Taka avec ses deux mains et la secoua de haut en bas pour lui serrer la main. Puis il se tourna vers Yuya avec des yeux brillants pour la saluer de la même manière. En le voyant arrivé la jeune fille rangea ses mains dans son dos mais ça n'arrêta pas l'homme qui alla chercher ses mains pour les prendre dans les siennes. Il la fixa bizarrement avec un grand sourire tout excité.

Vous êtes une vampire ? C'est magnifique ! Je suis tout excité c'est la première fois que j'en vois un d'aussi près ! C'est un honneur pour moi de vous rencontrer mademoiselle ! J'espère qu'on pourra être en bon terme tous les deux et si vous tombez malade n'hésitez pas à venir me voir, je me ferais une joie de vous soigner.

Son sourire s'élargit un peu plus. Yuya sentit un frisson la parcourir, ce type n'était vraiment pas net et lui faisait un peu peur. Elle se força à sourire pour qu'il la lâche enfin.

Cependant vous vous trompez, je ne suis pas le nouveau membre, enfin si mais pas le dernier. L'homme aux cheveux noir dont vous parlez doit être Okura-sama ! Il est arrivé quelques jours après moi. 

A ce moment-là, il joint ses mains comme pour prier et regarda le ciel, des étoiles dans les yeux.

C'est un être magnifique ! Grand, beau et fort, c'est de loin la plus belle des créatures que la terre n'aie créée. En plus il est tellement bon avec moi, il me laisse être son serviteur et même toucher ses écailles parfois... Ah ! Les dragons sont magnifiques !

Yuya prit un air blasé. Ce type était VRAIMENT malade pour penser comme ça.

Et donc... Peut-on aussi rencontrer ton "Okura-sama" ?

Ah non désolé il est sorti il m'a dit qu'il avait quelques affaires à régler. Il ne devrait pas tarder à rentrer. Vous n'avez qu'à l'attendre ici !

La jeune fille plissa les yeux avec un sourire forcé comme guise de réponse. Puis elle chuchota quelque chose à Taka.

Tu ne trouves pas ça bizarre toi un dragon à l'akatsuki ? Je ne suis pas sûre que Naoka prendrait ce risque de peur de se mettre Ryosuke à dos... Pourtant ce type a l'air d'être sous les ordres de Naoka alors pourquoi il traîne avec ce dragon ?

Le chasseur esquiva les flammes en rallongeant son fouet pour avoir plus de liberté dans ses mouvements mais sans pour autant lâcher. Au contraire, il fit apparaître un deuxième fouet dans son autre main qu'il entoura fermement autour de la gueule du dragon pour l'empêcher de cracher de nouvelles flammes mais aussi pour le faire taire. Il s'avança vers sa tête au sol et se planta juste devant sa gueule désormais muselée. 

Eh bien alors ? Tu ne me dévores pas ? Tu aurais mieux fait de partir quand je te l'avais ordonné petit dragon. Maintenant tu vas le regretter.

Sur ces mots, il fit encore une fois circuler une forte décharge dans chacun de ses fouets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Okura Jisei
petit nouveau
avatar

Grade : combattant errant
Masculin
Nombre de messages : 71
Clan : Jisei
petit(e) ami(e) : Le monde m'appartiens
village : Akatsuki
Date d'inscription : 21/04/2015

MessageSujet: Re: Les palpitantes aventures de Ryosuke: La mission   Jeu 9 Juil 2015 - 3:53

Taka laissa Faust agir, surveillant quand même son comportement avec Yuya. C'était surement un psychopathe mais il avait l'air conscient des risques si il s'en prenait à des membres d'un village allié. L'homme était visiblement passionner par les créatures non humaines et plus particulièrement par les dragons, ce qui pouvais être compréhensibles. De là à faire une tel fixation sur l'un d'entre eux en particulier, la santé mentale de l'Akatsukien devait être salement altéré probablement par des expérimentation sur lui même.


"Tout ira bien Yuya, c'est juste un scientifique fou mais il ne te fera rien je surveil, et puis on est allier tout de même. Pour cette histoire de Drake je n'en sait rien mais sa folie est probablement un facteur de toute ces complications."


Il s'adressa donc par la suite à Faust.


"Je suis Taka Umeda, et elle c'est Miki Sano, C'est un puissant élément de notre village vous serez priez de ne pas l'altéré de quelque façons que ce soi. Il y a donc un deuxième nouveau qui va arrivé? Appart votre fascination pour lui qu'est ce que vous savez?"


Okura poussa une plainte étouffer, il ne pouvais pas ouvrir sa mâchoire pour rugir, cracher, mordre ou même répondre. Les décharge était plus douloureuse que prévue. Il tenta alors de se débattre violemment c'était pour l'instant tout ce qu'il lui restait comme solution pour tenter de se dégager.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faust
petit nouveau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 25/02/2015

MessageSujet: Re: Les palpitantes aventures de Ryosuke: La mission   Jeu 9 Juil 2015 - 13:56

Yuya baissa la tête pour cacher sa gêne lorsque Taka annonça qu'elle était un puissant élément d'Oto. Elle savait très bien qu'il en rajoutait mais ça la faisait tout de même plaisir.

Faust tourna la grosse vis qu'il avait enfoncée dans son crâne pour réfléchir.

Hmm... C'est un dragon ! 

Il leur adressa un sourire bête mais décida de continuer en voyant leur visage insatisfait.

Okura a de long cheveux noir et est habillé tout en cuir. Il se bat probablement avec un fouet puisqu'il en a toujours un sur lui. C'est quelqu'un de très fier ! Mais c'est pas étonnant, n'importe qui serait fier d'être un dragon aussi beau et fort que lui ! 

Puis il recommença à partir dans son délire de fan.


Je crois que c'est à peu près tout ce que je sais, il ne parle pas beaucoup de lui vous savez... Pourquoi vous me poser toutes ces questions ? Il n'a rien fait de mal j'espère ? Vous savez il ne faut pas lui en vouloir de travailler pour Kumi, elle est tellement mignonne lorsqu'elle se met en colère ! Je l'adoooooore ! Mais elle ne veut pas que je l'approche à moins de 5 mètres désormais, ce qu'elle peut être cruelle. J'ai pourtant toujours été gentil avec elle...

Il s'attrista, en feintant de fausse larmes. Sa dernière phrase interpella Yuya.

Vous la connaissiez avant ?

Faust se tourna vers la vampire avec un magnifique sourire.

Oui nous avons beaucoup joué ensemble lorsqu'elle était enfant.  

Yuya eut un nouveau frisson, elle n'osait même pas imaginer ce qu'il entendait par "jouer ensemble"... Elle chuchota de nouveau à Taka.

Cet homme est peut-être le point faible de Kumi... Ryosuke-sama sera sûrement content de l'apprendre !


A force de se débattre aussi violemment, Okura faisait trembler tous les murs de la prison. Le plafond, déjà bien instable à cause de leur combat s’effondra sur les deux combattants obligeant l'otokage à lâcher son emprise pour éviter de se faire écraser par les pierres. Lorsque la chute de pierres se termina, Ryosuke avait été séparé du dragon par un épais amas de roches. Il pesta en maudissant les maçons qui avaient fait cette prison. Il se dit allait devoir la renforcer pour qu'elle résiste aux attaques de dragon. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Okura Jisei
petit nouveau
avatar

Grade : combattant errant
Masculin
Nombre de messages : 71
Clan : Jisei
petit(e) ami(e) : Le monde m'appartiens
village : Akatsuki
Date d'inscription : 21/04/2015

MessageSujet: Re: Les palpitantes aventures de Ryosuke: La mission   Jeu 9 Juil 2015 - 22:58

Taka écouta encore les déblatération fanatique du dénommé Faust pendant un temps. Si il s’écoutait il l'aurait déjà fait taire depuis un moment en lui arrachant la trachée. Mais Faust était un allié et plus qu'un allié il avait été recruté par Naoka, l'attaquer serait immédiatement répercuté sur la relation de son Kage avec cette dernière et il était certain qu'il le lui ferait payer. Il parla aussi de Kumi. L'homme s'en souciait peu, il était moyennement intéressé par toutes ces histoires politique. La dernière génération, celle de Yuya, était beaucoup plus impliquée dans tout ça. Le fait que l'homme avait aussi plus tendance à partir un peu ou il voulais quand il le voulais devais jouer dans son désintérêts pour les histoires entre Oto et Akatsuki.


"Moi je serait plutôt partant de lui monnayer cette information. On peu lui dire que c'est bien Naoka qui l'a recruté mais je pense qu'on pourrais demander un peu plus pour une information comme le fait que Kumi le craint."


Il allais alors répondre à Faust lorsqu'il pu entendre la grosse pierre qui bouchait l'entré glissé et un pas lourd résonnait dans les couloir suivis d'un son qui ressemblait à celui que ferait un corps qu'on traine au sol. Un homme entièrement vétu de noir arriva dans la grande pièce et trainais deux grandes ailes écailleuse dans son dos. Elle semblait brisé et tout son corps était couvert de blessures, de poussière et de brûlure. Il avait l'air aussi passablement nerveux et correspondait à la description de Faust: un grand homme aux long cheveux noir et vêtu de cuir. Son visage avait des trait plus chinois que Japonais et malgré ses blessures sa démarche restait droite et le detaillant il remarqua qu'il basculait ses hanches plus qu'un être humain comme si il trainais une longue queue derrière lui. Il était aussi particulièrement beau et il retint un sifflement, mais mumura quand même à Yuya.


"Des failles je sait pas si elle en as mais pour ses membres avoue qu'elle à du gout. Si cet homme devais dormir chez moi je le ferait pas dormir dans la baignoire crois moi. Si je voulais pas à tout pris me sortir de leur histoires je signerais tout de suite à l'Akatsuki moi avec un argument pareil."


Okura jeta un vague regard à Taka entendant ses pensées et remarquant son intérêt envers lui, mais il avait d'autres chats à fouetter. Il passa devant le duo et poussa au sol le tronc et les organes qui traînais sur la table et s'y assis en y posant ses ailes brisé, il s'installa et croisa les jambes en toisant Faust.


"Je croyais t'avoir dit de toujours me garder de la place quelque part dans ta pièce pour que je puisse m’asseoir. Je ne passe pas mes journée à glander devant des tubes moi. J'ai besoin de tes soins sur mes ailes, je te laisse l'honneur de les manipuler à loisir mais interdiction de modifier quoi que ce soi, répare les mois juste. Et sert moi du thé j'ai besoin de boire et de me détendre. Dépêche toi je suis presser mes ailes me font souffrir et tu sait que mon humeur descend très vite quand j'ai mal, tu ne voudrais quand même pas que je soi en colère non? "


Il était beau certes, mais il avait l'air bien plus fier et hautain que ce à quoi il s'attendais. Le monde était bien cruel. Cependant il reconnu les brûlures du chackra du clan de son kage sur le dragon. Comment se faisait-il qu'il se soi battu avec Ryosuke et que personne ne leur ai parler d'un dragon à Oto?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuya
petit nouveau
avatar

Féminin
Nombre de messages : 33
Clan : Horobi et Sano
village : Kurasa
Date d'inscription : 07/11/2010

MessageSujet: Re: Les palpitantes aventures de Ryosuke: La mission   Ven 10 Juil 2015 - 16:32

Oui tu as raison on lui demandera plus d'argent !

Elle lui sourit mais soupira en entendant ses paroles. Concernant les beaux garçons Taka était un cas désespéré... Ensuite le fameux Okura entra dans la pièce dans un sale état. Yuya comprit qu'il s'était battu contre Ryosuke. Elle plaça sa main devant sa bouche et rigola en se moquant de lui.

*Comment peut-on finir dans cet état contre ce moins que rien de Kage ?*

En voyant Okura arriver, Faust s'arracha presque les cheveux en voyant son état. Il courrut vers lui pour découvrir l'étendu des dégâts.

Oh mon dieu ! Qui a osé vous faire ça Okura-sama ?! C'est révoltant ! Comment peut-on vouloir abîmer une aussi belle créature que celle que vous êtes ! 

Une fois fini de se révolter tout seul, il se rendit compte qu'il oubliait quelque chose.

Oh je suis désolé, je vais de ce pas vous préparer du thé !

Il partit préparer la boisson et lui ramena un plateau avec une magnifique tasse en porcelaine luxueuse remplie de thé qu'il réservait toujours à Okura. Puis il commença à le soigner en se penchant sur le cas de ses ailes.

C'est pas joli joli à voir. Mais ne vous inquiétez pas ! Avec moi vous seriez remis en un rien de temps ! Qui vous a fait ça ? Vous devriez pourtant être invincible ! Serait-ce par hasard... un de ces fameux chasseurs de dragon ?? Et vous êtes sûr de ne pas vouloir changer quelque truc... Je pourrai par exemple vous poser des mitraillettes sur les ailes ! On vous appellerait alors le dragon mitrailleur ! Pan pan pan pan !!

D'un coup il se mit à imiter un homme en train de tirer avec une mitrailleuse en faisant aussi les bruitages.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Okura Jisei
petit nouveau
avatar

Grade : combattant errant
Masculin
Nombre de messages : 71
Clan : Jisei
petit(e) ami(e) : Le monde m'appartiens
village : Akatsuki
Date d'inscription : 21/04/2015

MessageSujet: Re: Les palpitantes aventures de Ryosuke: La mission   Ven 10 Juil 2015 - 17:59

Taka sourie un peu. Ce n'était pas du tout le truc de Yuya de regarder les garçons pour le moment. en même temps le jeune homme avait tendance à être aussi beaucoup plus regardant que la moyenne sur le sujet. Cela-dit le côté hautain du dragon était désagréable, il avais l'air de se prendre pour un prince ou un roi alors que visiblement il n'était qu'un simple membre. Le scientifique avait toute les attentions du monde pour lui et le traitait comme tel flattant très visiblement l’ego de la drake. Taka détestais ce genre de personne précieuse qui regardait les autres de haut. Ce n'était pas étonnant qu'il se soi déjà battu avec Ryosuke, ils avaient le même caractère déplaisant.


Okura envoya un regard noir à Yuya en captant ses pensé. Comment osait-elle avoir ce genre de remarque? Il émis un sifflement hautain en récupérant sa tasse de thé. Le problème était que ses nerfs étaient à vif après l'humiliation qu'il venais de subir et il avait toujours aussi peu l'habitude de la fragilité de la peau humaine. Le thé encore bouillant lui brûla les lèvre et la langue, il sursauta et, pour garder la face et dans sa colère il envoya la tasse et son contenue sur Faust à coter de lui, lui brûlant certainement la peau au passage.


"Imbécile! il est brûlant! Tu veux m’abîmer encore plus?! Dépêche toi de me rapporter ça et température correcte. Et ne pense même pas à dénaturer mes ailes ou à rajouter quoi que ce soi. Je n'ai pas besoin d'artifice ridicule. Si tu n'arrive pas à me les réparer comme ça tu n'a qu'a les maintenir avec des plaques de métal temporaire pour éviter que mes écailles ne brise un plâtre. Je ne veux pas parler de ce combat, mes blessures ne sont rien à coter de ce je vais lui faire subir en représailles."


Il planta alors son regard à la pupille fendu dans les yeux de Yuya.


"Certaine personne ici serait surement ravis de me voir exécuter ce qu'ils sont incapable de faire. Contrairement à eux, moi je peu les combattre. Ces personnes ferais mieux de ce ranger à mes coter et d’éviter de me vexer. Je ne suis pas dans le massacre mais ce que je pourrais faire en cas de vexation pourrais bien être plus humiliant que toute une vie dans ce village de mort en sursit même pas bon à être dévoré. Leur gout est immonde, on dirais des fruits pourris. D'ailleur Faust j'ai besoin de viande pour passer le gout, ramène moi le meilleur morceau que tu as, et de la viande humaines pas une de tes créature modifié."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuya
petit nouveau
avatar

Féminin
Nombre de messages : 33
Clan : Horobi et Sano
village : Kurasa
Date d'inscription : 07/11/2010

MessageSujet: Re: Les palpitantes aventures de Ryosuke: La mission   Mar 14 Juil 2015 - 22:00

Faust s'agita dans tous les sens en recevant le thé brûlant en plein visage.

Ah ça bruuule ! Ca bruuuuuuule !

Puis il s'arrêta et se figea se rendant compte qu'en fait il ne ressentait pas de douleur.

Ah non, c'est bon en fait.

Il fit un sourire idiot. Pendant ce temps-là, sa peau brûlée faisait d'étranges bulles et se régénéra d'elle-même.

Je suis sincèrement navré Okura-sama, je méritais cela, je vais de ce pas vous en préparer un autre à votre convenance ! Je vous apporte aussi ma meilleure pièce de viande en accompagnement vous allez voir vous n'allez pas être déçu !

Il repartit lui préparer un thé un peu moins chaud cette fois-ci et alla chercher un morceau d'humain qu'il n'avait pas encore charcuté. Au même moment Yuya avala de travers les paroles du dragon. Elle ne détourna pas son regard au contraire et lui fit face en le fixant de son regard carmin. Elle sortit ses crocs en grognant de colère.

Répète un peu ce que tu viens de dire espèce de sale lézard ! Tu fais le malin alors que tu viens d'essuyer la dérouillée de ta vie ! Arrête un peu de te prendre pour un dieu ! A Oto les créatures de ton genre ne nous font pas peur ! Je te prends quand tu veux connard !

Faust revint alors au même moment, avec le thé et un morceau de chair fraichement coupé qu'il déposa sur une table à côté du dragon.

Allons allons calmez vous mademoiselle ! Nous sommes amis tous les quatre n'est-ce pas ? Que diriez d'un petit remontant pour vous calmer ? Il est encore tout frais et bien juteux !

Il lui tendit un morceaux de chair humaine ensanglanté qui coulait dans ses mains. La vampire se figea en voyant la viande. Ses crocs lui faisaient mal et elle avait des vertiges. Elle se laissa tomber un genou à terre puis donna un grand revers de bras sur le bras de Faust qui lui tendait son cadeau, laisser tomber un peu plus loin par terre le morceau sanguinolant. Faust fut surpris.

Oh ? Mademoiselle serait-elle végétarienne ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ikuto Karu
petit nouveau
avatar

Grade : fifils a papa
Masculin
Nombre de messages : 86
Clan : Karu et Hori
petit(e) ami(e) : //
village : Oto
Date d'inscription : 17/04/2010

MessageSujet: Re: Les palpitantes aventures de Ryosuke: La mission   Mer 15 Juil 2015 - 0:56

Okura regarda quelque temps Faust faire l'idiot après avoir reçu le thé. il se demandais souvent ce qu'avais cet homme dans la tête, mais il avais beau sondé son esprit, son flux de pensé restait trop incohérent pour sa compréhension. Okura avait un esprit purement logique, l'esprit hasardeux du scientifique était parfois difficile à supporter. Mais il l'amusait, il le servait et prenait soin de lui sans chercher à prendre le dessus. Peu importe la violence de la drake ou son comportement hautain il restait au petit soin pour lui et cherchais au mieux à comblé n'importe lequel de ses besoins quel qu'il soi. Son physique modifier était étrange et déplaisant, c'était peu être la seul chose que pouvais vraiment lui reprocher le dragon. De toute manière pour l'esthétisme et ce genre d'amusement il avait Ren qui lui obéissait docilement et semblait complètement hypnotiser par son tempérament dominateur et son physique avantageux. Faust n'avais qu'à s'occuper du reste, la nourriture, les soins, et toute l'attention qu'aurais pu lui donner une sorte de mère de substitution. Il restait tout de même dans une relation de maître à serviteur, c'était un mortel il ne méritait pas tant de considération que ça.


Il le regarda aussi se régénérer. il devais avouer que c'était embêtant que les marques ne reste pas sur lui. Il aurais aimer pourquoi le marquer au fer rouge ou lui infliger diverse blessure qui sertait rester dans sa chaire pour que son corps ne l'oublie jamais. S'en était presque agaçant. Pendant ses réflexions l'enfant vampirique s'agitait et lui criait dessus prétendant pouvoir le battre quand elle voudrais. Les vampires, surtout jeunes, étaient vraiment des créature agaçante. Elle comme ce garçons qui le concurrençait auprès du jeune homme de hollow qu'il s'était approprié. Faust était revenu avec sa nourriture et son thé avant qu'il ne réagisse. Il décida alors de faire autrement en voyant la réaction de la jeune fille face à la viande. Il pouffa légèrement de rire puis décroisa ses jambes, descendant de la table d'opération d'un pas presque félin, alourdis par ses ailes brisé. Il s'approcha de Yuya et la toisa un peu pendant qu'elle était à genou avant de s’accroupir devant elle et de lui attraper les cheveux pour les tiré en arrière, l'empêchant de se relever et de bouger et la forçant à le regarder. Comme avec Ren sa voix était à nouveau presque reptilienne et semblait sifflé.


"Une vampire qui refuse la viande pour ne pas mourir de soif, et un autre qui refuse le sang parce-que c'est ce que lui à inculquer son géniteur. Les enfants bêtes ici sont pitoyables. Ce n'est pas parce-que ton kage à un chackra adapté à mon espèce que me traiter de lézard est sans danger. Contrairement aux autres ici je me fiche bien de la colère de mes soi-disant chef si j'en viens à tuer quelqu'un de ton village pour m'amuser. Tu n'es qu'un bébé et tu n'a rien contre moi, tu pourrais me vidé de mon sang que ça n'aurais aucun effet sur ma survie et ce n'est pas tes cartes qui ferait quoi que ce soi. elles ne passeraient pas mes écailles et même sans ma forme draconienne tu ne pourrais rien contre moi. Surtout ici, dans cet endroit qui empeste le sang et torture tes sens. Ta pauvre tête te met à rude épreuve, surtout avec cet humain qui t'accompagne et dont tu fera bien ton repas. Mais tu l'aime bien, c'est la seul personne ici que tu n'attaquerais pour rien au monde. Lui et Faust dont l'odeur et exécrable je peu te l'accorder. Si cette organisation ne m'amusait pas je t'aurais déjà dévorer. Je sait que tu déteste mon comportement, je le vois dans ton esprit il est très clair pour moi. Tu ne contrôle rien. Je ne me prend pas pour un dieu, je suis un dieu Yuya, et le dieu que je suis vois toute ta haine pour ta propre race, toute ta haine pour ton propre sang et ta patrie. Si tu était plus conciliante je pourrais me montrer généreux. Si tu te rangeait à mes coter, que tu reconnaissait ma supériorité je pourrais te donner ce que tu attend depuis si longtemps, une certaine liberté, du moins, plus que ce que t'as donner ton chasseur de dragon et son fils. Et je pourrais te donner la vengeance. Tout ce que tu as à faire c'est me présenter tes excuses. Je sait me montrer reconnaissant et puis, j'ai quelques interrêts à me débarrasser de ceux qui emplisse ton cœur de haine."


Taka aurais voulu proteger Yuya, mais il ne pouvais pas attaquer Okura. Tout ce qu'il pouvais faire c'était regarder et tenter de camoufflé ses pensé pour ne pas attiré l'attention de la drake.


"Elle est jeune et impulsive, on essaie juste de survivre. Ne prenez pas personnellement ce qu'elle vous as dit s'il vous plait."


Okura sourie, le jeune homme cherchait à protéger l'enfant, il l'avait pris sous son aile pour essayer de la protéger parcequ'il se retrouvais en elle. Mais elle avait heurter sa fierté, il était hors de question qu'il laisse ça passer. Il l'ignora et s'adressa à Faust.


"Et mes ailes ça viens aussi? Fait donc ça pendant que j'apprend à cette insolente à respecter plus fort qu'elle."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuya
petit nouveau
avatar

Féminin
Nombre de messages : 33
Clan : Horobi et Sano
village : Kurasa
Date d'inscription : 07/11/2010

MessageSujet: Re: Les palpitantes aventures de Ryosuke: La mission   Mer 15 Juil 2015 - 15:20

Faust sursauta et se hâta d'aller chercher le matériel de soin dont il avait besoin. Il remplit une seringue d'un produit étrange.

C'est un produit qui accélère le processus de régénération des os, en moins de dix vos ailes seront toute neuve, faites-moi confiance !

Il donna des petits coups de doigt contre le verre de la seringue pour enlever l'air puis lui fit plusieurs injections à différents endroits sur ses ailes. Celles-ci commençaient déjà à se redresser pour ne plus traîner au sol, preuve que les os se reconstituaient petit à petit.

Pendant ce temps-là, Yuya ne se défilait pas et même s'il la tenait fermement et se retrouvait en position de faiblesse, elle le défiait de son regard rempli de colère. Elle gardait même un ton hautain et fier malgré sa situation. Elle ignora elle aussi la remarque de Taka qui essayait d'adoucir le jeu. Elle ne comptait pas le laisser parler d'elle comme ça.

M'excuser ?! De quoi donc ? Un dragon n'est pourtant rien de plus qu'un lézard  volant qui crache du feu non ? 


Elle eut un sourire moqueur puis reprit son sérieux.


Garde ton aide pour quelqu'un de plus stupide que moi, moi j'en veux pas ! Tu peux lire dans mes pensées, m'insulter, m'humilier et même me frapper si ça te chante j'en ai rien à foutre, je ne changerai pas d'attitude face à un être aussi abject que toi ! On verra bien si tu es un Dieu quand je serai devenue la démone la plus crainte du monde des ninjas et que je te mettrai en charpie ! Je jetterai tes restes en pâture à Ryosuke et son crétin de fils lorsqu'ils mourront de faim enfermés dans leur précieuse prison ! Maintenant lâche-moi parce que la seule personne que j'ai envie de mordre ici c'est toi !

Elle fronça un peu plus les sourcils pour lui faire comprendre qu'elle était sérieuse. Faust quant à lui, se réjouissait de voir un vampire et un dragon se battre même verbalement, il aurait pris des photos s'il pouvait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ikuto Karu
petit nouveau
avatar

Grade : fifils a papa
Masculin
Nombre de messages : 86
Clan : Karu et Hori
petit(e) ami(e) : //
village : Oto
Date d'inscription : 17/04/2010

MessageSujet: Re: Les palpitantes aventures de Ryosuke: La mission   Jeu 16 Juil 2015 - 3:14

Okura sentait doucement l'énergie musculaire revenir dans ses ailes, plus il sentait ses forces lui revenir plus ses membres frémissaient d'impatience de pouvoir s'étirer et se replier. La douleur partait aussi avec la reconstitution de ses os. En attendant il passait son impatience sur Yuya, maintenant toujours sa tête en arrière. Il n'aimais pas sa façons de le défier et de lui résister. Elle ne semblait pas se rendre compte dans quoi elle s’engageait, les enfants d'Oto était tous des inconscients.


"Tu ne peu pas mordre qui que ce soi dans cette position. Cesse donc de faire l'effarouchée devant moi. Je ne craint pas les démons surtout ceux de ton espèce. Ils ne peuvent rien contre moi. Tu ne pourra jamais me tuer et tu peu toujours rêver pour envoyer ton kage et son fils en prison. Tu es condamné à rester une faiblarde contrairement à moi. Tu n'es qu'une petite effrontée qui cherche un peu d'attention auprès d’adversaire potentiel et tu ne peu pas t'empêcher de les provoquer. Je n'ai pas besoin de toi je te propose de te mettre à mon service uniquement dans ton intérêts, j'ai déjà ce qu'il me faut en larbin et tu es trop jeune pour me contenter sur d'autre plans. Je ne m'en prend pas aux enfants. Je pourrais te dévorer à l'instant si je le voulais."


Taka envoya un regard de détresse à Faust espérant qu'il puisse calmer un peu la drake. Mais il semblait plutôt content de voir leur échange verbale. Okura ne lui accorda même pas un merci pour ses ailes. Lui non plus ne l'aimais pas mais il préférais eviter de provoquer des dragons.


"Yuya s'il te plait, laisse tomber. Il ne travail pas contre ni avec nous de toute façons. Je crois savoir que c'est Kumi qui à du le recruter. C'est tan mieux si il en veux à Ryosuke non?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuya
petit nouveau
avatar

Féminin
Nombre de messages : 33
Clan : Horobi et Sano
village : Kurasa
Date d'inscription : 07/11/2010

MessageSujet: Re: Les palpitantes aventures de Ryosuke: La mission   Jeu 16 Juil 2015 - 16:53

Ah oui ? Alors pourquoi tu ne le fais pas ? Ah mais c'est vrai que tu ne peux pas ! Tu te moques de moi et mon manque de liberté depuis tout à l'heure mais toi aussi tu n'es pas libre, tu n'es rien d'autre qu'une bête enchaînée à l'Akatsuki. Moque toi donc de moi, mais ne me traite pas de faiblarde, je suis bien plus forte que tu ne le penses, reviens me voir dans 4 ans et tu comprendras ton erreur ! Alors va bien te faire foutre pour que je me mette à ton service, je peux me débrouiller toute seule !

Elle prit un air encore plus désinvolte et lui fit un doigt d'honneur pour bien qu'il comprenne d'aller se faire foutre. Puis elle tourna son regard vers Taka.

Je ne laisserai pas tomber Taka ! Je me fous de savoir à qui il en veut, pour l'instant c'est à lui que j'en veux moi. Il m'a insulté moi et les habitants d'Oto c'est à dire toi y compris ! Il peut me traiter de tous les noms je m'en fiche j'en suis pas à ça près mais je refuse de le laisser te traiter de sous merde ! Tu n'es pas comme moi, tu mérites mieux que ça ! Peut être qu'il t'intimide mais moi il me fait pas peur ! Même s'il y avait Ikuto, j'en ai déjà affronté des dragons et je suis toujours vivante ! Même s'il me bouffe un bras ça repoussera alors laisse moi au moins faire ça pour toi après tout ce que tu as fait pour moi. 

Faust quant à lui, posa sa main sur son coeur avec un tendre sourire.

Ouh que c'est mignon, un vampire qui protège un humain... Serait-on dans un remake de Twilight ?  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ikuto Karu
petit nouveau
avatar

Grade : fifils a papa
Masculin
Nombre de messages : 86
Clan : Karu et Hori
petit(e) ami(e) : //
village : Oto
Date d'inscription : 17/04/2010

MessageSujet: Re: Les palpitantes aventures de Ryosuke: La mission   Ven 17 Juil 2015 - 2:13

Taka se sentis un peu rougir. Yuya était bien la seule personne qui le considérais comme quelqu'un de bien. L'homme avait tendance à se brouillé avec toutes les bonnes personnes justement. Ses quelques histoires amicales ou plus c'était toujours très mal terminée, il en avait vite conclus que ça venait de lui et son coter provocateur, même si ce n'était qu'une façons d'attiré l'attention.


*Je ne suis pas si bien que ça.*


"Tu n'as pas à les défendre, tout le monde s'en fiche de l'avis d'un dragon qui à aucune influence sur notre destin. Laisse tomber Yuya s'il te plait, l'honneur d'une population malade et opprimé par leur propre kage ne vaux pas que tu te fasse dévorer par une drake."


Okura eu un nouveau rictus. Il voyais clairement dans l'esprit de l'humain qui accompagnait Yuya tout le manque de confiance qu'il gardait sans l'exprimé. Yuya ne fléchissait pas, son esprit était biaisé par sa seul envie de puissance. Elle se fichait bien de mourir elle n'était que colère et vengeance. Impossible de faire tomber un esprit qui n'as rien à perdre. Il lui lâcha les cheveux et se redressa en étirant ses ailes en poussant un grognement de satisfaction.


"ça fait un bien fou de retrouver ses ailes. Tu as raison Yuya, j'ai aucune raison de te tuer. Faire flechire ta volonté n'a aucun intérêt pour moi, l'esprit de ton ami et plus fragile et bien plus intéressant. Il semble que contrairement à toi lui à des choses à perdre ou au moins une volonté de vivre plus forte. Je n'ai pas besoin d'un serviteur qui se laissera mourir au combat si il ne peu pas y récupéré un peu d'honneur. Un bon serviteur est un serviteur vivant."


Il préféra par contre ignorer la remarque de Faust, ne voulant pas mettre en évidence le fait qu'il n e savait pas du tout de quoi il parlait. Il se rassis et repris sa tasse de thé pour en siroté doucement le contenu devant les deux ninja d'Oto.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les palpitantes aventures de Ryosuke: La mission   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les palpitantes aventures de Ryosuke: La mission
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Petite histoire aux grandes aventures :D
» Première mission
» Une mission pour changer la face d'Haïti !
» Libellé de la lettre officielle de démission du Commissaire Claudy Gassant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dark Uzumaki :: Oto :: Bureau de l'Otokage-
Sauter vers: