Choisissez un nom, une race, un village et venez nous rejoindre dans les aventures palpitantes de Dark Uzumaki,
un forum RPG inspiré de l'univers de Naruto !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Akiha & cie dans: un sociopathe à la maison

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Ren
petit nouveau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 65
Clan : Aoki
village : Hollow
Date d'inscription : 24/08/2009

MessageSujet: Re: Akiha & cie dans: un sociopathe à la maison   Mer 3 Juin 2015 - 13:44

Je suis content d'entendre ça alors ! J'avais déjà essayé de ramener des fauves mais ça s'était mal passé avec le mannequin en question... Résultat il s'est enfui avant même que la séance photo ne commence.

Akiha soupira en repensant à cette vieille histoire.

Bon sinon j'ai terminé ce que j'avais prévu de faire avec toi. Tu peux revenir demain pour les photos. J'espère qu'on continuera à bien nous entendre !

Il commença à lui tendre sa main pour lui dire au revoir jusqu'à ce qu'il se souvienne qu'il s'entendait bien avec Ren.

Ah ! A moins que tu préfères aller rejoindre Ren. Tu peux rester si tu veux, je n'y vois aucun inconvénient. Mais ne va pas faire peur à Meiji, il était encore jeune, alors calmez vos ardeurs devant lui.

Il plissa les yeux avec un sourire.

Ren tourna sur son tabouret pour faire face au petit vampire.

Allons Meiji, tu te fais des idées, en plus tu le connais à peine, enfin moi aussi mais on ne juge pas les gens du premier regard. Certes il est peut être un peu spécial, mais les personnes bizarres sont toujours les plus intéressantes à connaître. Tu ne crois pas ?

*Et puis tu l'as dit ! Dieu ce qu'il peut être séduisant !*

Il lui sourit avant de se tourner de nouveau vers son labo.

Ah le voilà !

Il tendit deux fioles à Meiji.

Ce paralysant est au moins fois plus efficace que celui que je t'avais donné la dernière fois. Une seule goutte dans le corps et il se propage à une telle vitesse que tous les corps est paralysé quelque soit la partie touchée. Pour l'instant les effets ne durent qu'une dizaine de minutes mais ça suffit amplement pour venir à bout d'un ennemi. Je te donne aussi l'antidote en cas de pépin. Tu veux que je te fasse une démonstration ?

Il eut un grand sourire, tout fier de lui.

Katsumi sembla réfléchir.

J'espère que tu as raison et que ce n'est que le conseil qui est derrière tout ça. Pourtant je pensais qu'il avait déjà changé ses conseillers et que tout allait mieux ces derniers temps... Enfin si ce n'est que ça il suffit juste de les buter et le problème sera régler !

Elle eut un sourire effrayant puis rigola.

Je rigole, une simple dissolution devrait suffire. Mais c'est un peu trop simple, pourquoi Kazuki ne l'aurait pas déjà fait dans ce cas-là ? Il n'est pas au point manipulé par eux, si ? 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Okura Jisei
petit nouveau
avatar

Grade : combattant errant
Masculin
Nombre de messages : 71
Clan : Jisei
petit(e) ami(e) : Le monde m'appartiens
village : Akatsuki
Date d'inscription : 21/04/2015

MessageSujet: Re: Akiha & cie dans: un sociopathe à la maison   Jeu 4 Juin 2015 - 3:54

Okura sourie à l’évocation de l'accident avec les fauves. Il connaissait bien le caractère de ce genre de bêtes. Ils n'aimaient pas les bruits propre aux humain et leur marchines, ni le flash d'un appareil et pouvaient sentir le stress et la peur de ses proie potentiel. Ils lui étaient semblable en beaucoup de points, mais la force de caractère du dragon et aura dominatrice avaient raison des instinct encore primaire de ces bêtes. Rien de plus facile pour lui de les contrôler, ses proie à lui était des proie plus intelligentes, les lions et les tigres c'était un jeux d'enfant.


"Il n'arrivera aucun accident. Je vous l'ai dit je suis une sorte de dompteur et j'ai passer le stade des fauves depuis bien longtemps. Ils seront sages et obéirons même si vous leur faite des choses qu'ils n'aiment pas tan que je serait là."


Il regarda la main que lui tendais Akiha sans trop comprendre. Les humains avaient parfois des gestes bizarre il avait beau sonder son esprit rien ne lui indiquais quoi que ce soi. Il le voyais juste en train d'imaginer ce que donnerais ses photos et se demander quel genre de bête pouvaient être plus difficile à dompter qu'un grand fauve.


"Si vous me le proposez je verrait bien encore un peu Ren, histoire de lui dire au-revoir avant de partir. Je n'aimerais pas, personnellement, qu'après ce qui a faillit ce passer on parte sans me dire le moindre au-revoir. Ne vous inquiétez pas pour le petit je ne vais pas copuler avec votre frère devant lui, j'ai un peu de pudeur quand même."


Meiji soupira, Ren était surement aveugler par son attirance physique envers Okura. Il ne réfléchissait pas vraiment. Le petit vampire préférais ne pas se disputer avec le jeune homme à ce propos, même si sa conquête lui semblait vraiment louche. Il se concentra plutôt sur le descriptif du poison et eu un petit sourire lorsqu'il lui proposa une démonstration il s'empara alors d'un de ses kunaï et d'une fiole.


"J'ai une très bonne idée d'ou l'essayer, Par contre avec une propagation si rapide y a pas intérêt à ce que j'ai envie de mordre je pense."


Le jeune vampire déposa un peu du poison sur le tranchant de son arme. et se tourna pour aller vers la porte, il l’ouvris devant Okura qui s’apprêtait à frapper. Au départ le garçons voulait essayer le poison sur une bestiole dehors, mais sa jalousie et sa colère face à celui que risquait de lui prendre Ren et en plus de le faire souffrir réussir à parler avant son contrôle et son kunaï fendit l'air entaillant le flanc du dragon. Okura tenta de lui attraper le bras sous la colère mais le poison fit aussi vite son effet que l'avais annoncer Ren et il ne pu que s'écrouler au sol, ses muscles se retrouvant complètement paralyser pour le plus grand déplaisir d'Okura qui se retrouvais hors de sa position de force.


Meiji recula surpris de sa propre réaction, il se rapprocha d'abord dans l'optique de lui présenter ses excuses, mais le regard noir du dragon et sa position de force lui firent encore une fois changer de réactions. Il dégagea le cou et la nuque du dragon mais s'écarta pour le mettre à la vue de Ren.


"Tu devrais peu être lui montrer ce que ça fait de se faire mordre comme il te l'a fait et si il se sent toujours aussi fier d'être rabaisser au premier contact. Tu verra toi même qu'il te veux rien de bon et qu'il ne t'as montrer aucun respect. Il n'as déjà pas l'air content de sa position. Tu te sent vraiment bien avec ces marques? Vu la couleur elle doive te faire mal quand même, j'y connais peu être rien au reste mais je sait reconnaître des blessures. Tout ce qu'il veux de toi c'est te marqué pour que tu lui appartienne, marque le aussi on verra si il veux toujours autant de toi si c'est pas lui qui te maîtrise. Moi aux moins je m'en fiche de qui nous deux à l'autorité, c'est ce que tu veux ce genre de type Ren? Tu aime ce que tu vois? tu aime son regard là? Il y a que de la colère c'est répugnant..."


"Je ne sait pas Katsumi, je ne lui ai pas reparler depuis des année. Je ne veux juste pas imaginé que ça vienne de lui mais je n'en sait véritablement rien. Les jeunes parle d'une possibilité de génocide. Je ne connait pas Kazuki aussi bien que vous tous. Mais si il était réellement à l'origine de tout je pense que Ayumi et Yuki auraient déjà tenter quelque chose non?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ren
petit nouveau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 65
Clan : Aoki
village : Hollow
Date d'inscription : 24/08/2009

MessageSujet: Re: Akiha & cie dans: un sociopathe à la maison   Sam 6 Juin 2015 - 16:47

Ren s'émerveilla d'abord tout seul sur la parfaite réussite de son poison et faillit s'applaudir lui-même. Seulement ce n'était pas le moment de se réjouir. Il soupira et et posa sa main sur son visage d'un air blasé.

Meiji... Mes petits amis ne sont pas des sujets d'expérience pour tester mes poisons... Ce n'est pas "une bonne idée d'où l'essayer". Et arrête un peu de t'imaginer des choses, n'importe qui serait en colère si on lui entaillait le flanc avec une arme empoisonnée sans avoir rien demandé, toi le premier... La jalousie te fait faire n'importe, j'aimerais bien que tu arrêtes tes bêtises Meiji.

Il récupéra le flacon de l'antidote, retira le bouchon avec ses dents et mit dans sa bouche le contenu. Puis il se baissa près de Okura en poussant un peu Meiji. Il joint sa bouche avec celle du dragon pour lui faire avaler l'antidote.

Je suis désolé Okura, ce poison ne t'était pas du tout destiné. Meiji présente lui tes excuses maintenant.


Je pense que oui... Mais je sais que Yuki ne voit plus beaucoup Kazuki, elle est très occupée avec son métier de Kage et l'éducation d'Hideyuki. Par contre pour Ayumi je n'en sais rien du tout... Mais bon tu as raison, ça ne vient surement pas de lui, après tout Kazuki aime son village, il ne veut que le bonheur de Konoha !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katara Korusakima
gamine trop serieuse
avatar

Grade : Kage
Féminin
Nombre de messages : 1741
Clan : Emano
petit(e) ami(e) : Je ne suit pas fonçierement rancunière mais ce que tu a fait a Toshi tu le paillera Ryosuke
village : Suna
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: Akiha & cie dans: un sociopathe à la maison   Dim 7 Juin 2015 - 5:04

Meiji n'avait agit qu'a moitié volontairement. Si il avait réfléchis il aurait su que ça aurait vexer Ren. Le jeune homme était aveugler par la beauté du dragon et c'était surement ses instincts masculins qui refusait de laisser passer Okura, tout comme la jalousie du vampire l'empêcher de trouver quoi que ce soi de sympathique à la conquête de son ami. Il siffla un peu en regardant la façons dont Ren lui administrait l'antidote et ne pu qu'envoyer un regard méprisant dans son dos à son concurrent. Le voir l'embrasser même juste pour lui faire avaler la mixture était douloureux, le fait qu'il le considère comme son petit ami l'était au moins autant. Meiji tourna la tête en se mordant violament la lèvre. qu'est ce qu'il pouvais faire contre Okura? Il ne pouvait pas rivaliser avec son charisme dominateur et sa beauté étrangère et encore moins contre sa tranche d'âge qui était bien plus proche de celle de Ren et des hommes qui pouvaient l'interesser. Lui n'était qu'un gamin, il ne comptait pas abandonner, mais le monde était vraiment injuste de le faire tomber aussi éperdument amoureux d'un homme qu'il n’intéresserais surement jamais ou que trop tard pour lui laisser la moindre chance naturel.


"Ton petit ami? Tu le connais même pas... tout ce qui t’intéresse c'est son physique et ses provocations... Je croyais que tu voulais te sortir de ce monde de perversion et que t'avais trop peur d'être abandonner. Qu'est ce qui te dit qu'un type comme lui va pas te laisser tomber pour un autre ou pour une fille? Il est hors de question que je m'excuse, il me provoque depuis tout à l'heure et il sait ce qu'il se passe, il l'a chercher. Je suis certain qu'il te mérite pas et qu'il ne te veux rien de bon. Quand tu t'en rendra compte tu me dira que c'est pas du poison paralysant que j'aurais du utilisé."


Okura se releva et remis encore une fois ses cheveux en place, tachant de ne pas montrer son profond sentiment d'humiliation d'avoir ainsi été immobiliser par un gamin qui plus es beaucoup plus faible que lui.


"Tien un peu ce gamin Ren. Il deviens vraiment irrespectueux, visiblement t'as une influence sur lui non? T'as pas besoin d'être aussi gentil c'est qu'un gosse capricieux, il peu pas te laisser un peu à tes histoires, il est juste possessif c'est tout."


"Non! je l'aime, pas comme toi, moi je suis sincère."


Okura eu un rictus et emis un petit sifflement hautain.


"Tu l'aime? S'il te plait ne me fait pas pitier. Tu as quel age? 13 ans? 14 ans maximum, tu rentre à peine dans la puberté humaine, qu'est ce que tu peu connaitre de l'amour? C'est différent de ton petit attachement bienveillant. Tu ne connait rien de la passion qui peu animé un homme lorsqu'il aime réellement et de la violence qu'il est capable de déployer dans ses sentiments pour s'en exalté."


"Il n'y a pas de violence quand on aime..."


"T'es qu'un gosse petit vampire, Ren essaie peu être de te le faire comprendre gentillement mais il ne s'interessera jamais à toi. Il a besoin d'un homme qui le fasse vibré et frisonner. Il veux connaitre le feu e le glace à la fois avec une seule personne. Tu ne sera jamais celui qu'il lui faut. Abandonne tes idée de compte de fée et d'amour pur et laisse le donc vivre. Ren ne t'aime pas et il ne t'aimera jamais. Tu n'es pas celui qu'il lui fait."


En lisant dans ses pensé rien de plus facile pour Okura de choisir des paroles dure pour réellement le blesser cette fois. Le vampire devait maintenant se contrôler. Tremblant il éviter le regard victorieux de Okura et cherchais un peu de réconfort dans ne parole de Ren ou même un geste, lui suppliant du regard de réfuter ce que Okura avait dit.


"Non je... il m'aimera surement un jour... je suis un peu interessant quand même. Hein?... hein Ren?"


"Pauvre enfant tu en fait que te faire souffrir toi même avec de jolies histoires."


Fumio posa ses mains sur son front.


"J'espère, parceque c'est de pire en pire. Peu être qu'une personne exétérieur pourrait nous insiqué e qu'il se passe vraiment"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://delireland.forumgratuit.org/
Ren
petit nouveau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 65
Clan : Aoki
village : Hollow
Date d'inscription : 24/08/2009

MessageSujet: Re: Akiha & cie dans: un sociopathe à la maison   Lun 8 Juin 2015 - 14:21

Ren commençait sérieusement en avoir marre de leur "gué-guerre". Pendant tout du long de leur discussion il avait serré son poing en essayant de garder son calme mais là c'en était trop. Il se leva et haussa la voix.

Ca suffit vous deux ! Arrêter de vous prendre la tête à cause de moi, je ne suis pas un trophée ! Meiji, tu sais très bien que je t'adore et j'ai bien conscience que tes sentiments sont sincères mais tu sais déjà ce que je pense. De plus j'aimerais beaucoup que tu arrêtes de te mêler de ma vie sentimentale, je suis assez grand pour faire mes propres choix. Quant à toi Okura, c'est pas parce que tu as 10 ans de plus que lui que tu as le droit de lui parler comme ça je sais que tu n'as pas l'air de l'apprécier mais c'est un ami important pour moi alors j'aimerais que tu sois plus respectueux avec lui. Tu n'as plus l'âge pour rentrer dans son jeu surtout avec ta répartie et ta lecture de pensée c'est de la triche. Bien maintenant si vous avez compris, je veux plus vous voir ! Vous reviendrez quand vous aurez réfléchi à ce que je viens de vous dire ! 

Il les regarda chacun dans les yeux avec un regard soutenu avant de claquer la porte de sa chambre en les laissant devant. Ren se laissa tomber sur son lit, blasé.

*La prochaine fois je ferai en sorte de ne pas les voir en même temps, c'est vraiment trop le bordel sinon...* 


Moi même je n'étais pas au courant de ce qu'il se passe à Konoha, ça m'étonnerait qu'une personne extérieure en sache plus...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Okura Jisei
petit nouveau
avatar

Grade : combattant errant
Masculin
Nombre de messages : 71
Clan : Jisei
petit(e) ami(e) : Le monde m'appartiens
village : Akatsuki
Date d'inscription : 21/04/2015

MessageSujet: Re: Akiha & cie dans: un sociopathe à la maison   Mer 10 Juin 2015 - 4:22

Okura était clairement aller trop loin des ses provocation, mais il refusait de partager ren, il envoya un regard noir au petit vampire et entrepris de le menacer et dele dissuader définitement de se mêler de son histoire avec le jeune homme. Meiji envoya juste un regard triste vers la porte puis redescendis avec les aurtres, s'en était en peu trop pour lui pour cette fois.

Okura decida donc d'entrer à nouveau dans la chambre de Ren et se plaça au dessus de lui.

"Il va s'en remettra, ne fait pas la tête, c'est un caprice. Nous on avais un jeux à finir il me semble~ ça te detendra un  peu.


Fumio en pleine discution vis rapidement son fils les yeux humide, au bord des larmes.


"Meiji..."


"Pas facile les confrontation avec un rival extervertis."


"si vous voulez que j'en parle je prérerais Akiha"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ren
petit nouveau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 65
Clan : Aoki
village : Hollow
Date d'inscription : 24/08/2009

MessageSujet: Re: Akiha & cie dans: un sociopathe à la maison   Mer 10 Juin 2015 - 16:34

Ren poussa gentiment Okura pour se redresser.

Okura, j'étais sérieux quand je vous ai demandé de partir. Je pensais que tu aurais compris que ça te concernait aussi. On se verra demain si tu veux mais je n'ai pas envie de jouer avec toi maintenant. Surtout que Meiji est encore en bas. Je vous verrais séparément à partir de maintenant, je n'ai pas envie de faire de lui faire du mal, tu comprends ? C'est pourquoi je préférerais que vous rentriez tous les deux chez vous pour ce soir.

Katsumi soupira en voyant l'état de Meiji.

Je suis désolée Fumio, Ren a encore du lui dire quelque chose de cruel. Il ne sait vraiment pas comment s'y prendre avec les sentiments celui-là... Je pense qu'il refuse de s'attacher à qui que ce soit... Mais je le comprends... Tout ça est de ma faute.

Elle soupira une nouvelle fois. Elle s'entendait très bien avec son fils mais elle se pardonnera jamais de l'avoir abandonné.

Akiha, qui passait par là vit Meiji presque en pleurs. Il s'approcha de lui puis s'accroupit à sa hauteur pour lui parler.

Qu'y a-t-il mon petit Meiji ? Ren t'as fait du mal c'est ça ? Tu veux que j'aille l'engueuler ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Okura Jisei
petit nouveau
avatar

Grade : combattant errant
Masculin
Nombre de messages : 71
Clan : Jisei
petit(e) ami(e) : Le monde m'appartiens
village : Akatsuki
Date d'inscription : 21/04/2015

MessageSujet: Re: Akiha & cie dans: un sociopathe à la maison   Jeu 11 Juin 2015 - 4:24

Ce vampire avait vraiment tout gâcher, et le pire c'est qu'il ne pouvais pas se venger, le petit était en bas avec les autres et Ren saurait immédiatement que ça venais de lui. Il ne pouvais pas non plus forcer Ren à faire quoi que ce soi avec lui. Il essaya quand même d'insister en lui embrassan un peu le cou.


"On a qu'à être discret, on se vois séparément là, il est en bas et ça te fera du bien je te sent stressé. Puis tu m'a bien allumé tout à l'heure c'est frustrant tu sait. Tu peu pas mettre toute ta vie entre parenthèse pour ce gamin Ren, il faudra qu'il se fasse une idée c'est cruel mais c'est pas par pur méchanceté. Il ne laissera jamais tranquille si tu n'es pas ferme dans votre relation et dans la notre. Je le vois dans ton esprit si je te laisse seul tu ne va faire que penser à ce qu'il s'est passer aujourd'hui et tu va culpabiliser. C'est un mal nécessaire, je dit ça pour toi. Il est jeune même si ça le fait souffrir il trouvera quelqu'un et passera à autre chose, ça va pas le démolir. Laisse moi faire maintenant j'ai jamais dit que je voulait que tu fasse quoi que ce soi tu sait, t'as qu'à juste te détendre."


Akihisa savait bien que Katsumi s'en voulait pour Ren, même si lui aussi était en partie responssable pour l'avoir attiré dans une mauvaise pente à s'amuser à lui expliquer n'importe quoi. Les aventures de Ren avaient été de ce fait désastreuse.


"Katsumi il ne t'en veux pas et tu n'es pas responsable de tout. Je pense pas qu'il refuse de s'attacher c'est plus de s'engager qui lui fait peur, il a pas eu que des conquêtes sympathique jusqu'ici. Et puis pour Meiji quelque soi l'âge les peines de cœur ça fait très mal, Ren peu pas répondre à ses sentiments pour lui faire plaisir non plus."


Il fallait aussi avouer que Akihisa défendais beaucoup trop Ren depuis qu'il était petit.


Fumio lui voyais la peine de son fils, mais dans le cas de Meiji il avait toujours eu plus de mal à gérer ce problème que sa femme ou sa fille. La personne qui avait le plus de facilité pour ça était Akiha. Le vampire ne faisait pas forcement la différence entre les hommes et les femmes mais il était naturellement attiré quand même vers ces dernière. Les peines de cœurs de Meiji étaient semblable à n'importe qui mais ses préférence bloquait parfois la compréhension et donnais moins de valeur à ses conseils qui ne s'appliquait pas forcement sur un homme.


"On peu pas tout contrôler, un de mes fils à bien rejoins l'Akatsuki et je suis bien incapable de comprendre totalement Meiji. C'est pas simple comme situation surtout pour moi qui suis déjà pas doué pour les histoires de cœurs."


Meiji trouvais un peu de réconfort dans l'attention que lui portait Akiha. Son orientation lui donnais souvent l'impression d'être un peu seul. Il tourna un peu la tête ne pouvant quand même pas soutenir son regard sans sentir les larmes lui monter au yeux. Les rejets de Ren était difficile pour lui, il n'était pas violent dans ses paroles ou ses gestes et ne pensait surement pas à mal, le jeune vampire le savait bien, il avait juste besoin de décharger un peu de temps en temps avant de repartir à la charge.


"Non l'engueule pas, c'est pas sa faute. C'est moi qui ai commencer, j'ai blesser son nouveau copain. C'est juste... Je savait déjà qu'il sortait régulièrement avec d'autres garçons qui l’intéressait beaucoup plus, je les avait jamais rencontrer avant et j'ai pas su me contrôler. J'ai juste pas supporter de voir qui allait occuper son cœur à ma place. C'est... c'est juste injuste. C'est pas juste que je soi né si tard, qu'il ai fallu que je soi pas un garçons normal qui s’intéresse au filles et aux personnes de son âge. Mais je peu pas m'empêcher de rester comme ça. Quand j'en peu plus j'essaie parfois de me dire d'oublier de considérer Ren comme un ami et d'essayer d'avoir une copine... Je suis déjà asser bizarre avec ma soif de sang, mais c'est pas possible, je peu pas arrêter de l'aimer, et je peu pas m'interesser aux filles. à l'entrainement tout les garçons essaient de passer après ou avant moi aux vestiaires comme si j'allais tous essayer de les draguer ou de les toucher. Mais j'ai jamais eu cette idée moi, même si j'était pas amoureux de Ren je ferait jamais ça c'est juste... juste que mon truc c'est pas les filles c'est tout... Je me retrouve tout seul, à vouloir mordre tout le monde et à tourner les yeux sur un garçons plus beau que les autres, comme les filles. Mais je partage rien avec elles non plus. Y en a juste des fois qui veulent bien me parler, pour me dire de pas rendre gay le garçons avec qui elles veulent sortir. Comme si c'était possible... C'est parce que je suis bizard comme ça que Ren s’intéresse pas à moi. Je suis juste un espèce de gamin cannibale qui sait tellement pas ou il en est avec sa propre personnalité qu'il fait n'importe quoi pour qu'il le regarde un peu. Aucun intérêt. Je suis pas grand, beau et super extravertie comme son dragon, j'ai pas de beau cheveux longs, je peu pas lui donner ce qu'il veux, et quand je mord je laisse pas juste de petites traces mais des blessures qui font mal et qui saigne... et un jour si je fait pas attention je risque de le transformer en bête assoiffé de sang ou de le tuer. Ren lui il essaie juste de pas me blesser, mais je vois bien que je l'embête et que je le gêne plus qu'autre chose avec mes sentiments stupides."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ren
petit nouveau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 65
Clan : Aoki
village : Hollow
Date d'inscription : 24/08/2009

MessageSujet: Re: Akiha & cie dans: un sociopathe à la maison   Ven 12 Juin 2015 - 19:11

Ren réfléchit pendant un moment. Il ne voulait pas envenimer les choses avec Meiji mais les paroles et les gestes d'Okura ne l'aidait pas beaucoup à être objectif.

Non tu as raison, il faudra bien qu'il se résigne à accepter mes petits amis et enfin trouver quelqu'un d'autre que moi...

Il embrassa Okura puis plongea son regard dans le sien avec un sourire.

Fais ce que tu veux de moi.

Katsumi eut un sourire amusé en voyant Akihisa prendre la défense de Ren d'un air grognon. Elle trouvait ça mignon de le voir comme ça.

Espérons pour eux qu'ils réussissent à trouver l'amour. Ils sont encore jeunes après tout, ils ont le temps ! Ne t'inquiète pas Fumio, l'amour c'est toujours compliqué... N'est-ce pas Akihisa ?

Dit-elle en plissant les yeux.

Akiha fut triste d'entendre ce que pensais Meiji de lui. Il posa ses mains sur ses épaules et l'obligea à le regarder dans les yeux.

Ne dis pas ça Meiji, tu n'es pas un monstre et tu n'es pas non plus sans intérêt. C'est pas facile d'aimer les garçons quand on en est un mais je t'assure qu'il n'y a rien de mal à ça, ni que tu continues d'aimer Ren. Si c'est ton cœur qui te dit de l'aimer alors tu dois l'écouter et ne pas te forcer à sortir avec des filles juste parce que c'est dans la norme. Les peines d'amour ce n'est jamais très facile, j'en ai aussi vécu beaucoup tu sais. Mais il ne faut pas abandonner car après tout ça te rend heureux d'aimer Ren non ? Si tu n'arrives pas à oublier tes sentiments pour lui c'est que tu dois continuer de l'aimer jusqu'à ce que ton cœur décide de passer à autre chose. Eh puis moi je te trouve très mignon tu sais, je suis sûr qu'à 20 ans tu seras un très bel homme, même plus beau que Okura, faut pas oublier que tu as la chance d'être un vampire et de posséder le charme vampirique. Ren sera à tes pieds et regrettera tout sa vie de ne pas être sorti avec toi plus tôt ! Alors arrête de pleurer et accroche toi Meiji ! Je suis de tout cœur avec toi !


Le photographe lui ébouriffa les cheveux en plissant les yeux.


Dernière édition par Ren le Sam 13 Juin 2015 - 14:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Okura Jisei
petit nouveau
avatar

Grade : combattant errant
Masculin
Nombre de messages : 71
Clan : Jisei
petit(e) ami(e) : Le monde m'appartiens
village : Akatsuki
Date d'inscription : 21/04/2015

MessageSujet: Re: Akiha & cie dans: un sociopathe à la maison   Ven 12 Juin 2015 - 21:15

Ren avait céder, Okura ne pu retenir un sourire victorieux en plaquant à nouveau Ren et le bloquant sous son poid en recommençant à lui mordre le cou et l'épaule, le tout en essayant de lui retirer ses affaires. Il s'arrêta un peu pour murmurer en ronronnant dans son oreille.


"Si tu as trop peur de faire du bruit je peu toujours te bâillonner~ avec tout le monde en bas je m'en voudrait qu'ils viennent casser l'ambiance parce-que je te fait trop crier."


La dragon eu quand même une déception à sentir la détresse du petit vampire au rez-de-chausser diminuer. De toute manière il avait gagner, Ren lui appartenais et répondais à ses besoins désormais. Le jeune homme était très réceptif sans lui laisse trop de facilité non plus. Il ne comptait pas le laisser lui échapper.


Akihisa tourna légèrement la tête, évidement Katsumi avait remarqué qu'il défendais son fils sans vraiment fonder ses argument. Malgré sa mauvaise éducation le démon avait toujours un peu sur-protéger Ren qui était toujours un peu trop gâter et choyer.


"Oui je sait, mais moi j'ai fait beaucoup de conneries aussi. Globalement Ren n'essaie pas de faire de mal, il se cherche un peu. Je ne pense pas que grandir en s’intéressant aux garçons quand on en est un soi facile. Ce que Meiji a pour le moment Ren y est aussi passer. Bon la différence c'est qu'il s’intéresse un peu aux filles aussi mais je crois que c'est plus pour essayer."


Fumio lui, regardait avec envie l'aisance qu'avais Akiha avec les enfants, Pour lui ça semblait presque facile.


"Je sait bien aussi, mais difficile de le voir comme ça, je sait pas trop comment m'y prendre avec lui, j'ai toujours peur de lui donner de mauvais conseils."


Meiji sécha un peu ses larmes, Akiha l'apaisait facilement, et puis avec son expression c'était difficile de rester longtemps deconfie en face de lui. L'homme était une sorte de bonne humeur vivante.


"Tu as eu des problème toi aussi avec le fait d'aimer les garçons à mon âge? C'est pas facile tout les jours. Juste j'aimerais bien être grand maintenant, même si il regrette et que je deviens à son gout il sera peu être avec quelqu'un d'autre d'ici là. Tout à l'air plus facile quand on est plus grand."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ren
petit nouveau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 65
Clan : Aoki
village : Hollow
Date d'inscription : 24/08/2009

MessageSujet: Re: Akiha & cie dans: un sociopathe à la maison   Sam 13 Juin 2015 - 15:20

Ren s'abandonna complètement à Okura en gémissant sous ses morsures. Il sourit, amusé de sa proposition.

Ca ira, j'ai l'habitude d'être discret lorsque je fais ça à la maison, et puis... On ne me fait pas crier si facilement...

Son sourire s'agrandit, ressemblant à une provocation.

Je te comprends Fumio, ce n'est pas facile de parler de ça lorsqu'on y connait rien. Akiha a beaucoup aider Ren à s'accepter à l'époque. Bien que je me demande si c'est pas parce qu'il voyait Akiha et Tatsuha ensemble qu'il est en venu à aimer les garçons... Mais bon le plus important c'est qu'il se sente heureux comme il est. Cependant, je ne pense pas qu'un parent aimant puisse donner de mauvais conseils à ses enfants. Tu devrais essayer de le rassurer la prochaine fois, je suis sûre que ça le toucherait de voir que son père essaie de l'aider dans sa relation amoureuse. Tu ne pourras pas toujours laisser Hinata s'occuper de ça toute ta vie, non ? Bon après ne fais pas comme Akihisa, il va toujours dans le sens de Ren, et c'est toujours moi qui doit jouer le parent autoritaire...

Elle lança un regard reprocheur à Akihisa.

Rien ne devient plus facile quand on est plus grand, détrompe toi. Tu as BEAUCOUP plus de problèmes. Les adultes sont bien plus vils que les enfants Meiji alors les relations sont beaucoup plus compliquées. Et oui moi aussi j'ai eu un triste amour à ton âge. J'étais amoureux de mon coéquipier mais lui était amoureux de ma coéquipière. C'était pas facile tous les jours mais j'étais tellement heureux de passer mon temps avec lui que je me foutais du reste. Je ne lui en voulais pas de ne pas m'aimer et je n'en voulais pas non plus à ma coéquipière, après tout, ce n'était pas de leur faute. L'amour est parfois injuste, mais c'est comme ça. Être amoureux, ça fait autant de bien que de mal. Un coup on sourit, un coup on pleure. Un peu comme toi en ce moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiko
petit nouveau
avatar

Grade : chunin
Féminin
Nombre de messages : 36
Clan : Uchiwa
petit(e) ami(e) : Keisu-kun <3 <3 <3
village : Kumo
Date d'inscription : 30/08/2009

MessageSujet: Re: Akiha & cie dans: un sociopathe à la maison   Dim 14 Juin 2015 - 4:18

Okura eu un rictus et ricana légèrement. Il savait que Ren le provoquait en sous-entendant un doute dans ses capacité. Il aimait la caractère de Ren, il était docile et acceptait volontiers ses avances et sa domination, non sans lui poser une certaine résistance morale. Il ne lui était pas juste soumis, il testait les limites de son autorité, éprouvais sa force. Il acceptait ses tendances dominatrice et s'en amusait un peu pour augmenter sa prise. Le jeune homme était actuellement la proie la plus intéressante qu'il n'avais jamais rencontrer. Il rendait la situation plus existante et plus intéressante sans pour autant blesser son ego et il possédait cette flamme passionnel qu'il avait manquer à tote ses proie. La suite promettait d'être un véritable festival.


"C'est que tu douterais de mon efficasité? Tu connait des dragons certes mais tu n'a jamais fait ce genre de chose avec un d'entre nous. D'habitude les autres drakes sont plus douces avec les mortels, mais à l’écoute des joli gémissement que tu m'offre déjà je ne mettrait pas de temps à te faire crier ton plaisir. Tu es sur de vouloir prendre ce risque? Pas que ça me derenge j'adore sentir qu'on crie sous ma poigne, mais tu veux prendre le risque? Parceque si tu me defie je ne me retiendrais pas te faire hurler. Tu sera obligé de me supplier de te laisser respirer et de te laisser des pauses. Il y a peu de chances que tu n'ai plus de voix du tout pendant quelque heure, si tant est que tu ne tombe pas de sommeil ou que tu puisse te deplacer jusqu'au autres en bas."


Il murmurais ces mots en lui mordant le lobe de l'oreille, tentant de placer Ren à sa convenance avec une poigne douce mais ferme.


"C'est pas facile, mais conseil s'adaptent sous aux filles. Je suis pas comment ça se passe dans ce genre de relation. C'est pas vraiment quoi faire, je veux dire comme on peu séduir un homme? j'en sait rien moi, j'ai jamais séduit personne en plus."


Akihisa répondu au regard reprocheur par un grans sourire enfantin.


"Je suis un papa gâteau c'est tout, et puis il fait pas de connerie là quand même. Il veux se taper un beau garçons mais Meiji qui est jeune l'aime aussi, il va pas pouvoir mettre sa vie entre parenthèse pour ça."


"Comment tu as fait pour t'en sortir? Moi j'arrive pas à saquer son "petit copain" comme il dit. C'est surment ma jalousie, mais je peu pas m'en empecher, c'est plus fort que moi... Mais si Ren fini par l'aimer que c'est réciproque... Je voudrait pas être un poids. Comment on fait dans ce genre de situation? Je devrais essayer de sortir avec quelqu'un pour passer à autre chose? J'aurait tellement l'impression de trahi Ren."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ren
petit nouveau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 65
Clan : Aoki
village : Hollow
Date d'inscription : 24/08/2009

MessageSujet: Re: Akiha & cie dans: un sociopathe à la maison   Mer 17 Juin 2015 - 23:35

Ren passa ses bras derrière la nuque de son amant en lui souriant.

Si tu comptes me faire peur en me promettant autant de plaisir je ne suis pas sûr que ça marche beaucoup... Au contraire tu attises de plus en plus ma curiosité. Montre moi un peu ce que tu me promets et alors je te dirai si tu es un aussi bon partenaire que tu ne le prétends.

Il sortit un petit bout de sa langue histoire de le narguer un peu plus.

Katsumi sourit avec douceur en regardant Akihisa. A chaque fois qu'elle le regardait, elle avait l'impression de retomber amoureuse. Depuis qu'elle avait révélé à Ren qu'il était son fils et qu'elle sortait avec Akihisa, elle était la plus comblée des femmes. Même si elle aurait préféré avoir une maison pour eux tout seul...

Oui tu as raison y a rien de mal à ça... Et puis Fumio séduire une fille ou un garçon c'est à peu près la même chose. J'en reviens pas que t'as jamais eu à séduire personne ! Maudit charme vampirique ! La vie est trop injuste ! Dire que y en a qui se tue à charmer les gens alors que vous les démons et les vampires vous avez rien besoin de faire, elles vous courent toutes après... Je suis trop jalouse en plus moi je vais vieillir et devenir toute moche !

Elle bouda un peu en faisant sembler de pleurer.

Je ne pense pas que sortir avec quelqu'un d'autre pourra vraiment t'aider, au contraire tu blesserais la personne avec qui tu sortirais en en aimant une autre. Et je ne te souhaite pas de te sortir de ton amour comme ça m'est arrivé. Mon amour d'enfance a fini par mourir sous mes yeux en mission... Et je ne souhaite absolument pas que toi ou Ren mouriez. De toute façon rassure toi, Ren n'est pas du genre à avoir des relations longues et à vraiment aimer les hommes qu'il fréquente. La plupart du temps il rompt au bout d'un mois et encore... pour les plus chanceux. Alors dis toi que tu es plus important que tous ses petits amis puisque tu le vois encore. En plus je suis sûr que contrairement à toi il n'a aucune idée de ce qu'est l'amour. Alors sois patient d'ici qu'il comprenne et je suis sûr que tes sentiments pour lui auront plus d'impact. Ne déprime plus mon petit Meiji, et accroche toi !

Il ébouriffa les cheveux de Meiji en lui adressant un grand sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Okura Jisei
petit nouveau
avatar

Grade : combattant errant
Masculin
Nombre de messages : 71
Clan : Jisei
petit(e) ami(e) : Le monde m'appartiens
village : Akatsuki
Date d'inscription : 21/04/2015

MessageSujet: Re: Akiha & cie dans: un sociopathe à la maison   Jeu 18 Juin 2015 - 5:15

Okura émis un grognement, mais ce n'était pas agressif cette fois. La situation lui plaisait et Ren lui plaisait, son attitude provocatrice, la façons dont il rentrait dans son jeux, tout en lui le rendait vraiment attrayant, même si l'affection d'Okura était plus malsaine et qu'il le considérais plus comme un jouet ou un joli objet. Il retira ses mains de sa nuque pour les bloquer et l'embrassa violament en lui mordant la lèvre.


"Ne t'inquiète pas tout viens en son temps. j'aime juste jouer de toute les manière possible avant de dévorer ma proie Ren. Mais je sent déjà et je vois dans ton esprit que tu va crier. C'est ce que tu veux, ça te plait de me voir tenter de te soumettre et de m'approprier ta chaire. Ne joue pas au sceptique, je ne compte pas décevoir tes attentes."


Le dragon s'occupa à nouveau de bloquer tout les mouvement de Ren pour reprendrez ses caresses violentes et ses morsure, sauf que cette fois il laissait les choses démarrer bien plus rapidement devenir bien plus sérieuse. Ren n'avais qu'a prier que sa forte soi verrouillé cette fois, parce-que la drake ne comptait pas s'arrêter avec que sa proie de lui supplie de le laisser. Plus il cherchait à faire avancer la situation puis il devenais violent, sans pourtant chercher à le brutaliser.


Fumio soupira à nouveau.


"Je suis désolé c'est vraiment , mais tu n'a pas eu à séduire Akihisa, il t'as beaucoup couru après tu sait. Moi on m'a sauter dessus.


Au même moment, meiji avait choisi de relâcher la pression précédent et se colla contre Akiha pour essayer de se rassurer.


"Cest dur tout ça... et si il l'aime lui? Akiha y a pas un moyen que ça soi un peu moins douloureux?


"Hey Akiha! va y doucement quand même hein..."


"Laisse faire, Akiha va rien lui faire Fumio, c'est pas parcequ'ils sont gay tout les deux qu'il y a de la drague derrière. Je le prend tout le temps dans mes bras moi Ren, ça change rien, même si il veux s’échapper maintenant T-T. Quand il était petit il refusait jamais mes calins. Maintenant qu'il est grand c'est moi qui les demande. C'est va pas le perturber tu sait le tien, surtout avec ses peine de coeur Katsumi à raison."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ren
petit nouveau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 65
Clan : Aoki
village : Hollow
Date d'inscription : 24/08/2009

MessageSujet: Re: Akiha & cie dans: un sociopathe à la maison   Ven 19 Juin 2015 - 17:43

Ren se laissa faire docilement. Le comportement dominateur de son amant l'excitait beaucoup, il n'avait encore jamais fait ça avec quelqu'un d'autre. Lorsque Okura décida de passer à l'acte, Ren ferma les yeux en se mordant les lèvres pour se retenir de crier. Malgré tout ses efforts, il ne pu retenir quelques gémissements de plaisir et douleur mélangé qui se firent de plus en plus nombreux et bruyants. Sa respiration devint saccadée et son visage rougissait sous le plaisir que le dragon lui donnait.

Ha...Ha... Okura... Vas-y doucement sinon je vais...

Le jeune homme se mit à gémir de plus en plus fort.

Akiha fut un peu surpris de voir Meiji lui faire un calin mais il finit par le tenir contre lui aussi en souriant.

Et bien si il l'aime... Tu peux toujours essayer de casser leur couple ! Mais par contre je ne connais aucun moyen pour que ça te fasse moins mal, l'amour est toujours douloureux...

Puis Akiha entendit la remarque de Fumio et se frotta la joue contre celle de Meiji en le serrant un peu plus avec un air niais.

Ne t'inquiète pas Fu' ! Je ne vais pas le casser ! Et puis il est si mignon ! Aimer les garçons à son âge, c'est tellement craquant ! 

Oui ce n'est pas effrayant que ça une embrassade entre deux hommes. Tu n'as jamais pris tes garçons dans tes bras ? A l'âge de Meiji ça a besoin de réconfort. Tu devrais peut être t'y mettre Fumio ! Tu veux essayer ? Je te prête Akihisa si tu veux !

Elle rigola un peu derrière sa main.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Okura Jisei
petit nouveau
avatar

Grade : combattant errant
Masculin
Nombre de messages : 71
Clan : Jisei
petit(e) ami(e) : Le monde m'appartiens
village : Akatsuki
Date d'inscription : 21/04/2015

MessageSujet: Re: Akiha & cie dans: un sociopathe à la maison   Sam 20 Juin 2015 - 4:42

Okura accélérais aussi sa respiration avec l'effort mais se refusait à émettre le moindre gémissement ou le moindre son qui pourrait, Selon lui, trahir une légère perte de contrôle de son propre corps. Le seul son qui en ressortait c'était son ronronnement incessant. Ren se laissait mener et contrôler sans poser plus de résistance et il n'avait plus vraiment besoin d'éprouver sa force, cependant il gardait sa poigne sur lui pour ne pas lui laisser penser qu'il pourrait reprendre le dessus, de toute manière il fallait qu'il garde les muscles tendu, la peau de son amant était froide et son corps humain était bien plus sensible de son habituel apparence reptilienne. Il n'avais pas ses écailles pour se protéger de son contacte et le froid se faisait facilement ressentir surtout dans ce genre de situation, les humains semblaient avoir les nerfs à vif dans ce genre de cas. ça ne l’empêchais pas d’apprécier le moment, en particulier les sons qu’émettais le jeune homme et ce qu'il pouvais voir dans son esprit. Lorsqu'il lui adressa la parole entre deux gémissement, le dragon poussa un nouveau grognement satisfait et passa une main dans ses cheveux pour les attraper fermement à la racine et tirer sa tête en arrière avant de mordre violemment dans le coter de son cou, il cherchait à laisser des marques qui durerais bien plus longtemps cette fois. Il murmurant ensuite dans son oreille en essayant de contrôler sa propre respiration.

"Retiens toi alors. Je compte pas te laisser une seconde de répits."


A trop se rapprocher le corps froid de Ren fit légèrement faillir Okura qui laissa échappé un tremblement et un très léger gémissement dont il se vengea rapidement en le plaquant de tout son poids et en mordant son épaule. Il sentait aussi à l'étage du dessous l'esprit de son rival qui se rassurais de plus en plus, il comptait bien faire en sorte que Ren fasse suffisamment de bruit pour qu'il l'entende, lui et toute la maisonnée, une façons comme une autre de marquer sa possessions dans les esprits.


Fumio se senti un peu gêner de son coter qu'on lui fasse la remarque sur son manque de marque d'affection envers ses fils. C'est vrai que quel-qu’ils soient il n'avais jamais vraiment pris l'un de ses garçons dans ses bras ou eux de grandes conversation sur les sentiments et ce genre de chose. Dans le même temps son ouïe de prédateur commençait à capter de léger sons à l'étage, heureusement Meiji était trop jeune pour entendre à cette fréquence, tant qu'il camouflerais le son et que ça n'augmentais pas, la situation ne s'aggraverais pas. Par sécurité il commença quand même à parler plus fort.


"J'espère que ce n'est pas à cause de ça qu'on à perdu Kei. Je pense pas être un mauvais père mais je suis pas le plus affectueux qui soi, je pense avoir trop peur de mal faire. Si ça te dérange pas par contre j'aimerais éviter de m’entraîner sur Akihisa ou qu'il me montre l'exemple avec mes enfants, surtout avec l'odorat de Meiji, l'odeur de la peau chaude, c'est déjà difficile avec moi, j'ai l'impression que son sang bouillonne en permanence c'est pire que tout."


Akiha était quand même bizarre, mais Meiji avait vite été habituer à cette famille bien plus tactile que la sienne, surtout Akiha qui ne se cachait pas pour montrer l'affection qu'il lui portait depuis qu'il avait découvert qu'il n'aimais pas vraiment les filles et qu'il l'assumais plus ou moins bien. C'était encore récent, donc parfois ça le gênait un peu qu'on le rappel.


"Je fait pas ça pour être mignon, c'est pas ma faute. Akiha par contre tu va commencer à m'etouffer."


"Akiha te frotte pas à lui comme ça s'il te plait. Pas que j'ai quelque chose contre vos préférence, juste... Que tu te frotte comme ça à mon fils ça fait bizarre."


"chacun est papa poule à sa manière on dirais, laisse le faire Fumio ça lui fait plaisir, et de toute façons il peu pas contrôler ça il a jamais pu, faut toujours qu'il se colle à tout ce qui est mignon, c'est une seconde nature, et il sait que Tatsuha va jamais l'engueuler pour faire des câlins à un petit. Le seul truc qui pourrais le faire bouger à la limite c'est une pizza... ou Tatsuha tout nu, même si je crois que malheureusement j'aurais jamais l'occasion de le charrier avec un événement comme ça. Ce type est bien trop pudique."


"Akihisa!"


"Quoi c'est vrai, comme tout le monde, tu va pas me dire que tu réagirais pas pareil si c'était ta femme. Moi je sait que je ferait pareil avec Katsumi."


"ça deviens gênant..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ren
petit nouveau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 65
Clan : Aoki
village : Hollow
Date d'inscription : 24/08/2009

MessageSujet: Re: Akiha & cie dans: un sociopathe à la maison   Dim 21 Juin 2015 - 20:31

Ren se sentait défaillir. C'était de plus en plus dur pour lui de retenir son plaisir en lui. Mais Okura n'avait pas l'intention de le laisser jouir maintenant pourant ses gestes violents l'excitait au plus haut point. Lorsqu'il le mordit violemment le cou, il ne put s'empêcher de laisser échapper un petit cri de douleur. Il aurait voulu plaquer ses mains sur sa bouche pour étouffer ses bruits mais Okura lui tenait fermement ses poignets contre le matelas. Du coup, ses gémissements de plaisir et de retenu se faisaient bruyants mais il ne pouvait rien y faire. 

Okura... J'en peux plus... S'il te plait laisse moi venir...

De son côté Katsumi rougit en entendant Akihisa.

Est-ce qu'on pourrait arrêter de parler de gens tous nus s'il vous plait. Je suis d'accord avec Meiji ça devient gênant... 

D'un coup, Akiha se décolla de Meiji et tourna la tête dans tous les sens.

Tatsuha tout nu ? Où ça ? Où ça ?!

Katsumi fut blasée en voyant la réaction d'Akiha.

C'était une blague Akiha... Heureusement que Tatsuha ne se promène pas à poil dans tout le studio...

Le photographe prit une moue triste en comprenant que ce n'était pas vrai. Il aimerait bien que Tatsuha se promène tout nu dans la maison lui. Mais A cause de tous ces habitants, c'était un rêve impossible. Puis, alors que plus personne ne parlait, son ouïe de pervers capta des sons bizarres provenant de la chambre de Ren. Avant que Meiji ne s'en rende compte il se mit à fanfaronner une mélodie très fort.

LALALALALA ! LALA ! Tiens je sais pas pourquoi mais j'ai envie de chanter d'un coup ! Et si on mettait de la musique hein ?

Il claqua des doigts et la sono se mit en marche sur une musique aléatoire. Il attrapa les mains de Meiji et se mit à danser n'importe comment dans le grand salon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Madoka Horobi
illusion d'optique vivante
avatar

Grade : ANBU
Féminin
Nombre de messages : 130
Clan : Horobi et Uchiwa
petit(e) ami(e) : Sora~
village : Konoha
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Akiha & cie dans: un sociopathe à la maison   Lun 22 Juin 2015 - 5:01

Okura sentis rapidement la difficulté qu'avais son amant à se retenir. C'était amusant et même si lui commençait à faillir à force de constater l'effet qu'il avait sur Ren et de par son corps plus faible qu'à l'accoutumée, il comptait profiter de l'instant. A chaque fois qu'il sentait que son propre corps allait le laisser tomber il se vengeait sur Ren en le mordant ou le planquant plus fort sous son poids pour se maintenir et augmenter périodiquement la violence de ses mouvement ou de ses gestes. Il avait fini par mordre le coter de son coup à sang et laisser plusieurs marquer violacée là ou la peau n'avait pas encore cédé. A chaque fois ça malgré la douleur visiblement, ça semblait plaire de plus en plus au jeune homme.


"Je n'ai pas tout à fait compris~. Je t'ai dit que tu devrais me supplier pour que j'en finisse. Je ne te laisserais faire que quand j'aurais eu ces supplication et que tu m'aura gentiment juré que tu n'appartiens désormais qu'à moi, que tu es ma Possession uniquement. Comprend ren, seulement moi. Jure que tu es mien et supplie moi et je libérerais ton corps pour cette fois. Je suis ton maître Ren. Dit le."


Malheureusement malgré les cries et les gémissement bruyant qu'il arrivait à lui tiré les personne de l'étage avait trouver d'autre moyen de se protéger de ces sont et il n'y pouvais rien. Son rival s'en tirais à bon compte cette fois. Mais bientôt Ren ne jurerais que par lui il pourrais facilement l'éloigner de manière plus radicale par la suite.

Fumio soupira et s'asséna une petite tape sur la front en voyant Akiha chercher la vision de son amant puis être déçus de se rendre compte que c'était encore une énième blague de Akihisa. Ce dernier se mis juste à rire, content de l'effet de sa remarque.


"Tu vois que ça l'a détacher. et malheureusement pour toi et pour mes blagues ton Tatsuha il ne reste nu que dans ta chambre et ta salle de bain."


Cela dit, sans prendre en compte la gène du jeune vampire et de sa compagne qui semblait particulièrement gêner de la conversation. Rapidement après il capta aussi les bruit de son fils adoptif et ne pu que déplorer intérieurement de savoir qu'il n'était pas le dominant de cette affaire. Akiha aussi semblait avoir entendu et avait allumer de la musique pour détourner l'attention de Meiji. Il savait surement comme lui et comme Fumio qui semblait s'en inquiété, que le garçons était plutôt fragile quand ça concernait son histoire de cœur avec Ren.


Meiji avait pu entendre un vague bruit, mais il n'eu pas le temps de savoir de quoi il s'agissait, Akiha l'avait attiré au milieu du salon pour le faire danser sur une musique au azard. Il faillit tomber d'un coup, heureusement son agilité naturelle lui permis de garder l'équilibré.


"Heu, a...attend, pourquoi d'un coup..."


*Il m'écoute même pas de toute façons.*


"ça aussi je suis pas scencer jouer au protecteur?"


"Laisse le ça l'amuse. Puis il adore ton fils, si tu savait depuis combien de temps il attendais de voir un jeune assumer si tôt."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ren
petit nouveau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 65
Clan : Aoki
village : Hollow
Date d'inscription : 24/08/2009

MessageSujet: Re: Akiha & cie dans: un sociopathe à la maison   Jeu 25 Juin 2015 - 13:26

Ren n'en pouvait plus. Il était obligé de prononcer les mots qu'Okura voulait entendre pour mettre fin à son supplice... Ca ne le dérangeait pas plus que ça, pour lui c'était plutôt un jeu de rôle pour faire monter l'excitation. Il réussit à placer quelques mots entre deux susurrations de plaisir.

Je vous appartiens alors je vous en prie, libérez-moi maître Okura...

Pendant ce temps, plus bas, Katsumi soupira et glissa quelques mots à Akihisa. Elle avait compris ce qu'il se passait.

J'hallucine, il pourrait se retenir quand même ! Il sait pourtant qu'on est là... C'est gênant...

Akiha continuait de danser avec Meiji l'air de rien, c'était surtout pour l'occuper à autre chose pour ne pas le laisser le temps de penser pourquoi il faisait ça.

Tu n'aimes pas danser ? Moi j'adore ça ! Des fois je fais danser Tatsuha comme une princesse, il est tellement chou lorsqu'il rougit. Tu veux que je te montre comme je fais ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katara Korusakima
gamine trop serieuse
avatar

Grade : Kage
Féminin
Nombre de messages : 1741
Clan : Emano
petit(e) ami(e) : Je ne suit pas fonçierement rancunière mais ce que tu a fait a Toshi tu le paillera Ryosuke
village : Suna
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: Akiha & cie dans: un sociopathe à la maison   Ven 26 Juin 2015 - 23:13

Okura, bien qu'il savait que les paroles de Ren n'était pas sincère fu tout de même satisfait. il comprendrait bien asse tôt que cette routine ne s'appliquerais pas que pour ce genre d'occupation. Il poussa un grognement de satisfaction et se rapprocha de son oreilles pour parler de sa voix sifflante.


"Je sait que tu ne le pense pas, et je suis très serieux, mais je vois que ton corps va lâcher prise alors je t'autorise généreusement à te libérer pour cette fois. Je te pousserais à tenir plus une autre fois."


Lui aussi avait plutôt du mal à se tenir en vérité, mais il ne montrerais pas la faiblesse de son corps humain à Ren. Il attendis qu'il rende la armes le premier pour faire de faire et se laisser tomber sur le coter, cherchant à reprendre son souffle sans qu'on remarque son essoufflement.


"Ose me dire avec toutle bruit que tu vien de faire que tu t'attendais à mieux, Tu es plutôt docile pour quelqu'un qui veux se montrer si insolent."


Akihisa leva un peu les yeux vers le plafon. Dans cette maison il avait l'habitude de ce genre de bruit, Ren n'était pas le premier pour créé la gêne.


"Bah, Akiha et Tatsuha aussi font beaucoup de bruit, et puis je parle pas de nous, je suis sur qu'ils t'ont déjà entendu, pour une femme de glace je trouve que tu réagis plutôt bien à la châleur."


La délicatesse légendaire du démons dans ses paroles était toujours sans faille même après tant d'années.


Meiji lui ne comprenais pas ce qu'il se passait, mais il savait que Akiha avait parfois des poussé d'adrénaline du au fait qu'il avait vu quelque chose de mignon ou que tout simplement l'heure du repas approchais et que l'odeur de la pizza au fromage envahissait le studio.


"Je... je n'aimerais pas le mettre en colère si tu danse avec moi comme ça. Je sait que je suis pas adulte et que j'en ai pas le physique mais... et puis je suis pas une princesse et encore moins une fille. C'est pas parce-que j'aime les garçons que j'aime qu'on me traite comme ça."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://delireland.forumgratuit.org/
Ren
petit nouveau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 65
Clan : Aoki
village : Hollow
Date d'inscription : 24/08/2009

MessageSujet: Re: Akiha & cie dans: un sociopathe à la maison   Lun 29 Juin 2015 - 17:18

Ren s'était libéré de son supplice d'une façon plutôt bruyante. Il se laissa quelques secondes le temps de reprendre son souffle avant de s'allonger sur le côté, la tête posée dans sa main pour regarder le corps transpirant d'Okura.

C'était pas mal... Mais je m'attendais à mieux !

Il rigola un peu.

Je plaisante, tu es de loin le meilleur coup que j'ai eu même si j'en ressors un peu abîmé.

Il parlait bien évidemment des nombreux bleus et morsures dans son cou.

Et je suis docile car je sais que tu aimes ça, maître Okura. 

Il tira le bout de sa langue.

Mais si tu préfères je peux aussi rester insolent. 

A ce moment-là, il se plaça sur lui et attrapa un bout de ses lèvres entre ses dents qu'il mordilla pour le chercher.

Je suis plutôt difficile à dompter, tu sais ?

Katsumi s'indigna et lança un regard noir à Akihisa malgré son visage tout rouge.

Akihisa ! On est pas tous seuls ! Fumio va s'imaginer des choses sur moi après ! Et puis ça me gêne pas quand c'est Akiha ou Tatsuha c'est pas comme s'ils étaient mes fils...  

Ne confond pas : se comporter en gentleman et te prendre pour une fille. Loin de là cette idée ! On peut très bien être courtois et romantique avec un homme ! Enfin, désolée de t'avoir blessé, c'était pas mon intention.

Il se concentra sur les bruits de l'étage puis quand il s'assura qu'ils avaient finis, il claqua des doigts dans son dos et la musique s’éteignit d'un coup et même temps que sa danse.

OH ! BAH ?! Y a plus de musique ? Qui a éteint ? C'est toi Meiji ? T'avais plus envie de danser c'est ça ? 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Okura Jisei
petit nouveau
avatar

Grade : combattant errant
Masculin
Nombre de messages : 71
Clan : Jisei
petit(e) ami(e) : Le monde m'appartiens
village : Akatsuki
Date d'inscription : 21/04/2015

MessageSujet: Re: Akiha & cie dans: un sociopathe à la maison   Mar 30 Juin 2015 - 5:33

Okura sourie un peu en voyant son amant humain détaille de corps actuel. Ren avait vraiment des réactions intéressante. Il n' cachait pas son attirance pour lui.


"Ce que tu voix te plait, a ce que je remarque."


Il inspecta ensuite l'étendu de ses dégats. Il remarque avec fierté les marque qui se transformerais en cicatrice. Il devrais continuer à les entretenir pour ne pas qu'elle parte. Il avait réussi à bien les placer et il ne semblait pas non plus trop s'en plaindre. Ren décida d'un coup, par contre, de retrouver son attitude insolente arrachant un grognement au dragon.


"Doit-je comprendre dans ta provocation que j'aurais du être plus violent, si il le fait je te dompterais pas épuisement physique. Je peu régler ça de toute au vue de ta position.


Akihisa sourie quand même contente de réussir à embêter son monde.


"Techniquement Akihisa est un peu ton fils vu que c'est le mien, soi pas si gêner, Ren est un beau garçons c'est normal qu'il fasse quelques folies."


Meiji était vraiment confus, mais les bêtises d'akiha lui faisait oublier cette histoire avec Okura et Ren pendant un petit temps.


"courtois et romantique avec un homme? Mais le romantisme s'applique pas qu'au histoires hétéro normalement... je veux dire... comment on est romantique et courtois avec un homme. Je comprend pas trop, je connait pas grand chose à la drague surtout dans mon cas. T'as couper la musique?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryosuke Karu
tortionnaire de dragon qui sait pas s'occuper de ses affaires
avatar

Masculin
Nombre de messages : 107
Clan : Karu
village : Oto
Date d'inscription : 19/05/2009

MessageSujet: Re: Akiha & cie dans: un sociopathe à la maison   Mar 7 Juil 2015 - 23:28

Ren eut un sourire joueur.

Ah oui ? J'aimerais bien voir ça... Surtout que pour l'instant c'est moi qui suis au dessus, et cette fois-ci je ne te laisserai pas me plaquer aussi facilement. Si tu as le droit d'utiliser ta force draconienne tu ne vois pas d'inconvénient à ce que je me serve de mes ressources aussi non ?

Il eut un petit sourire, confiant. Il attrapa les poignets de Okura pour les plaquer contre la tête de lit. Puis il gela ses poignets au bois du lit.

Tu fais moins le malin comme ça hein ? Je t'attends, dompte-moi maintenant.

Le teint de Katsumi devint plus blême qu'il ne l'était déjà.

Akiha ? Mon fils ? A non c'est pas possible je ne peux pas avoir un fils aussi vieux que lui, après les gens vont penser que je suis une vieille femme s'ils pensent que c'est mon fils ! Ne dis pas des choses comme ça ! Et heureusement que Ren est un beau garçon, il tient de sa mère c'est sûr !

Katsumi croisa les bras et se vanta un peu histoire de rattraper les paroles d'Akihisa.

Akiha regarda ailleurs lorsque le petit Meiji lui demandait s'il avait couper la musique.

La musique ? Non c'est pas moi, je croyais que c'était toi elle a du s'éteindre toute seule...

Il bougea ses lèvres en regardant autour de lui, pas très sûr de lui et de son mensonge. Il avait toujours du mal à mentir enfin surtout à faire avaler ses mensonges aux autres.

Enfin laisse tomber! C'est pas important ! Par contre t'inculquer les bases du romantisme ça ça l'est ! Le romantisme n'est pas une question de sexualité. Les hommes aussi aiment les hommes romantiques. Sinon comment on s'y prendrait pour les charmer ? Evidemment tous n'aiment pas ça mais c'est un peu comme les filles, ça marche très souvent quand même. Le romantisme c'est surtout une affaire de faire plaisir à son partenaire. Le flatter avec des mots ou lui offrir des cadeaux par exemple. D'ailleurs Ren est très friand de cadeaux entre nous. 

Il lança un clin d'oeil à Meiji.

Etre romantique ce n'est pas bien dur mais ça s'apprend !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Okura Jisei
petit nouveau
avatar

Grade : combattant errant
Masculin
Nombre de messages : 71
Clan : Jisei
petit(e) ami(e) : Le monde m'appartiens
village : Akatsuki
Date d'inscription : 21/04/2015

MessageSujet: Re: Akiha & cie dans: un sociopathe à la maison   Mer 8 Juil 2015 - 1:40

Okura poussa un grognement, sentant la colère monter en lui lorsque Ren lui bloqua les poignet. Evidemment ses pouvoirs de glaces dépassait sa force draconique, cela-dit ce n'était pas forcement le cas de sa tête de lit. La drake plongea son regard à la pupille fendu dans celui du jeune homme. Il ne montra pas sa colère mais parla d'un ton plus ferme et le fixait avec insistance.


"Tu veux rester au dessus? Très bien, mais je refuse de me faire posséder. je te l'ai dit je mène. Si tu veux rester au dessus de moi donne toi et tu as intérêt à satisfaire pleinement mes besoins. Je ne pense pas que tu ai l'énergie d'égaler ma fureur dans l'acte de toi même. Je répète donc, soi tu me libère et tu me laisse faire, soi tu me laisse comme ça mais interdiction de me prendre de quelque façons que ce soi et si tu n'arrive pas à me contenter j'arrache la tête de ton lit et crois moi tu ne va pas pouvoir te réveiller avant demain, si tant est que tu es capable par la suite de te lever sans douleur. Es-tu toujours sur de vouloir jouer à ça?"


Akihisa rie un peu, Katsumi semblait craindre la vieillesse, du moins qu'on la preine pour une personne âgée.

"Pourtant tu es sa belle mère, il faudra t'y faire à force, puis tu sait bien que l'âge veux plus rien dire à notre niveau, je suis un démons d'au moins milles ans et Akiha est un demi-démon qui ressemblera toujours à un jeune homme de 20 ans quand il en aura 200, et puis le chackra réduis énormément les effets de l'âge. Je ne peu par contre pas nié que Ren tien bien de toi."


Meiji réfléchis un instant. Il n'avais jamais vraiment pensé à ce genre de chose. Dans ce qu'il voyais le romantismes c'était plutôt pour les filles, il n'avais jamais pensé qu'un garçons puisse l'être avec un autre. En y penssant c'est vrai que lui même, qui avait encore des sentiments pure imaginais plutôt sa relation avec Ren de ce genre de manière plutôt que dans le pure besoin masculin.


"C'est vrai que dit comme ça même moi je trouve ça plutôt plaisant, pas les cadeaux mais cette histoire de romantisme... juste... j'ai toujours pensé que c'était pour les filles et comme elles ne m'attirent pas... Mais je peu quand même pas offrir des fleures à Ren. Enfin maintenant je peu rien lui offrir, je n'aime pas Okura mais je vais pas lui voler Ren. Je veux juste qu'il soi heureux alors même si c'est avec lui. Mais je suis pas sur qu'il soi très romantique lui. Je sait rien de tout ça c'est tout nouveau pour moi. ça fait pas si longtemps que ça non plus que je sait que j'aime les hommes et appart essayer d'avoir Ren, j'ai jamais vraiment draguer ou tenter de séduire qui que ce soi. J'imagine que toi tu dois savoir t'y prendre."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ren
petit nouveau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 65
Clan : Aoki
village : Hollow
Date d'inscription : 24/08/2009

MessageSujet: Re: Akiha & cie dans: un sociopathe à la maison   Mer 8 Juil 2015 - 22:49

Ren eut un petit sourire satisfait.

Je sais bien que tu n'aimes pas ça, mais j'ai bien le droit de t'embêter un peu non ? Rassure-toi je ne chercher pas à te voler ta place de dominant. Comme tu m'as donner du plaisir tout à l'heure, je pensais te faire plaisir à mon tour... Ordonne moi tout ce que tu veux et je le ferai. Je ne cherche que ça, satisfaire pleinement tes besoins... 

En terminant sa phrase il fit glisser son doigt glacé le long de son torse pour le faire frisonner.

Katsumi sourit, rassurée par les paroles de son compagnon. Elle se colla alors contre lui, poitrine comprise, en lui faisait les yeux doux.

Alors ça veut dire que tu m'aimeras toujours même si je deviens une vieille femme alors que toi tu resteras un bel homme toute ta vie ?

Akiha prit un air fier en tapant doucement son poing contre son torse.

Evidemment que je sais m'y prendre ! Je suis fort dans tous les domaines ! Surtout lorsqu'il est question d'amour ! Tu n'imagines pas le nombre d'hommes qui sont tombé à mes pieds dans ma jeunesse ou le nombre de couple que j'ai formé ! Je suis imbattable dans ce domaine tu peux me croire ! Maintenant c'est tout un art, mais je veux bien t'apprendre si ça t'intéresse. Par contre tu ne pourras pas t'exercer que sur Ren... 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Akiha & cie dans: un sociopathe à la maison   

Revenir en haut Aller en bas
 
Akiha & cie dans: un sociopathe à la maison
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Lieux hanté en 1692 dans l'ain
» Dans le chateau de la Maison Picaban
» [ROSA] La Maison des Pièges.
» Haïti: un camion plonge dans une rivière, des dizaines de victimes
» ET LA VERITE SORT DU PUIT/SOU MENSONGE DANS GNB CONTRE ATTILA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dark Uzumaki :: Hollow :: Studio photo d'Akiha-
Sauter vers: